Retour sur le Jour 4 de l’EPT Monte-Carlo

mai 06, 2022dansTournois Live

Bienvenue à Monte-Carlo pour le coverage du Jour 4 de l’EPT Main Event, c’est ici que j’updaterai ce post pour vous tenir au courant de tout ce qui se passe ici, que ce soit sur le Main Event ou sur les Side Events qui se déroulent dans la Salle des Etoiles.


22h15 – HUGO PINGRAY N’À PLUS QUE 5 JOUEURS À BATTRE

Alors que l’on pensait plonger avec les joueurs au coeur de la nuit avant que ne se dessine la table finale, il est finalement seulement 22 heures et je suis déjà en train d’écrire cette conclusion, autant dire que la journée fut courte et qu’on va bientôt me « traiter » de fonctionnaire.

Cette journée avait plutôt mal démarré puisqu’on a perdu rapidement le dernier vainqueur EPT en lice dans l’épreuve, le bout-en-train Niall Farrell, vainqueur de l’EPT Malte 2015 et suivi de près par un gars de la BBC qui nous prépare un documentaire sur lui. Forcément, quand un vainqueur EPT bust, ça nous rend triste, nous les couvreurs, parce qu’on fantasme beaucoup sur les doublés EPT, certes moins maintenant que cet exploit a été réalisé à deux, voire trois reprises, par Vicky Coren, Mikalai Pobal et le joueur online WhatIfGod (vainqueur des deux EPT Online), mais quand même, on aime bien imaginer un dude soulever la coupe une deuxième fois.

De nos trois français engagés sur ce Jour 4, il n’en reste plus qu’un au moment d’emballer les sacs pour le Jour 5, et c’est le plus attendu, le businessman Hugo Pingray, qui nous a tant fait rêver un jour de 2014 en s’adjugeant le Monster Stack des WSOP pour 1,3 millions de dollars alors qu’il avait refusé de prendre part au last longer des frenchies au début du tournoi.

Cardot8.pngYannick Cardot, 8ème de l’EPT Monte-Carlo

Nous avons perdu aujourd’hui nos deux autres tricolores, Francky Magliocco (12ème), qui n’a pas démérité mais a vécu une journée sans, et Yannick Cardot (8ème), finaliste malheureux après avoir vécu un cruel bad beat avec deux As contre deux Rois quand tout l’argent est parti au milieu sur une turn Q-T-9-3 et que son adversaire Marcelo Simoes a touché un valet pour l’éliminer. Yannick réalise tout de même sa plus grosse performance sur le circuit en encaissant 89 770 €.

Vham3.pngLe chipleader Morten Hvam

Demain à 12h (12h30 pour le Streaming Live), vous pourrez suivre la fin de l’EPT Main Event avec le danois Morten Hvam dans le fauteuil de chipleader avec 92 blindes devant lui, suivi de près par le surprenant brésilien Marcelo Simoes et ses 86 blindes. Hugo Pingray est 3ème en stack à l’abord de cette table finale, avec un tapis compté à 69 blindes. Le short-stack moldave Dragos Trofimov ferme la marche de cette table finale avec 39 blindes.

Le Jour 5 pourrait durer longtemps avec une moyenne à 67 blindes pour démarrer. En tout cas, une chose est sûre, on devrait voir du beau poker demain et on se réjouit de retrouver notre dernier tricolore Hugo Pingray dans la peau de l’épouvantail de cet EPT Monte-Carlo. Clairement, il a démontré qu’il avait toutes les armes pour réaliser le doublé WSOP/EPT. Il aurait pu perdre beaucoup aujourd’hui sur un coup 3-bet preflop avec As-Dame contre As-Roi, quand il a payé deux barrels avec une top paire battue, avant de trouver une dame pour retourner la situation. Mais, il a réussi à faire abstraction de quelques coups compliqués en début de journée pour grappiller des jetons sans jamais se mettre en danger, pratiquant ce poker low-variance qu’il avait annoncé.

Etat des troupes à la reprise :

Siège Nom Pays Chipcount Blindes
1 Marcelo Simoes Brésil 6890000 86
2 Morten Hvam Danemark 7350000 92
3 Jaime Cervantes Etats-Unis 4735000 59
4 Erkan Soenmez Allemagne 4850000 61
5 Hugo Pingray France 5525000 69
6 Dragos Trofimov Moldavie 3085000 39

L’échelle des prix :

Place Gain
1 951 950 €
2 642 520 €
3 442 240 €
4 360 580 €
5 287 520 €
6 220 910 €

Les résultats de la journée :

7 Ramon Colillas Espagne 125 420 €
8 Yannick Cardot France 89 770 €
9 Alejandro Romero Espagne 69 990 €
10 Jussi Nevanlinna Finlande 58 130 €
11 Zhong Chen Pays-Bas 58 130 €
12 Francky Magliocco France 52 090 €
13 Ferenc Deak Hongrie 52 090 €
14 Nariman Yaghmai Iran 46 890 €
15 Justin Saliba Etats-Unis 46 890 €
16 Niall Farrell Royaume-Uni 41 680 €

21h45 – RAMONNAGE

Ramon3.pngVainqueur du PSPC Bahamas en 2019 devant Julien Martini pour 5,1 millions de dollars, Ramon Colillas, ambassadeur PokerStars, a bien confirmé depuis, avec notamment une 4ème place sur un event des WSOP et surtout une mémorable 14ème place sur le Main Event des WSOP 2021 pour 380 000 $.

Redoutable à tapis preflop tout au long de ce Jour 4, avec notamment un coup remporté avec As-Dame contre les Dames de Yannick Cardot, sur lequel il était couvert, Ramon Colillas a disputé le coin flip de trop, celui qui le fait tomber à la bulle de la dernière journée, 7ème pour 125 420 € sur cet EPT Monte-Carlo.

Après une relance de Marcelo Simoes à 180 000 under the gun, Ramon Colillas envoie son tapis réduit à 865 000 jetons (11 blindes) avec A♦Q♥ de petite blinde. Dragos Trofimov découvre 9♣9♠ de grosse blinde avec un tapis de 1 800 000 qu’il décide d’engager. Marcelo Simoes fuit ce traquenard et laisse les joueurs s’expliquer.

Le croupier nous sert un flop K♣Q♣J♣ digne d’une superproduction hollyfwoodienne, Ramon Colillas touche sa dame, mais Dragos Trofimov a un paquet d’outs, 11 pour être précis, pour se sortir de cette situation. Il en trouve un qui clôt le débat sur la turn 2♣ qui lui donne une flush et rend Ramon Colillas drawing dead.

Parfois impressionnant sur certains plays, parfois en manque de discernement sur les profils de ses adversaires, Ramon Colillas signe une nouvelle perf majeure sur le circuit live, et prouve qu’il sera un homme à suivre sur les prochains EPT.

Il remporte 125 420 € pour ce résultat et délivre les 6 joueurs restants qui reviendront demain pour la suite de la finale de l’EPT Monte-Carlo.


21h00 – LES FRANÇAIS QUI BRILLENT SUR LE ROCHER

Mouysset2.pngXavier Mouysset, vainqueur du FPS High-Roller

Alors que l’action a repris sur le Main Event, je suis allé faire un tour sur un des Side Events qui se termine dans un coin de la Salle des Etoiles, pas l’EPT High-Roller, non, mais le 2 200 € Freezeout qui avait attiré 192 joueurs, sur lequel j’ai retrouvé un beau Julien Sitbon avec le 2ème stack à 4 joueurs restants d’un tournoi qui promet 81 640 € pour le vainqueur.

Intéressons-nous un peu aux frenchies qui ont brillé sur ce festival EPT et qui auront réalisé de belles opérations financières ici à Monaco, avec en tête de liste le rare Theodore McQuilkin, vainqueur d’un bracelet sur les WSOP-E et qui est monté sur la deuxième marche du podium sur le 25 000 € Re-entries illimitées remporté par l’allemand Marius Gierse, juste devant la perf’ colossale de Xavier Mouysset, vainqueur du FPS High-Roller pour 308 790 € sur un field de 861 joueurs.

Cavailles.pngVincent « FantaOrange » Cavailles

A noter également la présence tout bas de ce Top 10 de Vincent « FantaOrange » Cavailles, qui, en plus de sa superbe 3ème place sur le 3 000 € Mistery Bounty, s’est classé 5ème du 10 150 € Hyper Turbo Knockout sur lequel il a pris 18 000 € + plusieurs bountys à 5 000 €.

Les meilleures perfs des tricolores sur l’EPT Monte-Carlo :

Buy-In Tournoi Place Nom Gain
25 000 € NLH Re-entries illimitées 2 Theodore McQuilkin 357 190 €
2 200 € FPS High-Roller 1 Xavier Mouysset 308 790 €
10 200 € NLH Mistery Bounty 1 Jean-Noël Thorel 184 790 €
3 000 € Mistery Bounty 2 Alexandre Landron 157 150 €
10 200 € NLH Mistery Bounty 4 Imad Derwiche 138 420 €
2 200 € FPS High-Roller 3 Romain Le Dantec 132 250 €
1 100 € FPS Main Event 3 Florian Guimond 124 250 €
3 000 € Mistery Bounty 65 Gilles Martineau 103 250 €
5 300 € Main Event 8 Yannick Cardot 89 770 €
3 000 € Mistery Bounty 3 Vincent Cavailles 87 300 €

20h15 – DINNER-BREAK

Pingray8.pngLes 7 derniers joueurs encore en lice sur le Main Event de l’EPT Monte-Carlo viennent de partir en dinner-break pour 60 minutes et reviendront à 21h15 (heure du streaming live) sur les blindes 40 000 / 80 000 (80 000), on jouera ce soir jusqu’à tomber à 6 joueurs restants.

Hugo Pingray est plus que jamais en route pour claquer une nouvelle grande performance sur cet EPT Monte-Carlo, lui dont le dernier gros score sur le circuit remonte à 2014 et sa victoire sur le Monster Stack des WSOP pour 1,3 millions de $, il est déjà assuré d’une belle somme à 6 chiffres, reste juste à définir quel en sera le premier.

Vham3.pngLe chipleader Morten Hvam

Etat des troupes à la pause :

Place Nom Pays Chipcount Blindes
1 Morten Hvam Danemark 7350000 92
2 Marcelo Simoes Brésil 7160000 90
3 Hugo Pingray France 5325000 67
4 Jaime Cervantes Etats-Unis 4735000 59
5 Erkan Soenmez Allemagne 4560000 57
6 Dragos Trofimov Moldavie 2040000 26
7 Ramon Colillas Espagne 1025000 13

Colillas4.pngLes sousous restants à distribuer :

Place Gain
Vainqueur 939 840 €
Runner-up 564 640 €
3e 397 590 €
4e 298 710 €
5e 228 460 €
6e 167 050 €
7e 125 420 €

Cardot9.pngLes résultats de la journée :

Place Nom Pays Gain
8 Yannick Cardot France 89 770 €
9 Alejandro Romero Espagne 69 990 €
10 Jussi Nevanlinna Finlande 58 130 €
11 Zhong Chen Pays-Bas 58 130 €
12 Francky Magliocco France 52 090 €
13 Ferenc Deak Hongrie 52 090 €
14 Nariman Yaghmai Iran 46 890 €
15 Justin Saliba Etats-Unis 46 890 €
16 Niall Farrell Royaume-Uni 41 680 €

19h50 – LA BULLE APPROCHE SUR L’EPT HIGH-ROLLER

Odwyer.pngAlors qu’ils sont toujours 7 joueurs en lice sur le Main Event, ils sont encore 32 joueurs sur l’EPT High-Roller à 25 000 € l’inscription et après un dinner-break qui tombe à pic pour tout le monde, les joueurs reviendront pour la grande explication de la bulle.

27 joueurs entreront dans les places payées sur ce tournoi record qui a généré 170 entrées. Le vainqueur repartira du rocher monégasque avec un chèque de 951 950 €, soit plus que le vainqueur du Main Event.

Le chipleader n’est autre que Steve O’Dwyer, vainqueur ici-même sur le Main Event 2013 sur une finale de légende en compagnie de Daniel Negreanu, Jake Cody oun Johnny Lodden.

Parmi les français encore dans le field de ce tournoi qui faisait rêver tout le monde ici dans la Salle des Etoiles, Bruno Lopes, Jean-Noël Thorel, Loopoo, Arnaud Mattern et Alexandre Réard qui sont encore loin du top 10 du tournoi mais peuvent encore croire en leurs chances avec tous des tapis au-dessus des 20 blindes à l’approche de la période crispante de la bulle.

La répartition des gains sur l’EPT High-Roller :

Place Gain
1 951 950 €
2 642 520 €
3 442 240 €
4 360 580 €
5 287 520 €
6 220 910 €
7 160 740 €
8 116 470 €
9 96 270 €
10 81 660 €
11 81 660 €
12 70 910 €
13 70 910 €
14 64 470 €
15 64 470 €
16 58 020 €
17 58 020 €
18 51 570 €
19 51 570 €
20 51 570 €
21 47 280 €
22 47 280 €
23 47 280 €
24 42 980 €
25 42 980 €
26 42 980 €
27 42 980 €

19h20 – ELECTROCARDOTGRAMME PLAT

Cardot8.pngAlors qu’on le voyait briller sur cette table finale de l’EPT Monte-Carlo, Yannick Cardot vient de se prendre un violent uppercut à la 8ème place du tournoi, des gants chanceux du brésilien Marcelo Simoes.

UTG+2, Yannick ouvre à 120 000 avec A♦A♣ et se fait 3-bet à 300 000 par Marcelo Simoes depuis le bouton. Avec un tapis de 1,5 millions, Yannick se contente de payer.

Le croupier déballe un flop 10♠Q♣9♠ sur lequel le jeune grinder laisse son adversaire miser 240 000. Il paye la mise et les deux joueurs découvrent une turn 4♣ qui ne change pas grand chose.

Marcelo Simoes poursuit son agression en poussant son tapis au milieu et Yannick call dans la seconde avec son overpaire.

Découvrant la main de son adversaire, Yannick implore les Dieux du poker de ne pas retourner l’un des six outs de son adversaire.

Malheureusement, c’est un violent J♣ qui fait irruption sur la rivière pour donner la gagne au brésilien. Explosion de joie dans le rail de Simoes, tristesse infinie sur le visage de Yannick Cardot, qui est éliminé du tournoi sur un bad beat vraiment dur à avaler.

Après avoir perdu QQ contre AQ chez Ramon Colillas et AA contre KK, Yannick Cardot repensera probablement longtemps à cette journée avec une certaine amertume. Il se consolera tout de même avec 89 770 € pour cette belle 8ème place, son plus gros gain à ce jour, lui qui a déjà réalisé de nombreuses belles performances online, avec notamment la victoire sur le Main Event des Carnaval Series pour 50 000 €.

Rappelons-nous aussi que « yayapro26 » a aussi gagné son Platinum Pass sur le Road to PSPC Divonne-les-Bains, après un sit and go mémorable gagné avec un heads-up mémorable contre Antoine Goutard.

Quoiqu’il en soit, un grand bravo à Yannick qui a éclaboussé cet EPT Monte-Carlo de son talent cartes en main et on devrait le revoir rapidement dans les fins de tournois des grands tournois internationaux.


18h15 – OH ROMERO MY ROMERO

Romero3.pngVainqueur de la Top Shark espagnole cette année alors qu’il joue au poker depuis seulement deux ans, Alejandro Romero, alias « and1ero », vient de buller la table finale de l’EPT Monte-Carlo.

Il perd d’abord de précieux jetons dans une bataille de blindes contre Yannick Cardot. Il ouvre à 150 000 de petite blinde avec A♦2♥ en main et Yannick Cardot se contente de payer avec K♠6♠

Sur le flop K♣6♦5♠, Alejandro Romero envoie une mise à 110 000 que Yannick Cardot paye rapidement avec ses deux paires floppées.

Les deux joueurs checkent sur le K♦ qui apporte un full au français.

Sur la river A♥, Alejandro Romero check/call très vite lle value bet à 500 000 de Yannick Cardot, qui remonte à 2 millions de jetons, tandis que le joueur espagnol se retrouve crippled à 6 blindes.

Alejandro Romero envoie ses dernières forces dans la bataille avec A♥5♦ en début de parole. Payé par Q♣10♣ par Morten Hvam de petite blinde, le joueur espagnol imagine son come-back jusqu’à la river 9♣5♥4♥7♥Q♦ qui l’envoie bouler violemment hors du tournoi.

Pour son premier EPT, le jeune Alejandro Romero, qui confiait il y a quelques mois à mes collègues de Winamax qu’il avait annoncé à ses parents qu’il jouait au poker au moment où il a remporté la top shark, termine à une magnifique 9ème place pour un gain de 69 990 €.

On connaît désormais les huit finalistes de cet EPT Main Event, et la France est la seule nation qui compte encore deux représentants parmi les rescapés.

Bisous.png


17h30 – LE COUP LE PLUS IMPORTANT DE SA VIE

Cardot7.pngSur la dernière table de l’EPT Monte-Carlo, Yannick Cardot vient de jouer – et de perdre – l’un des coups les plus importants de sa jeune carrière de joueur de poker.

A tapis preflop avec Q♦Q♥ contre le A♣Q♠ de Ramon Colillas qui joue sa survie avec son stack de 1,5 millions, Yannick Cardot voit le croupier révéler un flop J♠4♦A♦ avec l’as en door card.

La turn 5♦ lui ouvre de nombreuses portes de sortie, laissant apparaître un flush-draw pour le français, mais la river 4♥ confirme le bad beat infligé par le vainqueur du PSPC Bahamas qui laisse notre français avec un tapis de 24 blindes (1,2 millions).

Le jeune grinder, que l’on avait découvert lors de ce fabuleux Platinum Pass Experience où il avait gagné un heads-up contre Antoine Goutard pour gagner un Platinum Pass, est en passe de réaliser sa plus grosse performance sur le circuit live, lui dont le meilleur résultat jusqu’à présent une 6ème place sur le All Poker Open du Club Montmartre pour 20 800 €.

Ramon Colillas remonte à plus de 3 millions après ce coup, après un début de journée assez compliqué pour lui en table télévisée.

Colillas6.png

Ramon Colillas

Le chip-count à la pause, alors que l’on joue encore 45 minutes sur les blindes 25 000 / 50 000 (50 000) :

Place Nom Pays Chipcount Blindes
1 Morten Hvam Danemark 7630000 153
2 Marcelo Simoes Brésil 5105000 102
3 Jaime Cervantes Etats-Unis 4830000 97
4 Erkan Soenmez Allemagne 4440000 89
5 Hugo Pingray France 3800000 76
6 Ramon Colillas Espagne 2835000 57
7 Dragos Trofimov Moldavie 1215000 24
8 Yannick Cardot France 1175000 24
9 Alejandro Romero Espagne 1165000 23

17h00 – LES FRANÇAIS SUR L’EPT MONTE-CARLO

Dumont.pngNicolas Dumont, vainqueur à Monte-Carlo en 2018

C’est la quinzième fois que le circuit EPT pose ses valises ici à Monte-Carlo, si l’on compte l’édition 2018 remportée par Raffaele Sorrentino sous la bannière PSC.

Voici un petit aperçu des 14 français qui sont parvenus à atteindre la table finale, sachant que c’est surtout depuis que le buy-in est passé à 5 300 €, que les français parviennent à toucher au graal de la dernière table.

On se souvient de la fantastique édition 2016 avec la présence en table finale de 4 français, Adrien Allain (2e), Jimmy Guerrero (3e), Pierre Calamusa (5e), Antoine Saout (7e).

Alors est-ce que nos deux français Hugo Pingray et Yannick Cardot viendront rejoindre le clan des frenchies finalistes à Monte-Carlo ? Réponse d’ici quelques minutes.

Saison Entrées Français en TF Place Gain Vainqueur
2 298 Thierry Cazals 5 168 000 € Jeff Williams
5 935 Eric Qu 5 470 000 € Pieter de Korver
6 848 Hervé Costa 4 500 000 € Nicolas Chouity
Roger Hairabedian 7 200 000 €
Mesbah Guerfi 8 140 000 €
8 665 Lucille Cailly 2 1 050 000 € Mohsin Charania
Bernard Guigon 3 545 000 €
12 1098 Adrien Allain 2 577 800 € Jan Bendik
Jimmy Guerrero 3 406 850 €
Pierre Calamusa 5 233 800 €
Antoine Saout 7 128 340 €
2017 727 Michael Kolkowicz 5 147 120 € Raffaele Sorrentino
Romain Nardin 8 58 740 €
2018 574 Nicolas Dumont 1 712 000 € Nicolas Dumont

16h30 – LA DERNIÈRE TABLE DU MAIN EVENT EST CONSTITUÉE

Après les sorties de Zhong Chen et Jussi Nevanlinna, respectivement 11ème et 10ème de ce Main Event, les 9 derniers joueurs en lice dans l’EPT Monte-Carlo viennent d’être regroupés sur la dernière table du tournoi.

Chen.pngZhong Chen, 11ème de l’EPT Monte-Carlo

Très short depuis de longues minutes, Zhong Chen a mis ses dernières forces dans la batailles avec Roi-Dame contre le As-8 de Hugo Pingray, sans parvenir à envisager un come-back. Il termine finalement 11ème du tournoi pour un gain de 58 130 €.

Nevanlinna.pngJussi Nevanlinna, 10ème de l’EPT Monte-Carlo

Quant à Jussi Nevanlinna, gros shark online, c’est suite à une confrontation contre Marcelo Simeos qu’il s’est retrouvé dans le rail en 10ème position du tournoi, bonne pour 58 130 € également, et quelques regrets.

Jussi Nevanlinna a check/raise all-in une trentaine de blindes avec A♣3♣ sur un flop 7♥5♣2♣ quand Marcelo Simoes s’était embusqué preflop avec J♥J♠ en main.

Marcelo Simeos n’a pas pris beaucoup de temps pour payer son adversaire et son overpaire est resté devant sur le suite du board, le laissant exulter comme un mec qui vient d’atteindre la dernière table du Main Event.

Ils ne sont donc plus que 9 sur l’EPT Monte-Carlo et nos deux français sont toujours dans la course avec des tapis plus que décents.

Le redraw à 9 joueurs restants sur les blindes 25 000 / 50 000 (50 000) :

Siège Nom Pays Chipcount Blindes
1 Marcelo Simoes Brésil 5230000 105
2 Morten Hvam Danemark 7405000 148
3 Jaime Cervantes Etats-Unis 3450000 69
4 Erkan Soenmez Allemagne 4465000 89
5 Hugo Pingray France 4075000 82
6 Alejandro Romero Espagne 1215000 24
7 Yannick Cardot France 3240000 65
8 Ramon Colillas Espagne 1265000 25
9 Dragos Trofimov Moldavie 1850000 37

15h30 – FRANCKY, C’ÉTAIT BON

Magliocco.pngApparu sur le circuit des tournois live français il y a trois ans, Francky Magliocco réalise ici à Monte-Carlo sa plus grosse performance, lui qui avait atteint une table finale sur un Ring Event des WSOP à Cannes le mois dernier.

Il vient tout juste de quitter le tournoi en 12ème position pour 52 090 €.

Francky Magliocco a perdu l’intégralité de ses jetons en deux temps.

D’abord, Francky Magliocco perd quelques plumes quand il décide de check/raise un flop 9♦10♦K♦ puis d’envoyer un deuxième barrel sur la turn 10♠ avant d’abandonner sur la rivière 5♠ face à la mise de Alejandro Romero.

Tombé à une douzaine de blindes après ce coup, Francky Magliocco les envoie quelques minutes plus tard avec A♣9♠ suite à une relance de Erkan Soenmez en début de parole. Payé par A♦Q♦ chez le joueur allemand, Francky Magliocco ne trouve aucune aide sur le board et doit céder ses derniers pions sur ce Main Event.

Il ne reste donc plus que deux français en lice sur ce Main Event, Hugo Pingray, toujours stable avec plus de 4 millions de jetons en table télévisée, et Yannick Cardot, plus en difficulté avec 2 millions de jetons sur la table secondaire.


15h00 – LES DOUZE APÔTRES DE l’EPT MONTE-CARLO

A la première pause de la journée, le contingent des rescapés de cet EPT Monte-Carlo a chuté à 12 joueurs, après les sorties de Justin Saliba (15ème), Nariman Yaghmai (14ème) et Ferenc Deak (13ème) et nos trois français sont encore bien dans la course sur ce Jour 4 du Main Event.

Saliba.pngJustin Saliba, 15ème de l’EPT Monte-Carlo

Justin Saliba a engagé son petit tapis avec As-Dame contre la paire de 7 de l’allemand Erkan Soenmez. Comme dirait Nicolas Vayssières, « les 7, c’est fort ». En effet, un 7♦ tombe sur le flop pour offrir un brelan au joueur allemand et envoyer Justin Saliba à la caisse pour récupérer ses 46 890 € remporté grâce à sa 15ème place.

Yaghmai.png

Nariman Yaghmai, 15ème de l’EPT Monte-Carlo

Pour Nariman Yaghmai, c’est contre le brésilien Marcelo Simoes qu’il a disputé son dernier coup sur le Main Event. Il ouvre à 60 000 au bouton, avant de se faire 3-bet par Marcelo Simoes de grosse blinde. Il paye et les deux joueurs découvrent un flop Q♣3♠9♣

Nariman envoie une mise à 155 000 après le check adverse, et se fait check/raise à 425 000 par son adversaire.

Sur la turn 4♥, Marcelo Simeos propose une mise à 1 000 000 et Nariman Yaghmai décide d’engager son tapis de 1 675 000 au milieu avec A♣A♥ en main, derrière le Q♥9♠ de Marcelo Simeos, qui se fait un plaisir de payer avec ses deux paires floppées.

La river 8♠ ne change rien pour les deux joueurs et Nariman Yaghmai quitte donc l’EPT Monte-Carlo sur une belle mais frustrante 14ème place pour un gain de 46 890 €.

Deak.pngFerenc Deak, 13ème de l’EPT Monte-Carlo

Après avoir perdu pas mal de plumes en table télévisée, Ferenc Deak termine finalement son aventure à la 13ème place, ses deux paires floppées avec A♥5♣ se heurtant aux deux paires supérieures du chipleader Morten Hvam avec A♣9♣ sur un flop A♠9♥5♠. Ferenc Deak part la queue entre les jambes pour récupérer ses 52 090 € de la 13ème place.

A 12 joueurs restants et à la première pause de la journée, Morten Hvam est plus que jamais chipleader du tournoi avec plus de 7 millions de jetons devant lui alors que la reprise aura lieu sur les blindes 20 000 /40 000 (40 000).

Etat des troupes à 12 joueurs restants :

Nom Pays Chipcount
Morten Hvam Danemark 7085000
Marcelo Simoes Brésil 4670000
Hugo Pingray France 4020000
Erkan Soenmez Allemagne 3270000
Jaime Cervantes Etats-Unis 2850000
Yannick Cardot France 2080000
Dragos Trofimov Moldavie 1720000
Francky Magliocco France 1460000
Ramon Colillas Espagne 1275000
Alejandro Romero Espagne 1195000
Jussi Nevanlinna Finlande 950000
Zhong Chen Pays-Bas 500000

14h00 – RETROUVEZ TOUS LES RÉSULTATS DES SIDE EVENTS DE L’EPT MONTE-CARLO

Vayssiereswin.pngNicolas Vayssières vainqueur du 1 050 € Hyper Turbo Freezeout

Un festival EPT, ce n’est pas que le Main Event et tout son prestige, c’est aussi une tonne de side events pour consoler ceux qui ont bust du Main ou pour proposer diverses expériences aux joueurs. Des tournois de PLO, des High-Rollers, des Mistery Bountys, des Hyper Turbos tous les soirs, 48 tournois sont proposés pendant les 10 jours du festival EPT, dont de nombreux satellites pour le Main Event, le High-Roller ou le Mistery Bounty.

En ce moment, la fin du Mistery Bounty et du 2 200 € Freezeout ainsi que le Jour 2 de l’EPT High-Roller a lieu dans la Salle des Etoiles avec de nombreux français encore en lice dans ces différentes épreuves.

Sur l’EPT High-Roller à 25 000 € de buy-in qui a généré un record de 170 entrées, sont encore présents dans le field de ce Jour 2 Yoh_Viral, Alexandre Réard, Loopoo, Jimmy Guerrero ou Arthur Conan.

Le Seat-Draw de l’EPT High-Roller à l’entame du Jour 2

Reard2.pngLES RESULTATS DES SIDE EVENTS DE L’EPT MONTE-CARLO


13h00 – ON PERD LE DERNIER VAINQUEUR EN LICE DANS L’EPT MONTE-CARLO

Farrel4.pngSur la table télévisée, nous avons perdu l’écossais Niall Farrell, le dernier vainqueur EPT en lice sur cet EPT Monte-Carlo, qui s’était imposé sur l’EPT Malte en 2015.

Il ouvre à 65 000 under the gun, se fait payer par Zhong Chen au hi-jack et par Morten Hvam de petite blinde.

Sur le flop 9♥5♦3♦, l’action parvient jusqu’à Zhong Chen, qui envoie une mise à 85 000.,Le chipleader Morten Hvam check/raise à 285 000 avec J♦8♦. Avec Q♦Q♣, Niall Farrell engage son tapis de 1 080 000 jetons et se fait payer par le danois muni de son flush-draw.

La turn est un inoffensif 3♣ mais la river 6♦ offre la flush à Morten Hvam qui élimine ainsi Niall Farrell en 16ème position, tout en passant à plus de 6 millions de jetons, largement en tête du tournoi.

Pour l’anecdote, j’ai fait le trajet vers le Sporting hier avec un anglais qui réalise actuellement un documentaire sur Niall Farrell pour la BBC. Il le suit depuis des mois, l’a filmé chez lui en famille et sur plusieurs destinations poker, un projet clairement à suivre.

Hvam.pngLe chipleader Morten Hvam


11h45 – 3 FRANÇAIS À 16 LEFT SUR LE MAIN EVENT DE L’EPT MONTE-CARLO

Et c’est parti pour l’avant-dernière journée de compéttion sur le Main Event de l’EPT Monte-Carlo. Ils ne sont plus que 16 rescapés sur les 1 073 au départ, à croire encore en leurs chances de râfler le pactole de 939 840 € promis au vainqueur.

Pour l’instant tous assurés de repartir avec un chèque minimum de 41 680 €, les 16 joueurs ont un autre plan, à savoir gratter des paliers, monter des jetons et se positionner en vue d’atteindre le dernier jour de compétition, et faire partie des 6 qui seront retenus pour le casting de samedi.

Le chipleader à l’entame de la journée est le danois Morten Hvam, le bourreau de Lucas Sfez hier sur le Jour 4. Il démarre avec un tapis proche des 4 millions, soit près de deux fois l’average.

La partie reprend sur les blindes 12 000 / 25 000 (25 000) pendant quelques minutes avant de passer sur les blindes 15 000 / 30 000 (30 000) sur des niveaux de 90 minutes.

Vous pouver retrouver ici les résultats complets du Main Event.

Pingray5.pngHugo Pingray, démarre cette avant-dernière journée de poker à la 3ème place au chip-count, avec 3,6 millions de jetons.

Magliocco.pngFrancky Magliocco, a connu un Jour 3 assez tranquille où son stack n’a fait que grossir jusqu’à atteindre 2,5 millions, son highest point du tournoi. Il démarre ce Jour 4 en 5ème position au chipcount.

Cardot5.pngYannick Cardot, qui s’est payé le scalp d’Ana Marquez après une grosse confrontation les As contre As-Roi à tapis preflop hier, entame la journée légèrement sous la moyenne, mais avec de grosses envies de poursuivre ce deep run.

Colillas6.png Ramon Colillas, vainqueur du PSPC Bahamas en 2019 et ambassadeur PokerStars depuis, démarre ce Jour 4 avec le deuxième tapis au chip-count, et une furieuse envie de confirmer en allant chercher un nouveau titre.

Farrel6.pngNiall Farrell est le dernier vainqueur EPT en lice dans cet EPT Monte-Carlo, après les sorties de Lucien Cohen et Arnaud Mattern hier sur le Jour 3. Short-stack, il aura aujourd’hui un beau shot pour devenir le troisième à réussir un doublé EPT, après Victoria Coren et Mikalai Pobal.

Le seat-draw au départ du Jour 4 :

TABLE 1

Siège Nom Pays Statut Chipcount
1 Ramon Colillas Espagne PokerStars Ambassador 3480000
2 Morten Hvam Danemark 3895000
3 Jaime Cervantes Etats-Unis 1500000
4 Niall Farrell Royaume-Uni 1055000
5 Ferenc Deak Hongrie 2190000
6 Hugo Pingray France 3360000
7 Zhong Chen Pays-Bas 1070000
8 Dragos Trofimov Moldavie 1495000

TABLE 2

Siège Nom Pays Statut Chipcount
1 Francky Magliocco France 2550000
2 Jussi Nevanlinna Finlande PokerStars qualifier 1710000
3 Alejandro Romero Espagne 1195000
4 Marcelo Simoes Brésil 1845000
5 Yannick Cardot France 1525000
6 Nariman Yaghmai Iran 2600000
7 Erkan Soenmez Allemagne PokerStars qualifier 2075000
8 Justin Saliba Etats-Unis 660000

Les prix restants à distribuer :

Place Gain
Vainqueur 939 840 €
Runner-up 564 640 €
3e 397 590 €
4e 298 710 €
5e 228 460 €
6e 167 050 €
7e 125 420 €
8e 89 770 €
9e 69 990 €
10-11 58 130 €
12-13 52 090 €
14-15 46 890 €
16-17 41 680 €

Le Streaming Live est à suivre avec Benny & Yu aux commentaires à partir de 12h30 sur la chaîne Twitch de PokerStars France.

Chargement...

Prochain Article

Chargement...