Thursday, 18th April 2024 16:51
Home / Six Plus Hold’em : Règles et Classement des Mains

Le Six Plus (6+) Hold’em est un type de poker « short deck » (c’est-à-dire avec un jeu réduit) qui ressemble au Texas Hold’em mais qui s’en différencie sur quelques points :

  • Toutes les cartes inférieures à 6 sont retirées du jeu.
  • Chaque joueur pose une ante. Seul le joueur au bouton pose une blind, qu’on appelle « blind du bouton ».
  • La couleur bat le full.

Disponible en cash games exclusivement sur PokerStars, le 6+ Hold’em vous donne l’occasion de jouer à une variante pleine d’action appréciée par les grands joueurs du monde entier.

Regardons les choses en face : les cinq, quatre, trois et deux sont des cartes un peu gênantes pour les joueurs de Hold’em classique. Elles amènent régulièrement à des dry flops ennuyeux, à des blanks et empêchent les joueurs d’avoir de bonnes mains. Le 6+ Hold’em (connu sous le nom de « Short Deck ») a pris d’assaut le monde du poker et a donné aux anciens joueurs blasés par le Hold’em classique un souffle nouveau en leur permettant de jouer avec un jeu de 36 cartes. Comme son nom l’indique, dans le 6+, il n’y a pas de carte inférieure à six. Comme vous pouvez l’imaginer, il y a beaucoup moins de désordre et il est beaucoup plus facile de constituer une main forte. Lorsque j’ai découvert ce jeu, ma première réaction a été :

« Attends… mais c’est presque impossible de ne pas avoir une suite ! »

C’est un peu exagéré, je vous l’accorde, mais je pense que cela résume bien la réaction de la plupart des joueurs. Les joueurs de Hold’em classique s’adaptent rapidement au 6+ Hold’em, passant d’un monde où les bonnes mains sont rares à un monde où elles sont bien plus fréquentes. Nous allons nous pencher sur les effets stratégiques de ce changement dans un prochain article. Aujourd’hui, nous chercherons à comprendre quels sont les classements des mains et les règles qui ont changé et pourquoi ces changements étaient nécessaires pour faire du 6+ Hold’em le jeu harmonieusement agréable qu’il est devenu.

Blind et antes

Le 6+ Hold’em se base sur une structure de « blind du bouton » : chaque joueur pose une ante et le joueur au bouton est le seul à verser une blind. Par conséquent, il n’y a qu’une seule blind par main, au lieu du format traditionnel de petites et grandes blind.

L’action commence avec le joueur assis à gauche du bouton. Chaque main se déroule ensuite selon les règles du Texas Hold’em, avec des tours de mise pré-flop, flop, turn et rivière.

Si vous avez déjà joué au Texas Hold’em, vous n’aurez pas de mal à suivre les règles du 6+ Hold’em.

Classement des mains

Le tableau suivant montre le classement des mains au 6+ Hold’em, mettant en avant les changements effectués pour s’adapter au nombre réduit de cartes :

Mains les plus fortes

En ce qui concerne les mains les plus fortes, il n’y a pas de changement. Bien que vous obteniez une quinte flush et une quinte flush royale plus souvent au 6+ Hold’em qu’au Hold’em, ces mains restent moins fréquentes que les autres. Le carré est une main que vous verrez beaucoup plus souvent qu’au Holdem puisqu’il y a maintenant neuf rangs de cartes au lieu de treize, mais elle reste rare par rapport aux autres mains du 6+ Hold’em.

Couleurs versus Boats

Le plus gros changement, c’est que dans le 6+ Hold’em, la couleur bat le full (boat).Cela fait sens et pour comprendre pourquoi, il faut raisonner de la manière suivante.

Dane le Hold’em classique, il y a quatre 9 dans le paquet mais il y a également quatre des douze autres rangs de cartes. Une carte sur treize est donc un 9 dans le Hold’em classique. Dans le 6+ Hold’em, il n’y a plus que neuf rangs de cartes, par conséquent, une carte sur neuf est un 9. Si vous recevez 99, n’importe quelle carte du jeu passe de 2/50 = 4 % de chances d’être un 9 à 2/34 = 6 % de chances. Au 6+ Hold’em, il est 50 % plus facile de trouver ces cartes gagnantes. En fait, au 6+ Hold’em, vous ne réussirez pas à obtenir un set (32/34 x 31/33 x 30/32) = 83 % du temps. Cela signifie qu’il y a un flop dans 17 % des cas ! Une fois que le plus dur a été fait et que nous avons une de nos deux cartes pour former un set, il est beaucoup plus facile pour le board d’apparier puisque seize des cartes qui l’empêcheraient d’apparier dans le Hold’em classique (les deux à cinq) n’existent pas. Ces cartes gâchaient vraiment tout le plaisir.

En ce qui concerne les couleurs, elles ne sont malheureusement pas plus faciles à obtenir et sont plus rares que les full. Bien qu’il y ait moins de rangs de cartes dans le 6+ Hold’em, il y a toujours le même nombre de couleurs. Si nous avions également retiré tous les carreaux du jeu, il y aurait plus de chances d’avoir une couleur. En l’état, chaque carte a toujours une chance sur quatre d’être un pique (13/52 = 9/36).

Une chose qui a changé à propos des couleurs dans ce jeu où le nombre de cartes est réduit, c’est que lorsqu’on détient une carte qui empêche un adversaire de faire une couleur, on bloque une plus grande partie de ses cartes de couleur possibles. Le board est J8610Q et nous détenons AK . Au Hold’em classique, nous enlèverions un des dix trèfles restants, laissant le Villain avec neuf trèfles au lieu de dix pour former une couleur. En d’autres termes, lorsque nous détenons ce  bloqueur, il y a 10 % de trèfles en moins dans le jeu pour permettre à notre adversaire d’avoir une couleur. Dans le 6+ Hold’em, il n’y avait que six trèfles possibles et nous réduisons ce nombre à cinq grâce à notre bloqueur K. Nous avons donc supprimé un sixième des trèfles du jeu et il est maintenant 17 % plus difficile pour le Villain d’avoir une couleur. La plupart du temps, les bloqueurs sont donc d’une grande importance au 6+ Hold’em de par le nombre réduit de cartes, et pas seulement lorsqu’il s’agit de bloquer les couleurs.

Quintes versus Trips

Bien qu’il soit plus facile d’obtenir un brelan au 6+ Hold’em qu’une quinte, il est plus facile d’obtenir une quinte à la rivière. Il ne reste que neuf rangs de cartes dans le jeu, donc si le board ne comporte pas de double paire, il y aura des quintes partout. Un board composé ainsi : KJ1086 est au mieux effrayant en Hold’em classique. Au 6+ Hold’em, il n’y a pas de deux à cinq pour diluer le nombre de quintes dans l’éventail de chaque joueur. Il est donc incroyablement facile de détenir une quinte au 6+ Hold’em. Pré-flop, vous recevrez [97, Q9, AQ] 48/630 fois. Dans le Hold’em classique, vous recevrez ces mains 48/1326 fois. Bien que dans certaines versions du Hold’em avec un nombre réduit de cartes un brelan batte une quinte, ce n’est pas le cas dans le 6+ Hold’em et les cartes connectées sont donc très puissantes. Ce type de jeu encourage l’action en incitant à jouer les cartes connectées, qui apparaissent très fréquemment.

Il convient également de noter qu’il existe une quinte à l’aspect peu conventionnel dans le 6+ Hold’em. A6789 est une quinte basse au 6+ Hold’em, tout comme A2345 est une quinte basse au Hold’em classique. Faites attention à cette dernière, elle peut vraiment vous prendre par surprise si vous ne faites pas attention.

Conclusion

Le 6+ Hold’em est un jeu qui sort de l’ordinaire. Certaines règles sont très différentes mais comme nous l’avons vu, ces adaptations étaient nécessaires pour s’assurer que le jeu soit juste et équilibré. Maintenant que nous connaissons les différents classements des mains et les règles de formation des mains, il est temps de passer à la stratégie. Dans mon prochain article sur le 6+ Hold’em, je parlerai de la sélection des mains pré-flop.

Articles liés

Derniers articles

Apprenez le poker avec Pokerstars Learn, entraînez-vous avec l’appli PokerStars