PokerStars Championship Monte Carlo, le best-of en vidéo

Destination phare du calendrier poker chaque année, Monaco nous a encore permis de vivre un festival riche en émotions. Et comme les caméras de PokerStars étaient présentes dans la Salle des Etoiles, elles ont tout immortalisé, ou presque.

Aujourd'hui, je vous propose de revivre les meilleurs moments du PokerStars Championship Monte Carlo avec une petite sélection de vidéos tantôt drôles, spectaculaires ou « grotesques ».

monaco best of.jpg

- Avec des centaines de milliers de vue en quelques jours seulement, cette vidéo démontre qu'il est parfois efficace d'appeler les bonnes cartes. Sur ce coup, Davidi Kitai a pu compter sur sa fiancée pour survivre encore un peu en table finale. La river est tout simplement digne d'un scénario de film.

- Pour gagner un 70/30, il y a plusieurs scénarios possibles. Trouver tout de suite son bonheur et voir le board défiler sereinement. Souffrir jusqu'au bout mais voir sa main tenir. Ou alors déchatter pour surchatter à la river. C'est évidemment ce dernier scénario qui est privilégié ici. Ou comment une seule carte peut décider du destin de deux joueurs en demi-finales d'un grand tournoi international.

- On dit souvent qu'au poker, il vaut mieux être très chanceux que très talentueux. Le problème, c'est quand un joueur comme Daniel Negreanu a la chance avec lui. Là, ça devient injouable pour les autres.

- Les as contre les rois, un scenario toujours spectaculaire et qui se joue souvent préflop. Mais ici, le Français Benoît Lam a décidé de faire dans l'originalité et le mal de tête. Une main qui ne l'empêchera pas d'atteindre les places payées malgré un statut de short stack quasi-permanent.

- Michael Kolkowicz a assurément animé le Main Event du PSC Monte Carlo. Dans le Top 5 à la fin de chaque journée du tournoi - il terminera finalement 5e - le Français a également démontré qu'il aimait se mettre dans des situations difficiles et que ses notions de cotes étaient parfois approximatives. La preuve en images, avec cette main qui a beaucoup fait parler. Et il faut avouer qu'il y a de quoi.

- Enfin, honneur au grand vainqueur, Raffaele Sorrentino. La toute dernière main du tournoi est un bon gros setup des familles, mais elle ne change rien au fait que le meilleur joueur de la table finale l'a emporté. Bravo à lui.

« Previous | Home | Next »

Archives