Le PSPC, ça va ressembler à ça !

Comme vous le savez - ou peut-être pas d'ailleurs - PokerStars a mené une longue enquête auprès de joueurs et personnes du monde du poker pour savoir exactement ce que souhaitent les participants du PokerStars Players Championship. Pour rappel, ce tournoi à 25 000 $ est prévu du 6 au 10 janvier prochains aux Bahamas. Et chaque gagnant d'un Platinum Pass (un package à 30 000 $) pourra tenter sa chance sur ce qui s'annonce comme un événement sans précédent.

Alors à quoi devez-vous vous attendre pour ce tournoi ? Pour commencer, le tournoi sera disputé en 9-handed (9 joueurs par table). Et si la place et le nombre de tables disponibles le permet, le jeu passera en 8-Max au début du Day 2. Par ailleurs, 70 % des votants ont opté pour des journées de 8 heures contre 30 % pour des journées de 10 heures. La majorité l'emporte logiquement, la structure sera donc adaptée en fonction.

Autre paramètre important, le tapis de départ. Il a été décidé que partir avec 300 blinds était une bonne idée, si bien qu'avec un premier niveau de blinds à 100/200, tous les participants partiront avec 60 000 jetons. Si vous avez la chance de disputer ce tournoi, vous allez clairement pouvoir vous faire plaisir.

haveyour.png

Parlons argent désormais. Combien de joueurs seront payés et quelle somme récupèreront-ils ? Un standard de 15 % de joueurs payés sera mis en place, avec néanmoins une subtilité. Ce tournoi a la particularité d'être sans rake. Si bien que par rapport à une structure de payement classique, il faut ajouter de l'argent.

Exemple : mettons que 700 joueurs participent au PSPC. Le rake économisé, et donc réinjecté dans le prize pool, est d'environ 500 000 $. Dans ce cas précis, 20 places payées à 25 000 $ seraient alors ajoutées. Il y aura donc plus de 15 % de joueurs dans l'argent, avec une poignée d'entre eux qui récupérera les 25 000 $ du buy-in. Dans le cas des possesseurs de Platinum Pass, c'est tout bénef ! Le min-cash « officiel » sera alors compris entre 31 900 $ et 36 300 $.

Pour le premier prix, le pourcentage accordé au vainqueur varie en fonction du nombre de participants. Voici 3 exemples de ce que remportera le grand gagnant. Des montants auxquelles il faudra ajouter 1 000 000 $, une somme garantie par PokerStars en plus des gains liés au prize pool.

600 joueurs : 17,5 % du prize pool au vainqueur, soit 2 495 325 $
750 joueurs : 17,05 % du prize pool au vainqueur, soit 3 205 079 $
900 joueurs : 16,8 % du prize pool au vainqueur, soit 3 796 887 $

Enfin, la Shot Clock, qui a fait son apparition récemment sur les festivals PokerStars, sera mise en place une fois l'argent atteint, ce qui devrait se produire en fin de Day 2. Quant au Big Blind Ante (la grosse blind poste une Ante pour tout le monde, équivalente à une blind), il sera lui aussi de la partie.

Pour résumer, voilà à quoi va ressembler le PSPC :

Tapis de départ : 60 000 jetons
Premier niveau de Blinds : 100/200
Ante en Grosse Blind : oui
Shot Clock à partir des places payées
Début de tournoi en 9-handed, puis en 8-handed
15 % du field payé *
Min cash 31 900 $ minimum **
8 heures de jeu par jour
Pas de dinner-break si on joue 8 heures

* + le rake économisé réinjecté dans le prize pool
** Les places payées supplémentaires grâce au rake empochent 25 000 $

Petit bonus, le Français Kalidou Sow, détenteur d'un Platinum Pass, nous donne ses impressions sur le PSPC, "un tournoi à ne pas rater".

« Previous | Home | Next »

Archives