Daniel Negreanu décortique le jeu de Miss Finlande

Si vous avez dans vos réseaux sociaux des contacts passionnés de poker - et ce doit être le cas si vous lisez ce papier - vous avez dû voir passer il y a quelques temps une main jouée par Sara Chafak, Miss Finlande 2012, lors de l'émission Shark Cage. La plupart des commentaires étaient alors tous dithyrambiques sur son bluff (oui, je déflore le dénouement de cette main). Mais qu'en pense une pointure comme Daniel Negreanu ? C'est ce que je vous propose de découvrir aujourd'hui.

negreanu miss finlande.jpg

Cette main met en scène la jeune demoiselle, aux prises avec un joueur professionnel aguerri américain du nom de Ronnie Bardah. Pour rappel, lors de ce show, un joueur qui passe un bluff à un adversaire envoie ce dernier dans une cage pendant un certain temps, d'où le nom de l'émission. C'est déjà douloureux de se faire bluffer au poker, mais à la télévision et avec une telle sanction immédiate, la sensation est encore plus forte. Une sorte de double peine du poker en somme.

Kid Poker a donc décidé de se lancer dans l'analyse de cette main, street par street, commentant à la fois l'aspect technique de ce qui est proposé par les deux protagonistes, mais aussi de l'ambiance à la table et de l'enjeu. Et il faut bien avouer que la line prise par Miss Finlande est plutôt atypique. Ou plutôt, j'aurais envie de dire très digne d'un joueur amateur. Pas au sens péjoratif du terme, mais dans le sens où Sara Chafak ne joue pas au poker depuis longtemps et ça se voit. Et c'est le genre de main qui, au final, peut rendre fou un joueur beaucoup plus expérimenté, incapable de déterminer une range précise pour son adversaire, qui peut finalement tout avoir. Les réguliers de la NL10 et moins, je pense que vous savez de quoi je parle.

Mais là encore, le membre du Team PokerStars profite de ce coup pour donner quelques conseils à tous ceux qui pourraient rencontrer cette situation. Et comme d'habitude, ils sont très précieux. Je vous conseille donc de visionner cette vidéo au plus vite, pour le fun bien sûr, mais aussi pour apprendre deux ou trois petites choses. Ou comment joindre l'utile à l'agréable.

Pour la vidéo, c'est par ici.

« Previous | Home | Next »

Archives