Monday, 15th July 2024 01:18
Home / LISTE DE CONTRÔLE ESSENTIELLE & CONSEILS POUR UN JOUEUR DÉBUTANT DE TOURNOI DE POKER EN DIRECT

Vérifications avant le voyage

  • Si vous voyagez dans un pays différent, assurez-vous d’avoir une assurance voyage, les vaccinations nécessaires, et que vous avez prévenu votre banque que vous serez en déplacement afin de pouvoir toujours utiliser vos cartes.
  • Parlez aux organisateurs de l’événement pour connaître la structure du tournoi (jetons de départ, niveaux de blinds, pauses, etc.). Avec ces informations, vous pouvez commencer à planifier vos journées à l’avance et  à réfléchir à des choses telles que  :

  o Combien de collations devrez- vous apporter ?

  o À quelle heure devrez-vous aller dormir/vous réveiller pour être frais pour la journée ?

  o Combien de pauses aurez- vous pour des repas légers, renseignez-vous sur le lieu pour savoir quels repas ils peuvent fournir ?

  • Pensez aux collations saines que vous voulez apporter.

1. Amandes – ces noix sont riches en graisses saines, en protéines et contiennent des nutriments bénéfiques pour le cerveau comme la vitamine E.

2. Myrtilles – ces baies savoureuses sont chargées d’antioxydants et sont réputées pour améliorer la mémoire et les fonctions cognitives.

3. Avocat – les avocats sont riches en graisses saines et en antioxydants, ce qui en fait un excellent choix pour maintenir l’énergie et la concentration.

4. Chocolat noir – une petite quantité de chocolat noir peut apporter un regain d’énergie et d’antioxydants bénéfiques pour le cerveau.

5. Yaourt grec – riche en protéines et en probiotiques, le yaourt grec peut vous aider à vous sentir rassasié et concentré.

  • Préparez un petit sac / sac à dos où vous pourrez ranger vos collations et des articles tels que des vêtements supplémentaires au cas où il ferait froid, une batterie externe, des écouteurs, des chewing-gums, des lunettes de soleil et du désinfectant pour les mains. Cela vous assurera d’être pleinement à l’aise à la table chaque jour.
  • Si vous avez gagné votre place pour un grand événement à gros buy-in comme un EPT ou un PSPC, envisagez de vendre ou d’échanger une partie de votre buy-in avec votre famille, vos amis ou d’autres joueurs avant de partir. De cette façon, vous garantirez un retour et pourriez potentiellement ressentir moins de pression à l’idée de disputer l’événement.
  • Assurez-vous d’avoir tous vos documents de voyage pour vos vols, transferts et hôtels.
  • Si vous prévoyez de vous rendre seul à l’événement, essayez de trouver d’autres nouveaux joueurs en ligne qui y participent également. Échangez vos numéros et organisez une rencontre à l’événement ou parlez aux organisateurs de l’événement. Ils organisent généralement de nombreuses activités amusantes pour les joueurs, donc vous ne serez pas tout seul.
  • Adoptez une bonne mentalité. Il est bon d’être confiant, mais gardez à l’esprit qu’il est extrêmement difficile de gagner un tournoi de poker en direct. Il peut arriver que vous soyez le leader en jetons puis que vous tombiez au niveau le plus bas, il faut donc être prêt aux fluctuations. Prévoyez ce que vous ferez en cas d’élimination, car il devrait y avoir de nombreuses activités disponibles auxquelles vous pourrez participer.
  • Informez votre famille et vos amis pour qu’ils surveillent la couverture de l’événement sur le blog de PokerStars et les actualités du poker. Le compte X PokerStars Live annoncera également les diffusions en direct.

Vérifications pré-tournoi

  • Dormez autant que possible pour rester frais et concentré, prévoyez de vous réveiller bien à l’avance pour ne pas être pressé avant le début du tournoi.
  • Préparez votre sac de table de tournoi / sac à dos pour être prêt à partir.
  • Faites de l’exercice. Il peut s’agir d’une séance légère de gym, de yoga, ou d’une course / marche sur la plage. Tout ce qui permet de faire circuler un peu le sang. Rappelez-vous, vous serez assis la plupart du temps pendant le tournoi.
  • Prenez une douche rafraîchissante pour vous réveiller et vous sentir frais et prêt pour la journée.
  • Prenez un petit-déjeuner léger et sain. Les collations énergétiques que vous avez emballées vous permettront de tenir jusqu’au déjeuner. Évitez de manger des aliments gras qui vous donneront l’impression d’être engourdi à la table.
  • Faites 10 minutes de méditation. Il existe de nombreuses applications et vidéos YouTube disponibles à cet effet.
  • Regardez un peu de poker en direct pour vous mettre dans l’ambiance et vous préparer mentalement pour la journée.
  • Si possible, vérifiez le tirage des tables (qui sera assis à votre table). Vous pouvez utiliser Hendon Mob pour consulter les profils des joueurs, y compris les résultats en direct.

Vérifications à la table du tournoi

  • Si vous vous sentez à l’aise pour le faire, parlez aux autres joueurs et présentez-vous. Évitez de mentionner que vous n’avez jamais joué au poker en direct auparavant ou que vous vous êtes qualifié, car les joueurs professionnels peuvent utiliser cela à leur avantage. Cependant, il est également acceptable de rester tranquille et de se cacher derrière des écouteurs et des lunettes de soleil. En fin de compte, faites ce qui vous semble le plus confortable.
  • Les croupiers peuvent également répondre à toutes les questions que vous pourriez avoir, ou vous verrez du personnel au sol se promener, à qui vous pouvez poser des questions de manière plus discrète si nécessaire.
  • De plus, de nombreux membres du personnel de PokerStars sont toujours là pour vous aider, des blogueurs aux équipes d’événements en direct, en passant par les équipes de médias sociaux et même les pros de PokerStars.

Si vous vous sentez nerveux au début du tournoi, contentez-vous de passer les premiers tours et observez comment la table joue, comment l’action circule autour de la table. Vous pouvez même mettre de la musique relaxante pour vous aider à calmer vos nerfs.

Profitez de ce temps pour étudier vos adversaires, voir qui est prêt à jouer et qui est plus prudent.

N’oubliez pas que vous pouvez quitter la table quand vous le souhaitez, le croupier va passer vos cartes et prendre les jetons que vous devez comme blinds/antes. Prenez l’air et revenez quand vous vous sentirez prêt. Les premiers niveaux, les blinds/pots sont très petits par rapport aux tailles de tapis.

Éviter de donner des indices

La plupart des joueurs ne peuvent pas dire si vous bluffez ou si vous avez une bonne main. Cependant, il existe quelques moyens d’éviter de donner des indices.

• N’accordez pas d’attention aux joueurs qui vous posent une question pendant que vous êtes dans une main. Cela peut sembler impoli, mais c’est très accepté au poker. Ils cherchent généralement des indices sur la force de votre main.

Vous pouvez simplement ignorer les questions pendant que vous êtes dans une main ou y répondre après la main. Personnellement, j’essaie de ne pas parler pendant une main, c’est juste l’une de mes règles. Cela montre à votre adversaire que vous réfléchissez au jeu, que vous avez une stratégie et qu’ils ne vont pas interrompre cette stratégie.

• Pendant une main, concentrez-vous sur un endroit de la table, de préférence le même endroit à chaque fois. Par exemple, cela pourrait être le tableau, ou juste en face de vous. Essayez de ne pas alterner cela, gardez cette habitude.

• Trouvez une posture relaxante avec vos mains et vos pieds au même endroit. De plus, je remarque que de nombreux joueurs ferment complètement la bouche, ce qui, s’ils sont nerveux, met une pression énorme sur leur respiration, surtout si un adversaire les fixe et essaie de recueillir des informations. Essayez de garder la bouche légèrement ouverte pour pouvoir respirer par la bouche ou le nez.

Vous pouvez même utiliser ce temps pour vous détendre et faire des exercices de respiration, inspirez par le nez et expirez par la bouche.

• Certains joueurs portent également des lunettes de soleil comme défense supplémentaire contre les indices oculaires, et cela crée une autre barrière entre vous et votre adversaire.

Surveiller les indices

Vous devez constamment observer vos adversaires même lorsque vous n’êtes pas dans la main, à la recherche d’informations sur leur fréquence de jeu, le montant de leurs mises, à quelle fréquence ils bluffent, etc. Est-ce qu’ils montrent des mains faibles ou fortes, est-ce qu’ils se couchent sur de grosses mises, et bien sûr, vous pouvez aussi rechercher des indices.

Soyez averti cependant que certains joueurs expérimentés peuvent utiliser des indices inverses.

1. Un joueur assis en avant pourrait signifier qu’il est excité par sa main. Si un joueur est adossé, cela pourrait signifier qu’il n’est pas content de sa main.

2. Des jambes nerveuses qui tremblent. Si les jambes d’un joueur bougent de haut en bas, cela pourrait signifier qu’il est nerveux ou excité. Donc, que ce soit un bluff soit une grosse main, si vous remarquez qu’un joueur agite ses jambes à chaque fois qu’il a une bonne main, c’est un excellent indice.

3. Un joueur qui se penche pour ramasser des jetons avant que ce soit son tour de jouer pourrait être un signe d’une main forte ou ils pourraient simplement essayer de vous tromper en faisant semblant de jouer gros pour vous empêcher de vous impliquer.

4. Se couvrir la bouche, le visage ou se gratter le nez sont souvent des signes de bluff.

5. Un joueur évitant le contact visuel ou semblant désintéressé pourrait être un signe d’une main forte. Le contraire est vrai pour les mains faibles.

Les indices ne sont utiles que si vous les avez remarqués plusieurs fois, de plus, ils pourraient signifier l’inverse pour certains joueurs.

Assurez-vous de prêter attention aux réactions de vos adversaires à tout, comme comment réagissent-ils à votre mise, comment réagissent-ils au flop, au turn et à la river. Prenez autant de notes mentales que possible.

Les Mauvais Coups et le Tilt

Vous devriez essayer de suivre votre plan de jeu que vous gagniez ou perdiez des mains. Certains joueurs se lancent dans un « Tilt positif », où ils commencent à mal jouer parce qu’ils continuent de gagner. D’autres perdent un gros pot et jouent tellement mal qu’ils perdent le reste de leur stack.

Tout dépend du contrôle de vos émotions, que ce soit des émotions positives ou négatives.

Si vous vous sentez frustré, en colère ou que vous ne jouez pas comme vous le voudriez, essayez d’éviter de jouer quelques tours. Écoutez de la musique relaxante ou essayez des exercices de respiration. Si cela ne fonctionne toujours pas, quittez la table pendant cinq minutes pour prendre un peu l’air frais.

En ce qui concerne les mauvais coups, si vos as se font battre par J9s, ce n’est pas vraiment un mauvais coup, c’est de la variance, vous êtes censé perdre près de 20 % du temps. Oui, c’est malheureux, mais vous devez toujours être prêt à admettre que même si vous avez une grosse main, cela ne signifie pas que vous allez gagner. Une fois que vous avez adopté cet état d’esprit, vous pouvez continuer à jouer votre jeu que vous gagniez ou perdiez une main.

Vous venez peut-être de perdre un gros pot, mais la plupart d’entre nous a déjà entendu l’expression « un jeton et une chaise ». Il est toujours possible de revenir avec un très petit tapis, après tout, surmonter des situations difficiles, c’est de cela dont il s’agit au poker.

Le bluff

Il existe quelques types de bluff au poker.

1. Bluff pur – C’est lorsque vous bluffez avec une main faible dans l’espoir que votre adversaire se couche. Ceux-ci ne doivent être utilisés que contre des adversaires que vous avez vu se coucher souvent. Vous ne voulez généralement pas risquer tout votre tapis en bluffant, pourtant nous voyons souvent des joueurs le faire à la télévision.

2. Semi-bluff – Le semi-bluff est un peu plus pardonné car vous avez encore la chance d’améliorer votre main pour gagner. Vous bluffez ‘à moitié’ lorsque vous avez un type de main de tirage, comme avoir besoin d’une carte de plus pour une couleur, une suite ou un full. Vous misez en espérant que votre adversaire se couche, mais s’ils suivent, vous avez toujours des « outs ». Le semi-bluff est douloureux lorsque vous misez et que votre adversaire sur-relance, vous forçant à vous coucher.

3. Contre-bluff – Techniquement pas un bluff de votre côté, c’est lorsque vous suivez avec une main faible parce que vous sentez que votre adversaire bluffe et que vous voulez le piéger. Encore une fois, c’est risqué, car votre adversaire pourrait avoir une excellente main, vous forçant à perdre le pot.

En général, vous devriez éviter de bluffer trop souvent. Cependant, si vous avez une image de table vraiment serrée, ce qui signifie que vous n’avez pas joué beaucoup de mains et que chaque fois que vous avez atteint l’abattage, vous avez eu une grosse main, et si votre adversaire a une main faible ou moyenne, il est plus probable qu’il se couche.

La même chose est vraie pour vos adversaires. Si vous repérez un joueur qui montre constamment des bluffs, vous êtes plus susceptible de suivre avec des mains plus faibles en tant que contre-bluff. 

Vérifications après le tournoi

Si vous êtes toujours en lice à la fin du premier jour, félicitations pour avoir passé le prochain jour. Maintenant, c’est le moment de se reposer. Vous pourrez veiller tard après avoir gagné ou avoir été éliminé, mais gardez-vous le manque de sommeil pour plus tard.

En attendant, faites quelque chose de relaxant. Faites une promenade et essayez de ne pas trop penser à la partie de la journée. Cependant, si une main vous trotte dans la tête et vous dérange, parlez-en à un autre joueur.

Si vous avez été éliminé de l’événement, ne soyez pas trop abattu, il est difficile de gagner ou même de toucher de l’argent dans un tournoi de poker en direct. Même les meilleurs joueurs du monde passent par des périodes de sortie précoce.

Le fait d’avoir participé à un tel événement signifie que vous n’êtes plus un débutant pur, vous pouvez tirer des leçons de tout ce que vous avez appris et maintenant vous avez du temps de libre pour vous détendre et faire ce que vous voulez. Vous trouverez de nombreuses activités organisées par l’équipe des événements en direct ou vous pouvez rester et regarder le reste du poker.

Conseils généraux et résumé

  • Évitez les gros pots avec des mains faibles en début de tournoi.
  • Évitez de vous retrouver à court de jetons tôt avec de grosses mains, essayez de jouer des petits pots.
  • Évitez de perdre un gros pot dans un pot multi-joueurs, plus il y a d’adversaires dans le pot, moins vous avez de chances de gagner.
  • Observez autant que possible vos adversaires, leurs piles de jetons, leurs styles de jeu, leurs schémas de mise et leur image à la table. Tenez compte de ces informations lorsque vous prenez vos décisions à l’avenir.
  • Adaptez votre style à vos adversaires, par exemple, resserrez votre sélection de mains de départ contre des adversaires forts. Essayez plus de bluffs contre des joueurs serrés.
  • Ne vous sentez pas intimidé par les professionnels ou les joueurs agressifs. Rappelez-vous que de nouveaux joueurs ont déjà remporté des tournois. Tout le monde commence avec la même quantité de jetons et le même potentiel de cartes.
  • Surtout, amusez-vous, profitez-en et apprenez de l’expérience, c’est une histoire que vous raconterez pendant de nombreuses années.

Articles liés

Derniers articles

Apprenez le poker avec Pokerstars Learn, entraînez-vous avec l’appli PokerStars