Comment se préparer au mieux pour le SECOOP ?

Vous le savez, dans quelques jours débute le Souther Europe Championship Of Online Poker (SECOOP), avec plus de 10 000 000 € garantis sur 149 tournois du 28 octobre août au 12 novembre. Alors évidemment, perfer dans une telle série ne s'improvise pas. Et même si on peut run good pendant un temps, ce n'est pas suffisant. Les bons résultats viendront si vous vous en donnez les moyens. Alors voici quelques conseils pour vous mettre dans les meilleures conditions.

Mettez en place un programme précis

Avec 149 Events sur plus de 15 jours, le choix proposé par le SECOOP est gargantuesque. Une dizaine de tournois par jour seront ainsi disponibles. De toute évidence, à moins de posséder une bankroll infinie et des talents de multitabling dignes d'un ElkY, vous n'allez pas tous les jouer. Prenez le temps de vous pencher sur le calendrier, ciblez vos tournois, en fonction de leur horaire, leur buy-in, leur format. Vérifiez s'il s'agit d'un tournoi sur deux jours pour ne pas être surpris. Bref, prenez le temps d'établir un programme adapté à vos qualités de joueurs et à vos envies. De ce fait, vous ne serez jamais surpris et saurez prendre vos dispositions chaque jour en fonction de votre programme.

Soyez flexible

Etablir un programme est important. Mais l'adapter à la situation l'est tout autant. Si un jour vous êtes malade ou trop fatigué pour jouer votre A-Game, n'hésitez pas à annuler votre session, sous peine de perdre beaucoup d'argent. De même, si vous vous êtes couché tard en raison d'un gros deep run la veille, vous pouvez vous permettre de zapper la session du jour si vous sentez que votre corps et votre tête ne sont pas en état. A l'inverse, si un Event que vous n'aviez pas repéré vous fait de l'œil un soir, alors n'hésitez pas à l'ajouter à votre programme si vous pensez pouvoir garder la même efficacité.

lobby 2610.jpg

Jouez des satellites

Si votre bankroll vous permet de jouer tous les Events du SECOOP que vous avez prévu, c'est très bien. Mais cela ne doit pas vous empêcher de jouer des satellites le plus régulièrement possible. Le niveau y est souvent très faible. Leur value est donc énorme, surtout si vous êtes un bon joueur. Et si vous pouvez jouer un tournoi en déboursant une somme 10 fois inférieure au buy-in, vous auriez tort de vous priver. Prenez l'exemple du membre du Team PokerStars Lex Veldhuis. Si vous le suivez régulièrement sur Twitch, vous voyez qu'il dispute quasiment à chaque session des satellites pour ses plus gros tournois au programme, histoire d'optimiser ses gains. Et on peut pourtant imaginer que sa bankroll est des plus conséquentes. Alors n'hésitez pas à vous inspirer des meilleurs !

Soyez reposé et en forme

Cela peut paraître une évidence, mais combien de joueurs enchaînent les sessions et les heures de poker au point de finir lessivé et de n'être plus assez lucide pour voir que leur jeu s'est détérioré ? Je sais de quoi je parle, cela m'est arrivé plusieurs fois. Bien dormir est évidemment le plus important quand on veut être en forme. Mais bien manger l'est tout autant. Sur ce sujet, je me permets de vous partager les conseils de Mike Vacanti, ce coach sportif qui s'est occupé des frères Staples dans le cadre d'un énorme pari avec l'homme d'affaires Bill Perkins.

« Pour les joueurs de poker en ligne, il faut s'astreindre à cuisiner une fois dans la semaine au moins. Prévoyez trois ou quatre heures pour préparer une bonne quantité d'aliments - des blancs de poulet, des légumes, il y a beaucoup de choix de préparations culinaires qui se conservent bien. Si vous ne faites pas cela et que vous arrivez sur les grosses sessions et notamment celle du dimanche où il y aura une tonne de tournois, vous allez être affamé à la pause et avec 5 minutes de pause vous allez manger tout ce qui se présente... cela pourrait bien être un saladier de cacahuètes, des gâteaux ou un sachet de chips. Prévoir des options saines qui n'empiètent pas sur votre temps de repos permet d'éliminer les frictions et vous permet de prendre de meilleures décisions... pour le jeu et votre santé. Maintenez-vous en forme en faisant quelques exercices trois fois par semaine. Si vous n'êtes pas sur la route je considère que 30 minutes d'activité reparties sur trois sessions en une semaine, c'est le minimum. En suivant ce programme vous allez progresser rapidement et éviter quelques tilts. »

Alors évidemment, l'emploi du temps de chacun ne permet pas toujours de mettre en application tous ces conseils. Mais essayer de s'en approcher est un minimum. Le niveau de jeu sur les MTT depuis quelques mois est en hausse. Si vous voulez rivaliser avec nos voisins espagnols et portugais, ainsi que les joueurs étrangers qui disputent aussi les tournois de PokerStars, ce n'est pas une mauvaise idée d'essayer de mettre toutes les chances de votre côté. Gardez la tête froide, ne partez pas en tilt à la moindre contrariété et le reste devrait suivre naturellement. Evidemment, Dame Variance a toujours son mot à dire, mais si vous devez avoir des regrets, faites au moins en sorte qu'ils ne viennent pas de vous, de ce que vous pouvez contrôler. Maintenant, c'est à vous de jouer. Je vous souhaite le meilleur pour cette série qui s'annonce dantesque. Et je vous surveille de près aussi !

« Previous | Home | Next »

Archives