THOMAS.C64, un champion Galactic heureux

Les Galactic Series ont laissé un très bon souvenir du côté tricolore. Nation phare de la plus grosse série online de l'histoire de PokerStars.fr, la France compte près de 40 champions dans ses rangs. Parmi eux, certains ont accepté de jouer le jeu de l'interview. C'est le cas THOMAS.C64, vainqueur de l'Event 120 pour un gain de 5 650 €.

Ce Toulousain de 35 ans a souhaité garder l'anonymat, ce qui n'enlève absolument rien à ce qu'il a à nous dire. Je vous laisse vous délecter des paroles d'un champion Galactic !

- Peux-tu me résumer en quelques lignes ton parcours poker ? Es-tu professionnel ou juste un amateur très éclairé ?

THOMAS.C64 : Je joue online depuis une dizaine d'années, deux ans avant l'apparition du .fr. Je joue moins que je ne le souhaiterais depuis 4 ans à cause de mon travail mais dès que j'en ai la possibilité, je n'hésite pas à me lancer une soirée MTT.

- Quelles étaient tes ambitions avant ces Galactic Series ? Quel bilan tires-tu de ta série ?

Pour les Galactic Series, j'espérais pouvoir jouer de beaux tournoi avec de gros prize pool et de belles structures et accessoirement faire une perf. Cette série a répondu à mes attentes.

PokerStars Festival.jpg

- As-tu déjà une idée de ce que tu vas faire avec l'argent gagné ?

Je pense profiter de ce gain pour voyager, mais rien de bien défini pour l'instant.

- Est-ce qu'il y a eu un ou plusieurs coups clés dans ton tournoi que tu aimerais partager avec nos lecteurs ? Peux-tu me les raconter ?

Voici le coup clé du tournoi, le seul que j'ai joué en étant couvert. A 11 joueurs restants, lorsque je resteal en faisant tapis au bouton pour mes 17 blinds avec Ax et que je suis payé par Q-Q. Un as libérateur est venu sauver mon tournoi au flop et m'a permis d'arriver en table finale avec un tapis confortable de 40 blinds. Il faut toujours un peu de réussite pour gagner un tournoi.

- Les soirs de victoire et deep runs, ce n'était pas trop dur de trouver le sommeil et d'aller travailler le lendemain ?

Vu que je ne joue que lorsque je peux finir le tournoi et que je ne travaille pas le lendemain je n'ai pas eu ce problème. Mais j'étais loin de me douter lorsque j'ai lancé ce tournoi là que je me coucherais à 6 h 30 du matin, soit 11 heures et demie plus tard. J'avais prévu d'aller passer la journée à la montagne avec des amis le lendemain. Du coup je leur ai envoyé un screenshot et j'ai annulé (c'est moi qui devais conduire). Je suis allé prendre un petit-déjeuner en ville et je suis rentré me coucher, heureux de ma performance.

- Tes résultats pendant les Galactic Series changent-ils quelque chose à la façon dont tu vas aborder le poker à partir de maintenant ? Peut-être vas-tu jouer plus souvent et à de plus hautes limites ? Ou au contraire ne rien changer ?

Ce résultat ne va rien changer à mes habitudes de jeu. Je joue déjà les tournois que j'ai envie de jouer.

- Question bonus. La France a terminé meilleure nation des Galactic Series, avec 40 titres, devant l'Espagne (34). Comment expliques-tu cette réussite alors que les joueurs français semblent avoir un peu plus de mal sur les tournois quotidiens ? La France serait-elle un pays de grands rendez-vous ?

Je ne sais pas si la France est un pays de grands rendez-vous. Peut-être qu'on commence à s'habituer au style espagnol et portugais ?

« Previous | Home | Next »

Archives