Un guide pour débuter sur certaines variantes du poker

juillet 19, 2022dansActus

Envie de changer du Texas Hold’em ? Envie de vous envoler vers de nouveaux horizons ? Bonne nouvelle. Il existe de nombreuses autres variantes de poker à essayer – et voici un petit guide pour quelques-unes d’entre elles.


INTRODUCTION AUX MIXED GAMES

Si vous vous présentez à un grand festival de poker live, vous trouverez presque toujours le Main Event joué dans la variante du No Limit Texas Hold’em. Le NLHE, comme on l’appelle souvent, reste de loin le format de poker le plus populaire, en particulier sur les tournois, et cela semble susceptible de rester vrai pendant encore de nombreuses années.

Cependant, il y aura aussi des joueurs sur ce festival qui passeront toute la semaine sans jamais jouer au Hold’em. Les grands festivals tels que les World Series of Poker (WSOP) et l’European Poker Tour (EPT) proposent également un riche programme d’autres variantes de jeux. C’est également vrai des festivals de poker en ligne – tels que les WCOOP et SCOOP – où il y a plusieurs centaines de tournois, y compris un certain nombre de variantes moins populaires, mais non moins intrigantes.

Ces variantes non-hold’em sont connues sous le nom de « Mixed Games (Jeux Mixtes)  » – un terme générique englobant tout, de l’Omaha au Razz ; du Stud à sept cartes au tirage à cinq cartes, et bien plus encore. Il existe également des formats de tournois tels que le HORSE et le SHOE, ou le 8-Game, qui combinent de nombreuses variantes différentes en un seul tournoi.

SHOE (Chaussure ou Fer à cheval, en anglais), par exemple, est un acronyme en anglais pour Stud, Hold’em, Omaha et Omaha Eight or Better (c’est-à-dire Omaha Hi/Lo), tandis que HORSE (Cheval, en anglais) inclut le Razz et gagne son R dans son nom. Les joueurs jouent à chacun de ces jeux, en rotation, tout au long du tournoi, et les joueurs devront maîtriser (ou au moins bien connaître) chacune des disciplines pour espérer performer.

Les amateurs de jeux mixtes sont passionnés par leur métier et peuvent fournir une liste de raisons nombreuses pour lesquelles les jeux sont plus excitants que le Hold’em. Que nous soyons d’accord ou non avec ces explications, nous pouvons au moins admettre que les jeux mixtes nécessitent que les joueurs élargissent leurs compétences. Et dans cet esprit, voici un bref aperçu de certaines des variantes de poker non hold’em les plus populaires.


OMAHA

Le Omaha tel que nous le connaissons aujourd’hui est comparable au Hold’em à presque tous les égards, sauf un. Et c’est une différence significative. Au Omaha, les joueurs reçoivent quatre cartes fermées au lieu de deux, et ils doivent en utiliser deux lorsqu’ils forment leur main de poker à cinq cartes.

La plupart des nouveaux venus à Omaha saisissent très facilement cette première partie – vous n’avez que quatre cartes à retenir – mais peuvent avoir du mal avec la deuxième. Contrairement au Hold’em, où vous ne ferez souvent correspondre qu’une seule de vos cartes fermées avec le tableau, et parfois aucune, vous devez absolument en utiliser précisément deux lorsque vous formez votre main en Omaha. Recevoir quatre cartes de la même couleur n’est pas si génial, car vous auriez toujours besoin de voir trois cartes du tableau de cette couleur pour avoir une… couleur. Et dans le cas improbable où vous recevriez un carré, vous n’avez en fait qu’une paire – et vous ne pourriez pas faire une quinte ou une couleur.

Les différences peuvent paraitre subtiles, mais elles ont un impact profond sur le jeu. À peu près n’importe quelle main a tendance à sembler potentiellement jouable pré-flop – tant d’opportunités ! – c’est pourquoi les paris sont souvent limités au « Pot-limit ». En fait, beaucoup de gens ont tendance à désigner régulièrement l’Omaha PLO – abréviation de Pot-Limit Omaha.

Les flops donnent presque toujours plusieurs tirages à différentes mains, et il est très rare de gagner à l’abattage à Omaha avec une seule paire. Les meilleurs joueurs sont capables d’évaluer le potentiel de leur main, de le mesurer par rapport aux mains probables de leurs adversaires et de choisir les mises appropriées.

Le Omaha est également un très bon jeu high/low, où les joueurs visent à faire une main « high » et une main « low » en même temps, et le pot est partagé entre les deux. Ceci est parfois appelé Omaha 8 or better (écrit comme O8) car la main basse doit contenir cinq cartes en-dessous du 8. Ceci est généralement joué en Limit.

Ces dernières années, en particulier en ligne, il y a également eu une tendance croissante pour le 5-Card Omaha, dans lequel vous obtenez cinq cartes chacun, et le jeu se joue parfois en No Limit.

PokerStars Learn propose un guide généralement complet sur le PLO si vous souhaitez en savoir plus. Et vous pouvez également lire d’excellents autres aperçus :

COMMENT Y JOUER : OMAHA | OMAHA HI/LO | 5-CARD OMAHA | 5-CARD OMAHA HI/LO | 6-CARD OMAHA |


SEVEN-CARD STUD

Le poker dit « Stud » diffère du Hold’em par le fait qu’il n’y a pas de cartes communes. Au lieu de cela, chaque joueur d’une main de Stud reçoit un mélange de cartes visibles et de cartes cachées, mais ces cartes appartiennent uniquement au joueur individuel.

Dans le Stud à sept cartes, qui est la variante de Stud la plus courante de nos jours, la main commence après que chaque joueur a reçu deux cartes cachées, et une carte visible, c’est-à-dire face visible pour que tout le monde puisse la voir. Il y a ensuite un tour d’enchères, avant que les joueurs restants ne reçoivent une autre carte visible. Ce schéma se répète à travers deux autres « streets » (rue, en anglais) – tours d’enchères, carte visible – jusqu’à la septième street, la dernière carte est distribuée face cachée. Il y a ensuite un dernier tour d’enchères, où les joueurs restants auront trois cartes cachées et quatre cartes visibles, à partir desquelles ils forment leur main de poker à cinq cartes.

Le Stud à sept cartes est antérieur au Hold’em, et il contient moins d’incertitude. À la fin d’un tour d’enchères, les joueurs auront probablement vu beaucoup plus de cartes qu’ils ne le feraient au Hold’em, chaque joueur ayant potentiellement quatre cartes révélées. (Cela signifie que vous pouvez estimer plus précisément si quelqu’un a touché son tirage ou si vous allez toucher le vôtre.)

Mais avec jusqu’à trois cartes cachées également, il y a encore beaucoup d’inconnu. Les joueurs peuvent avoir des brelans, des fulls et même des carrés totalement déguisés.

COMMENT Y JOUER : SEVEN CARD STUD | SEVEN CARD STUD HI/LO


RAZZ

Officiellement un type de Stud Poker, le « Razz » est un jeu dit Lowball dans lequel le gagnant d’une main possède ce qui, dans d’autres variantes, serait considéré comme la « pire » main (c’est-à-dire la moins bien classée). Les joueurs de Razz voient sept cartes, distribuées exactement de la même manière que sur une main de Stud à sept cartes. Mais la meilleure main ici contient les cinq cartes les plus basses et aucune paire. (Les quintes et les couleurs ne comptent pas.)

Cela signifie que la meilleure main de Razz est la roue : A-2-3-4-5 (l’as étant considéré comme faible).

C’est un autre jeu dans lequel il est crucial de prêter attention aux cartes qui sont là (ou qui ont été couchées). Vous voulez toujours éviter les paires, donc c’est génial quand vous voyez les cartes qui pourraient apparier vos cartes fermées atterrir dans les mains de vos adversaires. Vous pouvez également toujours voir tellement de mains complètes de vos adversaires que vous pouvez souvent déterminer leurs meilleures cartes cachées possibles et faire des paris en conséquence, surtout si vos propres cartes semblent favorables.

COMMENT Y JOUER : RAZZ


DRAW POKER

Avant le boom du Texas Hold’em, la plupart des joueurs étaient initiés au poker par le biais d’un jeu de tirage. C’est celui où vous recevez un certain nombre de cartes, puis en jetez quelques-unes et obtenez de nouvelles cartes, tout en pariant sur ce que vous avez dans votre main – ou sur ce que vous voulez que vos adversaires pensent que vous avez en main.

Le jeu tire son nom du processus de défausse et d’échange – vous « tirez » de nouvelles cartes du jeu.
En règle générale, le jeu est un tirage à cinq cartes, ce qui signifie que chaque joueur reçoit cinq cartes, toutes face cachée. Il peut y avoir un tour d’enchères à ce stade, avant que les joueurs n’indiquent combien de cartes ils rejettent et combien de nouvelles cartes ils veulent piocher. (Si vous êtes « servis », vous refusez l’opportunité de tirer une carte et déclarez tacitement que vous êtes satisfait de ce que vous avez déjà.)
Dans un jeu à « tirage unique », il n’y a qu’une seule occasion de remplacer les cartes. En « Triple draw » (triple tirage), vous obtenez trois opportunités et êtes donc confronté à plus de décisions, mais vous pouvez vous retrouver avec une bien meilleure main.
Les jeux de tirage à l’ancienne étaient simplement remportés par la meilleure main, selon le classement standard des combinaisons. Mais vous pouvez également jouer au Deuce to Seven (simple ou triple), dans lequel la main la plus basse l’emporte. Les as sont des cartes fortes ici, et les couleurs, les quintes, les brelans et les paires comptent tous. Cela signifie que la meilleure main en 2-to-7 est 2-3-4-5-7 – c’est-à-dire les cinq cartes non coordonnées les plus basses.

COMMENT Y JOUER : FIVE CARD DRAW | 2-7 TRIPLE DRAW | 2-7 SINGLE DRAW


SHOE, HORSE, 8-GAME, DEALER’S CHOICE

Comme indiqué ci-dessus, certains tournois combinent de nombreuses variantes de poker en une seule, jouées alternativement.

Au SHOE, c’est le Stud, le Hold’em, l’Omaha et l’Omaha Eight or Better. Au HORSE, le Razz est également présent. Au 8-Game, il y a trois autres jeux. La rotation complète compte le 2-7 Triple Draw, le Limit Hold’em, l’Omaha Hi-Lo 8 or Better, le Razz, le Seven Card Stud, le Stud Hi-Lo 8 or Better, le No-Limit Hold’em et le Pot-Limit Omaha.
Vous jouez un tour de table de tous les jeux, avant de passer au suivant.
Un tournoi de Dealer’s Choice offre potentiellement tout ce qui précède, et plus encore. Dans ce type de tournoi, le joueur au bouton peut choisir quel jeu sera joué pour le tour de table à venir. Dans les tournois organisés, il y aura probablement une liste convenue de jeux parmi lesquels choisir, mais dans les home-games, tout peut être ouvert à la discussion. Les joueurs peuvent opter pour des variantes diablement compliquées, potentiellement de leur propre invention. La bonne nouvelle est que le jeu changera à nouveau après la fin du tour de table.

BESOIN DE PLUS D’INFORMATIONS ? HORSE | 8-GAME

Il convient également de noter ici que Mason « PyefacePoker » Pye, l’un des ambassadeurs du streaming de l’équipe de PokerStars, aime beaucoup les Mixed Games. Vous pouvez donc le suivre sur sa chaîne Twitch – Twitch.tv/pyefacepoker, où vous le trouverez en train de jouer à des jeux mixtes presque tous les jours de la semaine.

Chargement...

Prochain Article

Chargement...