Sunday, 3rd March 2024 10:20
Home / EPT CHYPRE : QUI SONT LES FRANÇAIS QUI ONT FAIT LE DÉPLACEMENT ?

Comme à la grande époque où les étapes EPT s’étaient démultipliées, le contingent français qui se déplaçait sur les différentes destinations était composé des mêmes groupes de gens : les pros sponsorisés, les qualifiés, les amateurs riches … une sorte de caravane qui se déplaçait d’étape en étape.

Sur cet EPT Chypre, nouvelle étape du circuit amenée à être reconduite au vu des retours des joueurs, qui sont donc les sharks français venus tester l’eau ?

LES HABITUÉS DU CIRCUIT

Alexandre Réard

Ils font désormais partie des murs de l’European Poker Tour. Depuis de longues années, ils ne ratent pas une étape du circuit. Alexandre Réard (qui porte la double casquette habitué/sponso), Antoine Saout, Ivan Deyra, Julien Sitbon, Nicolas Vayssières, Antoine Labat, Florian Guimond, Johan Guilbert, Sonny Franco, Fabrice Bigot (PHOTO), Sonny Franco

Pour l’instant, sur cette liste bien sharky, 4 d’entre eux sont passés au Jour 1A. Si vous connaissez ce site, vous pourrez trouver lesquels facilement en un ou deux clics. Les autres sont bien évidemment présents sur le Jour 1B, pour leur « deuxième chance », comme disait Antoine Saout en début de journée.

A « la table des Antoines » comme l’appelle le luxembourgeois Antoine Vranken, en compagnie d’Antoine Labat, Antoine Saout a déjà monté une tonne de jetons sur ce Jour 1B. On espère qu’on le retrouvera dans les sommets du chip-count à l’issue des 10 niveaux de la journée.

LES VAINQUEURS EPT

Nicolas Dumont

C’est une catégorie dans laquelle on retrouve normalement très peu de noms. Et pourtant, sur cet EPT Chypre, trois vainqueurs EPT français ont pris part au Main Event, Lucien Cohen (vainqueur de l’EPT Deauville 2011), Nicolas Dumont (vainqueur de l’EPT Monte-Carlo 2018) et Simon Wiciak (récent vainqueur de l’EPT Barcelone 2023).

Si Simon Wiciak et Lucien Cohen sont passés hier, le vainqueur de l’EPT Barcelone parvenant même à se hisser dans le Top 10 du Jour 1A, ça a été plus compliqué pour Nicolas Dumont sur ce Jour 1B, il a lâché sa première bullet sur un gros bluff qu’il a envie d’analyser à froid. Je vous la fais courte, mais en gros, il a 3-barrel avec AK dans un pot 3-bet sur un tableau Q6346 quand son adversaire avait 86 pour trips river. A l’heure où j’écris ces lignes, Nicolas envisage de re-entry mais rien n’est encore décidé.

LE LOCAL

Grégoire Auzoux

Sur chaque destination EPT, on retrouve quelques français expatriés dans le pays visité venus gonfler le field. Mais quand on fait un stop à Chypre, difficile de trouver des français qui vivent ici et qui sont prêts à payer $5 300 pour participer à un Main Event EPT.

Révélé ici via des Super High-Roller, après une première partie de carrière sur des petits buy-ins en France, Grégoire Auzoux est venu en voisin. Il habite à 200km du Merit et vient souvent disputer des parties juteuses de cash-game high-stakes. Il me raconte d’ailleurs qu’hier dans la nuit, une 100-100 PLO tournait et qu’il a réussi à gagner beaucoup d’argent grâce à quelques belles donations d’un joueur riche qui n’avait pas peur de gamble.

LES PROS SPONSORISÉS

Alexane Najchaus

Curieusement, les joueurs sponsorisés n’ont pas forcément coché Chypre dans leur calendrier cette année. Mais il y a fort à parier qu’ils seront là l’année prochaine si cette destination est reconduite.

Du côté du Team W, seuls Gaëlle Baumann, Alexane Najchaus et Medhi Chaoui ont fait le déplacement. Pas de Pierre Calamusa, Romain Lewis, Kool Shen… Julien Martini a fait l’impasse également pour PMU, tout comme Arnaud Enselme d’Unibet, pourtant l’un des joueurs les plus en réussite sur les EPT depuis les 4 dernières années.

LES PERFEURS DE L’ANNÉE

Thomas Eychenne

On ne les voyait pas forcément beaucoup sur les étapes EPT, mais leurs récentes perfs les ont poussés à venir taper le carton du côté de Chypre.

Régulier du circuit FPS il y a dix ans déjà, Florian Ribouchon a claqué le gros one time du côté de Vegas cet été en finissant runner-up du Millionaire Maker pour plus d’un million de dollars, de quoi se faire plaisir pendant quelques temps sur le circuit. Il a largué sa première bullet hier sur le Jour 1A, et a remis ça aujourd’hui sur le Jour 1B.

Thomas Eychenne peut lui être déjà considéré comme un habitué puisqu’il est présent sur chaque étape depuis sa magnifique 7ème place sur le PSPC pour 800 000 $ en début d’année. Il n’a pas réussi à monter des jetons hier sur le Jour 1A et est de nouveau in sur le Jour 1B pour espérer aller loin sur cet EPT Chypre.

Très rare en live, Julien Montois a lui aussi claqué la grosse perf cet été à Vegas en finissant 2ème du Lucky Seven à 777$ pour plus de 400 000 $, de quoi s’offrir une bullet pour ce Main Event. Il a passé le Jour 1A avec un stack modeste de 65 000.

LES BELLES SURPRISES

Cécile Ticherfatine

Au rayon des belles surprises, quelques joueurs qu’on voit de plus en plus comme Gaëtan Balleur (26ème de l’EPT Barcelone), Samy Boujmala (5ème de l’EPT Monte-Carlo cette année), Omar Lakhdari (vainqueur du BPC Namur), les membres-fondateurs de Spin Elite Raphaël Blouet et Medhi Violleau, l’étincelant Samuel Fournier (19ème de l’EPT Barcelone), Cécile Ticherfatine (la joueuse en forme qui a brillé sur le FPS Paris Stade Jean-Bouin), Alexandre Landron, qui a monté des jetons sur plusieurs EPT cette année, Ouassini Mansouri (pour sa première fois à Chypre) ou David Karsenty, le français qui a claqué pour l’instant la meilleure perf de ce festival en finissant 5ème de l’Eureka High-Roller pour $118 000.

Hier, sur le Jour 1A, 35 français ont été recensés sur l’épreuve, et 16 ont obtenu leur billet pour le Jour 2. Ils sont une bonne cinquantaine aujourd’hui sur ce Jour 1B, espérons que beaucoup d’entre eux parviennent à monter des jetons pour briller sur cette première édition de l’EPT Chypre.

Apprenez le poker avec Pokerstars Learn, entraînez-vous avec l’appli PokerStars