Les meilleurs documentaires sur le poker

De Making a Murderer à Tiger King en passant par OJ: Made in America et Jiro Dreams of Sushi, la dernière décennie a vu déferler un grand nombre d'excellents documentaires. Mais quels documentaires existent sur votre jeu favori ?
Dans cet article, nous allons jeter un œil à certains des meilleurs documentaires sur le poker que vous pouvez regarder en ligne aujourd'hui et vous montrer où ils sont disponibles.


Ensan.png

Nosebleed (2014)
Réalisation: Victor Saumont
Disponible sur: YouTube

Nosebleed, réalisé par Victor Saumont, a reçu beaucoup d'éloges lors de sa sortie en 2014. Il s'agit d'un documentaire indépendant à petit budget mis en scène par quelqu'un qui travaillait dans le milieu depuis longtemps, et qui y travaille encore actuellement, puisque c'est le mec qui traduit cet article anglais qui vous en parle actuellement à travers ces quelques lignes.

Alors, je vous avoue que c'est quand même étrange de parler de son propre film, mais si vous ne l'avez pas encore vu, je vous incite grandement à le faire Vous pourrez vivre le Vegas 2014 de deux joueurs hors normes, Sébastien "Seb86" Sabic et Alexandre "Alexonmoon" Luneau, qui à l'époque jouaient les parties les plus chères de la planète et avaient décidé de se frotter à la crème des joueurs de live à Vegas lors des Championnats du Monde.

Je les ai suivis à Londres chez eux là où ils disputaient derrière leurs écrans des parties à 3 000 $ la grosse blinde et perdaient ou gagnaient des centaines de milliers devant ma caméra, mais aussi dans leur quotidien à Vegas, avec un accès très privilégié et une confiance réciproque. Il en résulte des moments assez marquants, authentiques, où ils évoquent leurs débuts, leur rivalité avec leur victime préféré Gus Hansen, les soirées trop chères avec Phil Ivey ...

On les voit également disputer les plus gros tournois, comme le 50 000$ Players Championship, où Alex est entouré par les meilleurs joueurs de live du monde et surtout, on découvre que malgré les millions, ils restent des humains comme les autres.

Vous pouvez lire une interview avec mes collègues du Blog PokerStars UK à l'époque de la sortie et le regarder en intégralité sur YouTube.


One of a kind: The rise and fall of Stu Ungar)
Réalisation: Al Szymanski
Disponible sur: YouTube

Considéré comme l'un des meilleurs joueurs de Gin Rami et de No Limit Hold'em de tous les temps, Stu Ungar était une véritable force de la nature lorsqu'il a fait irruption sur la scène du poker à la fin des années 1970. On racontait qu'il était si bon dans les tournois de Gin Rami que plusieurs casinos lui ont demandé de ne pas participer aux tournois car d'autres joueurs refusaient de s'inscrire s'il était présent. Par défaut d'adversaires à sa mesure, Il est ensuite passé au poker et une situation similaire s'est reproduite.

Comme le titre du film l'indique, l'ascension mémorable de Stu Ungar dans le poker était faite de hauts et de bas, dûs à des dépendances et à d'autres mauvaises habitudes, que le documentaire d'Al Szymanski aborde avec classe. Avec l'aide de Mike Sexton et Nolan Dalla, "One of a Kind" nous donne un aperçu fascinant d'une légende du poker qui a remporté le Main Event des World Series of Poker à trois reprises et est décédé bien trop tôt.


Bet Raise Fold: The Story of Online Poker (2013)
Réalisation: Ryan Firpo, Jay Rosenkrantz, Taylor Caby
Disponible sur: Amazon Prime

Le monde du poker en ligne évoluait si rapidement au début des années 2010 que tout documentaire de grande envergure, ou même un article de magazine, était voué à être dépassé avant sa sortie. Mais les producteurs de "Bet Raise Fold" n'auraient jamais pu imaginer à quel point leur sujet changerait radicalement au cours de leur reportage.

Ce qui a commencé comme un article examinant le phénomène mondial du poker en ligne - les grands champions remportant des millions sur Internet ; la montée en puissance des tournois en ligne et en live ; les progrès spectaculaires des stratégies pokéristiques -- a été brutalement interrompu par le Black Friday, qui lui a coupé l'herbe sous le pied. Le trio de réalisateurs a été contraint à un changement de cap en faisant du Black Friday le véritable sujet de leur documentaire, et comment tout s'était évaporé du jour au lendemain.

Il y a d'excellents personnages représentatifs de la scène du poker pour bien raconter l'histoire. (Tony Dunst, Danielle Andersen et Martin Bradstreet en sont les acteurs principaux.) Bien sûr, il y a bien plus dans cet événement du Black Friday que ce qui ne pourrait jamais être inclus dans un seul film, mais "Bet Raise Fold" est aussi proche que possible d'un document complet de cette époque très étrange de votre jeu favori.


KidPoker
Réalisation: Gary Davis, Francine Watson
Disponible sur: Vimeo

Comme Stu Ungar avant lui, Daniel Negreanu a explosé sur la scène du poker en tant que nouveau jeune champion au début des années 2000, et c'est clairement une histoire qui mériterait un film en salles, documentaire ou biopic.

KidPoker emmène les spectateurs dans un voyage personnel révélateur, commençant par l'enfance de Negreanu au Canada, en passant par ses arnaques au billard à Toronto, puis son arrivée sur la scène du poker à gros enjeux à Las Vegas lorsqu'il est devenu, à 23 ans, le plus jeune joueur à gagner un bracelet des World Series of Poker.

Diffusé à l'origine sur Netflix et accessible uniquement sur la plate-forme américaine, il est désormais accessible sur Vimeo et mérite clairement le coup d'oeil.


A Kid's Game: The Story of Online Poker
Disponible sur: YouTube

Dans ce petit indépendant, pas de stratégies explosives ou de révélations fracassantes, nous sommes simplement là pour écouter quelques-uns des meilleurs joueurs de poker en ligne de l'époque discuter de « l'âge d'or » du poker en ligne et de comment c'était d'être un professionnel du jeu à ce moment-là.

A Kid's Game a été créé par l'ancien site de coaching de Phil Galfond, BlueFire Poker, et présente des histoires qui vous feront instantanément regretter de ne qui suffisent pour rendre n'importe qui jaloux s'ils ne jouaient pas au milieu des années 2000. Le film contient des interviews avec Andrew Robl, Isaac Haxton, Shaun Deeb, Peter Jetten, Di et Hac Dang et Alec Torelli, des joueurs très actifs et réputés à l'époque.


Grinders (2011)
Réalisation: Matt Gallagher
Disponible: Amazon Prime

"J'ai toujours été assez bon au poker, mais maintenant j'essaie d'en vivre." Le cinéaste Matt Gallagher tente de transformer ce qui était autrefois un passe-temps rentable en sa principale source de revenus, en jouant au poker non pour la gloire ou les trophées, mais pour nourrir sa jeune famille.

Alors que Gallagher se promène dans les clubs de poker underground de sa ville natale de Toronto - dans le but de gagner « quelques grosses mains » et de rentrer à la maison avec environ 500 $ par nuit - il rencontre un certain nombre de personnages hauts en couleur, de joueurs et de propriétaires de clubs, tous bercés par leurs illusions.

Il rencontre également Daniel Negreanu, dont la carrière a débuté de la même manière dans la même ville, mais dont le parcours l'a mené jusqu'au sommet. Hormis cette participation de Negreanu, il s'agit d'une vision peu romantique du monde du poker, qui a plutôt déplu à sa sortie. Mais de nos jours, vous pouvez le considérer comme un document d'époque assez inhabituel : ce genre de joueurs existaient en grand nombre pendant les années du boom du poker et, qu'on le veuille ou non, cela constitue une belle photographie de cette époque des années 2000.


All In - The Poker Movie (2012)
Réalisation : Douglas Tirola
Disponible sur: Amazon Prime

Ce film peut sembler un peu daté désormais, mais on y trouve une impressionnante collection d'interviews et un aperçu complet du jeu tel qu'il existait au début des années 2010.

Réalisé par Douglas Tirola, "All In" avait initialement une sortie prévue en 2009. Mais lorsque le Black Friday s'est produit en avril 2011, les cinéastes ont mené des interviews supplémentaires et retravaillé le film pour incorporer cette partie de l'histoire du poker. Une sortie plus large est ensuite intervenue au printemps 2012. Si vous regardez le film de nos jours, vous verrez que si le point de vue du film est de raconter l'essor du poker en ligne, l'objectif était également de montrer ce jeu comme étant un élément propre à la culture américaine.

Des dizaines de "poker people" (et d'autres) apparaissent dans le film, dont les membres du Hall of Fame du Poker Mike Sexton, "Amarillo Slim" Preston, Henry Orenstein, Tom McEvoy, Phil Hellmuth, Barry Greenstein, Scotty Nguyen, T.J. Cloutier, Daniel Negreanu et Chris Moneymaker.

Une longue scène assez remarquable au milieu du film nous raconte l'histoire de la victoire de Chris Moneymaker sur le Main Event des World Series of Poker en 2003.

Matt Damon, Jennifer Tilly, Kenny Rogers, Peter Alson, Mike Caro, Doris Kearns Goodwin, James McManus, Brian Koppelman, Steve Lipscomb, Nolan Dalla, Sam Simon, Vince Van Patten et bien d'autres sont également présent dans ce documentaire qui vaut la peine d'être découvert si ce n'est pas encore le cas.

« Previous | Home | Next »

Archives