Les 5 sportifs les plus excentriques

Untitled-design-40.png

Les stars du sport ont des personnalités hors du commun. Mais qui sont les cinq plus excentriques que nous avons pu observer sur les terrains de jeu ?

Quoi de mieux qu'un joueur de basket pour dévoiler notre 5 Majeur ?

DENNIS RODMAN

Ceux qui ont regardé la NBA dans les années 90 n'ont pas oublié cette superstar. Longiligne et explosif, Dennis Rodman est au Hall Of fame après une carrière riche en titres sur le parquet... et en gros-titres des journaux. Défenseur hors-pair au basket et attaquant de la vie, Rodman a déclaré que même LeBron James ne serait pas un problème pour lui. Ancien coéquipier de Michael Jordan, 5 fois champion en NBA, le flamboyant Rodman avait un look androgyne qui contrastait avec les baggys de l'époque.

Adepte de la coupe peroxydée et des teintures folles, Rodman a fait du cinéma, porté du maquillage pendant des shootings photos et dans la vie quotidienne. Il a aussi été aperçu avec des vêtements féminins et se déclare « best friend » avec le chef de la Corée du Nord.

Tatouages et piercings, Rodman est vraiment unique. Son amitié avec Kim Jong-Un étant la facette la plus récente de son personnage.

MARK FIDRYCH

On passe du basket au baseball avec une légende du sport américain par excellence. Excellent lanceur, Fidrych est un joueur lunaire qui se parle à lui-même et apostrophe sa balle avant d'envoyer. Roi du trash-talk à l'intérieur du Diamand, Fidrych a brillé 5 saisons avant que les blessures ne le rattrapent.

Fair-play, dynamique et souriant, Fidrych avait la pointe d'humour de l'homme modeste. Malgré les millions et la célébrité, il avait la voiture de l'Américain moyen et se faisait discret avant de disparaître tragiquement dans un accident domestique en 2009.

Celui qui était surnommé « The Bird » (L'oiseau, ndlr) et serrait les mains de la totalité des adversaires en fin de partie reste l'unique joueur de baseball à avoir fait la couverture du magazine Rolling Stone !

GUS HANSEN

On dit que l'agression est le facteur clé du succès au poker... et pendant des années personne à ce jeu n'était plus imprévisible et offensif que le Danois. Gus Hansen peut aussi bien partir à tapis toutes les mains que réaliser les calls les plus audacieux. « C'est un poker complexe, j'adore totalement », a confié Phil Hellmuth, fan du vainqueur des Aussie Millions 2007.

Durant ce tournoi, les adversaires d'Hansen ont pu l'observer s'éloigner de la table après chaque coup disputé et parler à son dictaphone. Le comportement du Danois pouvait paraître étrange mais c'est lui qui a remporté le trophée... avant de tirer un livre épique de son exploit « Chaque Main Révélée ».

Toujours présent dans les plus grosses parties de cash-game à Las Vegas, Gus Hansen s'est lancé sur Instagram pour le plus grand bonheur des fans d'un lifestyle qui fait rêver.

« It's going to be a great summer. » Avec Gus Hansen, l'été va toujours bien se passer !

MARIO BALOTELLI

Difficile d'égaler Mario Balotelli pour l'excentricité dans le football. L'italien a régalé par des gestes hors du commun sur le terrain et des histoire folles en dehors. Rien ne l'effraie, pas même les tacles à la gorge ou de passer le temps sur son iPad alors qu'il est sur le banc des remplaçants. Joueur controversé qui n'a pas confirmé le potentiel aperçu dans sa prime jeunesse, l'International évoluait à Marseille la saison dernière.

Mario Balotelli vient de signer dans le club de sa ville, celui que son père décédé supportait. Le choix de la raison pour celui qui roulait dans les rues de Manchester déguisé en Père Noël et distribuait les billets aux fans. Arrêté par la police avec 30 000 € sur la siège passager avant, il a aussi failli mettre le feu à sa propriété en faisant un feu d'artifice avec ses potes dans sa salle de bain !

Regardez quelques-uns de ses exploits les plus improbables.

TIM ROSSOVICH

Qu'est-ce qui fait d'un sportif un athlète excentrique ? La capacité à attirer la lumière des projecteurs est certainement un atout pour les stars du jeu. Joueur de football américain de la NFL, Tim Rossovich ne ratait pas une occasion de faire la différence, il mangeait littéralement le playbook sur le bord du terrain en attendant de rentrer ou n'oubliait pas de déclarer en interview qu'il dormait toujours la tête orientée au Nord. Un tips 100 % garanti pour « revitaliser votre corps » selon le linebacker, grand casse-coup devant l'éternel.

Drafté en 1968, Rossovich a joué une décennie avant de filer à Hollywood où il s'est lancé dans une carrière d'acteur qui a duré jusqu'en 1991. Décédé l'an passé à 72 ans, Rossovich était un personnage qui ne reculait devant rien, voici ce qu'a raconté Bleacher Report à son sujet :

« Au lycée, Rossovich et ses frères faisaient de la balançoire. Ils ont fait un pari pour voir celui qui atterrirait le plus près d'un endroit plein de rochers. Rossovich n'a pas hésité, il s'est lancé directement sur les cailloux, il s'en est tiré avec des écorchures et des bleus.

Les coupures se sont infectées après qu'il se soit jeté dans un étang durant une fête d'étudiants. Il a terminé à l'hôpital après avoir fait un gros malaise.

Quand il est revenu à lui, les docteurs lui ont ordonné de ne pas jouer au football durant 8 semaines. C'était une véritable peine de mort pour Rossovich... qui n'a pas trouvé mieux pour montrer à ses entraîneurs qu'il était apte que de fracasser plusieurs fois sa tête contre les casiers des vestiaires !

Après une réunion entre les coachs et les médecins, il n'a pas été autorisé à jouer ».

« Previous | Home | Next »

Archives