Home / Football / Copa America 2024 : Le tour des stades

Copa America 2024 : Le tour des stades

20 juin 2024 par Mathieu Faurie
6 min

La 48eme Copa America démarre ce jeudi 20 juin aux Etats-Unis. Deux ans avant la Coupe du monde 2026 qu’ils accueilleront avec le Mexique et le Canada, tour d’horizon des stades qui accueilleront la Copa America 2026.


En parallèle des pays du Golfe, les Etats-Unis continuent de s’implanter dans le paysage du football mondial. Trente ans après avoir organisé leur première Coupe du monde en 1994, huit ans après avoir organisé leur première Copa America en 2016 et deux ans avant de nouveau accueillir de nouveau la planète football, ils organisent cette Copa America, ouverte pour la première fois à l’entièreté de l’Amérique du Sud, centrale et du Nord.

Cette Copa America 2024 sera plus que jamais scrutée à travers le monde. D’abord parce que la planète s’est déjà émue de l’édition 2021 qui avait vu le premier sacre de Lionel Messi avec l’Argentine. Un an et demi après sa victoire à la Coupe du monde au Qatar, l’Albiceleste sera scrutée comme ses autres concurrents. Aussi, le monde entier voudra un avant-goût de la Coupe du monde 2026 qui se déroulera majoritairement dans les mêmes stades que cette Copa America. Voici la liste des quatorze enceintes qui accueilleront les trente-deux matchs de la Copa America 2024. Huit d’entre eux accueilleront la Coupe du monde 2026. Trois stades de la Coupe du monde 2026 n’ont pas été retenus pour cette Copa America (Gillette Stadium de Boston, Lincoln Financial Field de Philadelphie, SoFi Stadium de Los Angeles).

Commençons par les stades qui accueilleront la Copa America 2024 et la Coupe du monde 2026.

Mercedes-Benz Stadium d’Atlanta

Avec son toit en forme d’écailles et son écran circulaire qui embrasse le pourtour du toit du stade, le Mercedes-Benz Stadium pourrait devenir l’un des stades les plus iconiques du monde. Il accueillera notamment le match d’ouverture de la Copa America 2024. D’une capacité de 71 000 places, il a été inauguré en 2017. Il accueille les Falcons d’Atlanta, franchise de foot américain en NFL, ainsi que l’Atlanta United FC, franchise de football évoluant en MLS. En mode foot américain, sa capacité est augmentée à 83 000 places, et réduite à 42 500 places. Il a notamment accueilli le Super Bowl en 2019.

MetLife Stadium de New York

Le MetLife Stadium de New York possède la plus grande capacité de cette Copa America, avec 82 566 places. Pourtant, il n’est que le seizième plus grand stade des États-Unis. Inauguré en 2010, il est situé à East Rutherford dans le New Jersey, à l’Ouest de New York. Il accueille les Giants de New York et les Jets de New York, deux équipes de football américain de NFL. Il a accueilli le Super Bowl de 2014 et accueillera la finale de la Coupe du monde de football 2026. Sans toit, il est reconnaissable par ses grands murs verticaux à l’extérieur, et sa forme de bol avec ses places noires à ciel ouvert. On espère qu’il ne pleuvra pas pour la troisième étoile des Bleus, le 19 juillet 2026.

Hard Rock Stadium de Miami

Le Hard Rock Stadium de Miami et ses 65 000 places accueilleront la finale de la Copa America 2024. Bâti de 1985 à 1987, il accueille les Dolphins de Miami, la franchise de football américain de NFL. Il peut aussi accueillir les rencontres de baseball, ou sa capacité est réduite à 38 560 places. Il a notamment accueilli les Super Bowl de 1989, 1995, 1999, 2007, 2010 et 2020 notamment. Depuis sa rénovation en 2016, son design est immédiatement reconnaissable avec son toit ouvert parfaitement carré, et ses quatre pics à chaque coin du stade.

AT&T Stadium d’Arlington

L’AT&T Stadium d’Arlington possède la deuxième plus grande capacité de cette Copa America, avec 80 0000 places, pouvant s’étendre à 105 000. Il n’est pourtant que le 25eme plus grand stade des USA en termes de capacités. Inauguré en 2009, il est situé à Arlington dans la banlieue Ouest de Dallas et accueille les Dallas Cowboys, équipe de foot américain en NFL. Il est reconnaissable par son toit en dôme en forme de vaisseau alien. Il possède le plus grand écran géant du monde (49 mètres de long, 22 de haut), dont les quatre panneaux surplombent le terrain et font face aux quatre tribunes à la fois. Il a notamment accueilli le Super Bowl en 2011.

Arrowhead Stadium de Kansas City

Inauguré en 1972, l’Arrowhead Stadium accueille les Chiefs de Kansas City, franchise de football américain de NFL. Il a notamment accueilli le Super Bowl en 2015. D’une capacité de 77 000 places, il est l’un des stades de cette Copa America qui ne possède pas de toit. Pourtant, le stade n’est pas immunisé contre les intempéries. Le 14 janvier 2024, le froid de -20 degrés celsius qui a pris les supporters du match entre les Chiefs et les Dolphins de Miami, a provoqué des engelures de doigts et d’orteils de certains fans. Certains ont dû être amputés …

Levi’s Stadium de Santa Clara

D’une capacité de 68 500 places, le Levi’s Stadium de Santa Clara se trouve à 62 kilomètres de San Francisco. Il accueille les 49ers de San Francisco, franchise de football américain de NFL. Il a accueilli le Super Bowl de 2016. Il ne possède pas de toit lui non plus et est reconnaissable par son format compact, avec ses tribunes rouges très verticales, et leur aspect “échafaudage”, “en travaux” de l’extérieur.

NRG Stadium de Houston

Le NRG Stadium de Houston a été inauguré en 2002 et possède une capacité de 71 795 places. Il accueille les Houston Texans, franchise de football américain de NFL, ainsi que chaque année le Houston Livestock Show, plus grande compétition de rodéo au monde. Il a accueilli les Super Bowl de 2004 et 2017. Il est reconnaissable par son apparence de centre commercial ou de salle de basketball géante à l’extérieur, avec ses grands murs et son toit incurvé. Son intérieur est d’un tout autre style, avec son toit en apparence d’un hall de gare, ses grandes tribunes rouges et ses deux écrans géants situés au haut de chaque tribune derrière les buts.

SoFi Stadium d’Inglewood

Le SoFi Stadium d’Inglewood est situé dans le comté de Los Angeles. Inauguré en 2020, il peut accueillir 70 240 spectateurs et accueille deux équipes de foot américain de NHL, à savoir les Rams et les Chargers de Los Angeles. Il a accueilli le Super Bowl 2022 et recevra le football, le tir à l’arc et la cérémonie d’ouverture aux JO 2028. Il est reconnaissable par son toit en forme de vague (ou de vaisseau alien) qui plonge jusqu’au sol vu de l’extérieur, et son écran géant suspendu tout autour du toit du stade à l’intérieur.

Les autres stades de la Copa América 2024

Enfin, le Bank of America de Charlotte (74 000 places), l’Allegiant de Las Vegas (65 000), le State Farm de Glendale (63 000), l’Exploria Stadium d’Orlando (25 000), le Q2 Stadium d’Austin (20 000) et le Children’s Mercy Park de Kansas City (18 000) ont été retenus pour la Copa America 2024, mais pas pour la Coupe du monde 2026.

expand_less