Les Pionnières du poker

Lundi 8 mars, c'est l'heure de la Journée Internationale des droits des femmes et l'occasion de se plonger dans l'histoire du poker. Les joueuses n'ont pas complétement pris le pouvoir mais trouvent de plus en plus leur place dans l'univers de notre jeu favori, rendons hommage aux pionnières!

Ladies1.jpg


1865
Carlotta J. Thompkins, alias Lottie Deno, s'installe à San Antonio... et devient rapidement un des joueurs les plus redoutables de l'Etat. Elle et son mari vont raser dans tout le Texas durant la décade suivante avant de bouger vers New Mexico où ils ouvriront une salle de jeux.

1872
Mary Hamlin va vite gagner le pseudo de "Mary the Owl". La jeune femme est un véritable rapace aux tables et après avoir construit sa réputation en Californie comme joueuse de cartes... elle va se spécialiser dans l'arnaque. Cette année là, elle entre dans la légende comme le cerveau du "Great Diamond Hoax", une escroquerie qui va avoir un retentissement national. Des faux prospecteurs avaient vendu un gisement de diamants à des hommes d'affaires de San Francisco et de New York, un gisement bien évidemment fantôme!

1860...1870
"C'était lors d'un voyage de Memphis à Natchez que j'ai vu une femme jouer en public pour la première fois", raconte David A. Curtis dans Queer Luck en 1899. Le narrateur fait allusion à "Flash Kate", une femme qu'il décrit comme "un personnage bien connu de la Nouvelle Orléans" et qu'il a vu participer à une partie high-stakes sur les bateaux à vapeur...

1887
Minnie Smith joue et deale dans le Colorado où elle se fait un nom. Elle découvre un tricheur lors d'une partie à Colorado City et lorsque ce dernier se saisit de son calibre, elle le désarme grâce à la monté d'adrénaline et un coup de fouet bien placé... Ce coup de fouet révèlant le mécanisme lui servant à tricher au grand jour! Pour le punir, la joueuse claque encore quelques coups de fouet supplémentaires... ce qui va considérablement ajouter à sa notoriété.

1889
Belle Starr est entrée dans la légende américaine, elle est une des plus célébres hors la loi de la période Far-West... mais elle tenait les cartes avec succès aussi. Elle est embusquée quelques jours avant son 41e anniversaire par un tireur inconnu... peut être un mauvais perdant plumé dans un saloon où elle rasait fréquemment?!

1930
POKERALICE.jpgLa joueuse la plus célèbre de la préhistoire du poker. "Poker Alice" Ivers est morte à l'âge de 79 ans après un demi-siècle à tenir ses propres établissements, des saloons faisant bien évidemment office de lupanard.

Elle a notamment géré le "Poker's Palace" dans le Dakota du Sud... et la légende veut qu'elle ait amassé plus d'un quart de million de dollars aux cartes. N'escomptez tout de même pas trouver ses résultats sur Hendon Mob!


1966
Le film Gros Coup à Dodge City (A Big Hand for the Little Lady) est un succès, ce film de western laisse aussi la part belle au poker avec un duo magnifique composé de Joanne Woodward et Henry Fonda. Cette oeuvre de cinéma met au défi l'idée que le poker soit spécifiquement "un jeu de mec", et toute l'action se passe à la table!

1977
C'est l'année du premier Ladies aux World Series of Poker. Le tournoi est un Stud à 7 cartes et l'entrée coûte 100$... pas de quoi effrayer Jackie McDaniels qui s'impose. Le buy-in va augmenter jusqu'à 1000$ en 1992 et le format va rester jusqu'en 1999 où le Ladies devient un tournoi mélangeant Limit et Stud. Après une édition 2004 jouée en Limit uniquement, le tournoi devient exclusivement un événement No Limit qui rassemble les joueuses du monde entier. En 2019, près de 1 000 amoureuses du poker venues de la planète entière ont tenté leur chance!

1978
Dans le dossier de presse des WSOP 1978, Jack Binion explique que l'organisation d'un tournoi exclusivement féminin peut amener plus de joueuses dans les autres tournois. "Je ne sais pas quand cela arrivera mais j'ai la certitude que nous allons voir plus de femmes jouer d'autres tournois... et le plus beau d'entres eux", explique le fondateur.

Cette année là Barbara Freer devient la première femme à disputer le Main Event. Sur un compte-rendu, il est mentionné que son arrivée "a causé des réactions outrées de la part de certains joueurs"... la route était encore longue. Avec 42 concurrents sur la ligne de départ, Freer va tenir jusqu'à la 18e position et elle remportera le Ladies en 1979. Cette année là, elle participera de nouveaux au Big One... acocmpagnée par une deuxième concurrente, Betty Carey.

FreerDrache.pngBarbara Freer et Jane Drache (avec l'autorisation du UNLV Center for Gaming Research, Special Collections)

1979
Starla Brodie est la première joueuse victorieuse d'un événement WSOP ouvert à tous. Elle s'impose dans le 600$ Mixed doubles aux côtés du parrain, Doyle Brunson! Cette épreuve mixte par équipe sera au programme durant 5 années de suite...

1982
Vera Richmond domine un field de 77 concurrents pour remporter un titre WSOP à l'occasion d'un tournoi de Limit Ace to Five Draw avec joker! Seule concurrente en lice, elle remporte une montre en or à la place du bracelet traditionnel...

Dans un article des WSOP intitulé "Poker Faces With Lipstick", l'augmentation du nombre de femmes aux tables devient un sujet et il est noté que "plus de 100 femmes ont participé l'an dernier". Jane Drache, Rosemary Dufalt et Kathy Burks sont mentionnées nommément dans cet article et leur niveau est complimenté. "Regardez ces petits bouts de femmes qui jouent tous les jours... elle vous élimineront comme deux et deux font 4", peut-on lire!

1995
Barbara Enright devient la première femme à atteindre la finale du Main Event. Elle s'incline finalement en 5e position sur un field de 273 concurrents et confirme sa réputation. Enright avait déjà remporté le Ladies en 1986 et en 1994... elle remportera enfin un événement ouvert à tous l'année suivante. Elle devient en 1995 la première femme à 3 bracelets en s'imposant sur un Limit à 2500$ l'entrée!

barbara-enright.pngBarbara Enright

1997
Susie Isaacs fait le doublé sur le Ladies en défendant victorieusement son titre de 1996. En 1998 elle échoue de peu pour marcher dans les traces de Enright, s'inclinant en 10e position du Main Event!

Deux joueuses s'illustrent cette année là en capturant des événements ouverts à tous. La First Lady of Poker alias Linda Johnson triomphe dans un Razz à 1500$ alors que Maria Stern s'impose sur le Stud à 1500$. Probablement titillé par le succès de sa femme, Max Stern complète la démonstration familiale en remportant un bracelet lui aussi. C'est le seul duo mari et femme de l'histoire à avoir remporté un bracelet la même année!

2000
Jennifer Harman ajoute son nom à la liste des gagnantes dans une épreuve mixte. La spécialiste de cash-game high-stakes remporte un 2-7 No Limit à 5000$ l'entréé. Elle gagnera une deuxième breloque deux années plus tard, cette fois sur un Limit à 5000$...


2004
C'est le boom du poker et les audiences sont énormes... Annie Duke en profite pour encaisser 2 millions de dollars lors du Tournoi des Champions, une table sur invitation où seul le vainqueur repart les poches pleines. Ce freeroll diffusé sur ESPN permet à Duke d'établir le record du plus gros gain pour une femme, une marque qui tiendra trois années de plus.

2006
L'Anglaise Victoria Coren devient la première gagnante sur le circuit European Poker Tour qui vit alors sa troisième saison. Elle s'impose à domicle en remportant l'EPT London... et deviendra huit années plus tard le premier et unique joueur à signer un doublé EPT! Désormais mariée, Victoria Coren Mitchell entre dans la légende du poker lors de son succès à l'EPT San Remo...

Victoria.jpgVictoria Coren Mitchell

Coren Mitchell n'est plus seule au monde. Le joueur Mikalai Pobal a réussi l'exploit de gagner deux Main Event du circuit EPT en étant l'ultime survivant de la dernière édition de l'EPT Prague. Vainqueur à Barcelone en 2012, Pobal est le premier homme à avoir gagné deux EPT mais il n'est pas le pionnier!


2007
La première édition des WSOP Europe se déroule à Londres... ce qui permet à la jeune Annette Obrestad de participer à la compétition. S'il faut avoir 21 ans à Las Vegas, la Norvégienne de 19 ans peut s'inscrire à l'événment anglais... elle en profite pour devenir le plus jeune gagnant d'un bracelt WSOP en remportant le Main Event pour 1 million de Livres!

Cette année là, à Las Vegas, Barbara Enright, fait son entrée au Poker Hall Of Fame. Elle devient la première femme dans ce panthéon de légendes, elle a depuis été rejointe par Linda Johnson (2011) et Jennifer Harman (2015).

2008
Le Poker Hall of Fame féminin est mis en service et la première classe est composée d'Enright, Johnson, Susie Isaacs et Marsha Waggoner. Cyndy Violette, Jan Fisher et June Field feront leur entrée l'année suivante dans un club qui ne compte pas de Française malgré la nomination en 2018 d'Hermance Blum...

LindaJ.jpgLinda Johnson

2012
L'année où deux femmes ont lutté jusqu'au bout pour se hisser en finale du tournoi le plus prestigieux du monde. La Norvégienne Elisabeth Hille et la Française Gaëlle Baumann vont capturer l'attention des fans avant de s'incliner en 11e et 10e position! Le coup était presque parfait... comme en 2000 quand Annie Duke (10e) et Kathy Liebert (17e) avaient failli participer à l'ultime table du Big One.


2014
Vanessa Selbst remporte son troisième bracelet et rejoint le duo Enright - Dollison au palmarès. L'Américaine a remporté ses trois bracelets dans des événements ouverts à tous... son succès dans le Mixed Max No Limit à 25 000$ venant confirmer ses triomphés sur un PLO à 1500$ en 2008 et sur un 6-Max 10-Games à 2500$ en 2012.

2017
Le World Poker Tour tombe enfin. Après près de 15 années d'existence, une femme s'impose sur un Main Event WPT! La Canadienne Ema Zajmovic domine un field de 380 concurrents pour remporter le WPT Montréal au Playground. Van Nguyen avait remporté le WPT Celebrity Invitational en 2008 mais ce tournoi n'était accessible que sur invitation...

Cette même année, Liv Boeree remporte le bracelet WSOP à l'occasion du Tag Team Championship à 10 000$ qu'elle a disputé avec son petit ami de longue date, le Russe Igor Kurganov. Cela fait tout de même de la joueuse anglaise la première joueuse à détenir un EPT (San Remo 2010) et un WSOP à son palmarès!

Liv.pngIgor Kurganov et Liv Boeree

2018
Maria Lampropulos triomphe sur le Main Event PokerStars Caribbean Adventure, le défunt PCA. L'Argentine est la première femme à réaliser cet exploit, elle encaisse 1 081 000$ pour avoir étrillé un field de 581 adversaires!

Ce succès était le deuxième gain à 7 chiffres de la carrière de Lampropulos, un peu plus de six mois avant cela elle avait encaissé 1?2 million de dollars en remportant le partypoker MILLIONS!

MariaL.jpgMaria Lampropulos


2019

Kristen Bicknell s'est installée comme la joueuse n°1. Elle remporte un Poker Masters à 25 000$ en bataillant contre un field de 50 adversaires parmi les plus redoutables du monde... de quoi marquer des points précieux pour obtenir un troisième titre consécutif de joueuse de l'année au classement Global Poker Index.

Ses performances et sa régularité vont d'ailleurs lui permettre de s'insérer régulièrement dans le Top 10 du poker de tournois, hommes et femmes confondus!

WSOP photos by Poker Photo Archive.

« Previous | Home | Next »

Archives