La philanthropie et le poker

Philanthropy Main.jpg

Bien jouer au poker implique de prendre l'argent de ses adversaires... Mais les joueurs et l'industrie au coeur du jeu sont aussi au coeur d'initiatives pour un monde meilleur.

Qu'ils soient des donations individuelles ou le résultat de l'organisation de tournois de charité, voici quelques exemples de la générosité de la planète poker.

REG - Raising for Effective Giving

philipp_gruissem-300x200.jpg

Philipp Gruissem

Les racines de l'association caritative REG charity (Raising for Effective Giving) sont à trouver dans le monde du poker.

Ce sont les joueurs professionnels Philipp Gruissem, Liv Boeree et Igor Kurganov qui sont à l'origine de la création de REG. Ils ont entraîné de nombreux autres pros dans leur sillage, les invitant à donner un pourcentage de leurs gains sur un événement précis ou une part de leur revenu annuel. REG subventionne de nombreuses causes, de la lutte contre la malaria (The Against Malaria Foundation) à la cause animale (Mercy For Animals).

La spécificité de REG est de sélectionner les actions caritatives sur la base de l'utilisation effective des fonds alloués. La fondation ou l'association doit gérer ses coûts pour s'assurer que la plus grande partie de l'argent soit utilisée au bon endroit afin d'en démultiplier l'efficacité. REG a maximisé plus de 14 millions de dollars de donations venues pour la plupart du monde du poker.

Liv-Boeree_2019WSOP_EV73_DAY01A_Antonio-Abrego_AA_03981-1024x684.jpg

Liv Boeree, co-fondatrice de REG

Big One for One Drop

antonio-esfandiari-2018-world-series-of-poker-ev65-day05-dsc-9130-300x200.jpg

Antonio Esfandiari

Le Big One for One Drop 2012 a permis de récolter 5,6 millions de dollars en marge des World Series Of Poker. Ce tournoi était à l'époque le plus gros buy-in de l'histoire du poker avec un droit d'entrée de 1 million de dollars.

Mis en place par Guy Laliberté, fondateur du Cirque du Soleil et aficionado de poker, l'événement a permis de lever des fonds pour la fondation One Drop, une organisation caritative qui s'est donnée pour but de favoriser l'accès à l'eau potable dans le monde entier

Chaque joueur versait 1 111 111 $ et l'organisation américaine n'a pris aucun frais d'organisation, reversant 111 111 $ pour chaque participant. Le tournoi s'est disputé à guichets fermés avec 48 entrants et c'est finalement Antonio Esfandiari qui a décroché le pactole de 18,3 millions de dollars après avoir battu Sam Trickett en Head's-Up.

Phil Hellmuth et Brian Rast ont atteint la finale tout comme Guy Laliberté... qui a donné son gain de 1,8 million de dollars à One Drop dans la foulée !

Scott Wellenbach

NEIL5494_Scott_Wellenbach_EPT_MonteCarlo_i2019_NEIL-STODDART-300x200.jpg

Scott Wellenbach

Alors qu'il ne restait plus que trois tables sur le Main Event PokerStars Caribbean Adventure de 2019, c'est Scott Wellenbach qui faisait la Une au milieu des stars du poker. Ce traducteur canadien spécialisé dans le Sanskrit et les textes bouddhistes tibétains a en effet annoncé que la totalité de ses gains seraient pour une oeuvre caritative.

Le joueur amateur de 67 ans a finalement atteint la 3e place pour 671 000 $, de quoi faire un don incroyable ! L'amour du jeu et l'envie de faire la différence sont décidément des moteurs formidables et un peu moins de d'un an plus tard, Wellenbach s'offrira une nouvelle énorme performance (et une donation supplémentaire) aux Bahamas pour 650 000 $... le karma !

Lire l'interview de Wellenbach ici.

Barry Greenstein

barry-greenstein-2018-wsop-ev65-main-event-day-3-giron-8jg0583-300x200.jpg

Barry Greenstein

Si Wellenbach est le chevalier blanc le plus récent, Barry Greenstein s'est aussi montré fort généreux il y a quelques années. Il en a tiré un surnom, « le robin des bois du poker ».

Très impliqué dans différentes causes philanthropiques, Greenstein a donné la plupart de ses gains de tournois. Spécialiste de cash-game, le joueur américain a fait un énorme geste en 2003-2004, une époque où il a cumulé plus de 3 millions de dollars de gains sur le circuit et où il n'y avait pas de premier prix à 7 chiffres à prendre toutes les semaines ou presque !

Triton Million Charity

NEIL4870_Bryn_Kenney_EPT_MonteCarlo_i2019_NEIL-STODDART-300x200.jpg

Bryn Kenney : n°1 de la All Time Money List

Avec un droit d'entrée de 1 050 000 £, le Triton Million for Charity qui s'est déroulé durant l'été 2019 et est devenu le tournoi de poker le plus onéreux de tous les temps. Les 54 participants ont dû débourser près de 1,2 million d'euros pour jouer au poker, ils ont aussi fait un sacré geste.

Sur chaque droit d'entrée, 50 000 £ ont été prélevés (environ 58 600 €) ce qui a permis de récolter 2,7 millions de Livres soit plus de 3,1 millions d'euros pour différentes oeuvres caritatives.

Les deux derniers survivants de l'événement, Aaron Zang et Bryn Kenney, se sont partagés 33 millions de dollars avant de jouer pour le trophée... et c'est l'amateur qui a triomphé. En tête au moment du deal, Kenney a pris la part du lion avec un gain de 18,4 millions d'euros. En plus de la donation globale, Zang avait annoncé qu'il lâcherait 1 million supplémentaire, alors que le milliardaire Bill Perkins (6e pour 2,4 millions d'euros) a lui aussi reversé une partie de ses gains.

Dan Smith

L'Américain a terminé sur le podium du Triton Million for Charity, touchant 7,8 millions d'euros pour sa troisième place. Joueur talentueux au grand coeur, Dan Smith organise depuis plusieurs années sa propre oeuvre caritative en sélectionnant plusieurs associations et fondations chaque année. Ce vétéran des parties high-stakes double ensuite la mise versée par chaque donateur !

dan_smith_psc_macau_day2-300x200.jpgDan Smith

« Previous | Home | Next »

Archives