EPT Barcelone : Simon Brandstorm en favori de la finale à 6

C'était une crainte dans le clan français hier. La plus forte délégation au départ du Main Event de l'EPT Barcelone allait-elle passer à côté de la table finale ? La réponse est malheureusement oui. Seul Tricolore présent lors du Day 5, Cyril Monbrun-Massot ne partait pas avec la faveur des pronostics étant donné son petit tapis au coup d'envoi. Au final, pas de miracle. Cyril aura tout de même réussi à gratter deux paliers pour terminer 13e. Un magnifique deep run qui lui permet de repartir de Catalogne avec un joli chèque - ou du cash, allez savoir - de 90 860 €.

Alors, quel est le casting de la table finale à 6 qui se disputera tout à l'heure et que vous allez pouvoir suivre, comme les journées précédentes, sur Twitch avec Yu et Benny ? Déjà, le chipleader est suédois. Si Johan Storakers (7e, 226 490 €) et Alexander Ivarsson (10e, 101 820 €) ont plutôt bien représenté le pays scandinave, Simon Brandstrorm - le moins connu des trois - partira dans la peau du favori de l'ultime table du plus gros EPT de l'histoire. Avec un stack de 18 500 000, celui qui cumule 820 000 $ de gains en tournois live a forcément la faveur des pronostics à cette minute précise.

aea5726d33.jpgSimon Brandstorm (au centre)

Derrière Brandstorm, on retrouve Marton Czuczor, avec un stack de 14 450 000 qui doit lui permettre de viser très haut aujourd'hui. Déjà 2e de l'EPT Prague en 2016 (630 000 €), le Hongrois a une belle opportunité de faire encore mieux, aussi bien financièrement qu'en terme de résultats. De plus, une victoire dans cet EPT le propulserait en tête de la All-Time Money List de son pays. Un joueur à surveiller de très près.

Le podium provisoire est complété par l'un des deux Portugais présents en table finale. Rui Sousa n'est pas très connu du grand public, mais le Lusitanien est un joueur aguerri - il possède un titre WCOOP - qui sait parfaitement ce qu'il fait. Un vrai prétendant à la victoire finale.

Diego Falcone, un Brésilien résidant à Malaga en Espagne, a lui aussi toutes ses chances. Son tapis de 8 600 000 le place au pied du podium, à un souffle d'un autre lusophone, l'ami Rui Sousa. Agé de 21 ans, Falcone est devenu pro à 18 ans, alternant entre son pays d'origine pour y jouer online et l'Europe, où il dispute de nombreux tournois live. Qualifié via un satellite en live à 1 200 €, le Brésilien va donner un sérieux coup de boost à sa bankroll. Et à sa carrière ?

Derrière ces 4 joueurs, on retrouve 2 short stacks, avec des tapis équivalents. Le Chinois Yunye Lu (4 500 000) et le Portugais Giovani Torre (4 450 000) sont pour le moment les grosses cotes de cette table finale. Mais une remontada à Barcelone ne serait pas choquante pour l'un de ces deux joueurs, n'est-ce pas ? Alors qui sait ?

Le chipcount de la table finale :

Siège

Joueur

Pays

Chipcount

1

Rui Sousa

Portugal

9 100 000

2

Giovani Torre

Portugal

4 450 000

3

Simon Brandstorm

Suède

18 500 000

4

Yunye Lu

Chine

4 500 000

5

Marton Czuczor

Hongrie

14 450 000

6

Diego Falcone

Brésil

8 600 000

Le Payout :

Position

Gains

Vainqueur

1 659 000 €

2e

884 400 €

3e

607 400 €

4e

436 760 €

5e

364 660 €

6e

295 520 €

Archives