SCOOP 2017 : hassou, confessions d'un joueur pro exilé

En remportant le SCOOP-14-H, hassou a intégré le 2 avril dernier la famille des champions SCOOP. Et pour avoir dominé un field imposant de 716 joueurs sur ce tournoi au format Full KO, il a également ajouté un peu plus de 10 000 € de gains à ce titre prestigieux.

hassou.jpg

Ce joueur professionnel de 28 ans exilé aux Pays-Bas a accepté de se livrer, tout en souhaitant ne pas dévoiler son identité. Une interview sans concession d'un joueur à la fois lucide et ambitieux. Je vous laisse savourer.

Peux-tu me résumer en quelques lignes ton parcours poker ? Je te vois régulièrement en table finale de plusieurs tournois chaque semaine. Es-tu professionnel ou juste un amateur très éclairé ?

hassou : J'ai commencé le poker il y a plusieurs années pendant mes études. J'ai fait un dépôt de 30 € pour jouer des Sit and Go 1 €, et j'ai lentement progressé et augmenté ma bankroll pour arriver sur les parties auxquelles je joue actuellement (tournois MTT jusqu'à 300 € de buy-in).

J'ai attendu de terminer mes études pour me consacrer à 100 % au poker. Maintenant je suis joueur professionnel depuis deux ans et j'habite aux Pays-Bas.

Quelles étaient tes ambitions avant le SCOOP 2017 ? Avec cette victoire, elles sont forcément revues à la hausse, non ?

Mes ambitions étaient de participer à la plupart des Events et de jouer mon meilleur poker. Je ne pense pas qu'il faille se fixer des ambitions ou des objectifs trop élevés. Faire de son mieux est déjà pas mal et pas si simple. Le reste n'est pas de notre ressort car le facteur chance compte énormément sur un tournoi. Ce qui est de notre ressort, c'est de faire de son mieux et c'est sur cela que je me concentre. Cette victoire ne change donc absolument rien à mon état d'esprit.

As-tu déjà une idée de ce que tu vas faire avec l'argent de la victoire ?

Je me suis acheté un micro pour améliorer la qualité des sessions que je stream sur Twitch (https://www.twitch.tv/hassoupoker). Le reste de l'argent sert à augmenter ma bankroll.

Est-ce qu'il y a eu un ou plusieurs coups clés dans ton tournoi ? Peux-tu me les raconter ?

Il y a eu un coup en début de table finale. Je relance avec A-Q et suis payé par le Bouton et la grosse blind. On est tous les trois les gros tapis de la table finale.

Sur un flop A-T-2, le joueur en grosse blind me check/raise. Il ne représente pas beaucoup de combinaisons de mains en value : A-T, A-2, T-T ou 2-2, sachant qu'en défense de blind il peut avoir beaucoup de mains, dont des tirages de quinte ventrale (Q-J, K-J, 3-4, 4-5, etc.) qu'il pourrait décider de relancer en semi-bluff.

J'ai donc payé sa mise au flop et sur une brique à la turn il a envoyé une grosse mise. J'ai longtemps hésité à passer mais étant donné qu'il y a peu de mains qui me battent et que le board était très sec, j'ai choisi de ne pas lâcher ma main. Finalement ce joueur était en plein bluff et ce coup m'a permis de gagner pas mal de jetons et de passer chipleader. A partir de ce moment-là, j'ai gardé la tête jusqu'à la fin de la partie. Je pense que c'est le coup clé de mon tournoi.

Pas trop dur de trouver le sommeil et d'aller travailler le lendemain ?

J'avais pas mal d'adrénaline (et de caféine) dans le sang après cette Table Finale, surtout après le Heaads-Up qui a duré plus d'une heure, contre un très bon joueur qui m'a donné beaucoup de fil à retordre. Par contre, le lendemain j'étais présent sur les autres tournois SCOOP. L'avantage en tant que joueur de poker professionnel, c'est que la journée commence assez tard et qu'on peut donc se coucher au petit matin sans trop de problèmes.

« Previous | Home | Next »

Archives