Les jeux de cartes les plus particuliers

playingcards-banner.jpg

Personne ne réalise que le jeu de cartes standard de 52 cartes avec lequel on joue traditionnellement au poker n'a pas toujours été standard.

Introduit au début du 19e siècle aux Etats-Unis, le poker empruntait plusieurs éléments d'autres jeux pratiqués principalement en Europe. Ces jeux ne nécessitaient généralement qu'un deck d'une vingtaine de cartes - les As, les Rois, les Dames, les valets et les Dix.

(qui pense au 6+ Hold'em alias le Short Deck ?!).

Ces jeux de cartes n'impliquaient généralement qu'une seule distribution, chaque joueur recevant 5 cartes sans possibilité d'en changer une ou de tirer une carte bonus. Au fil du temps sont apparus des variantes et les Decks (jeux de cartes, ndlr) utilisés ont gonflé avec 36 cartes puis 40 ou même parfois un nombre qui nous paraîtrait aujourd'hui bien fantaisiste.

Au bout d'un moment, toutes les cartes ont été utilisées. Avoir un jeu de 52 cartes permet de faire des tirages pour faire monter l'adrénaline mais aussi de faire des parties à plus de 4 joueurs. En augmentant les possibilités, la porte s'ouvrait pour la création de nouvelles variantes. Des jeux comme le Stud à 5 cartes et à 7 cartes ont connu un grand succès aux Etats-UnisA... avant de laisser la place au Texas Hold'em et au Omaha.

L'humanité joue aux cartes depuis des siècles, bien avant de jouer au poker. Des historiens ont trouvé des traces de jeux de cartes en Asie dès le 9e siècle... à la fin du Moyen Age on jouait aux cartes dans la plupart des pays européens. Les jeux de cartes ont dès le départ servi de supports aux artistes pour s'exprimer.

Les cartes encouragent la créativité, leur design est souvent le reflet des valeurs d'un peuple, de sa culture et de ses traditions. Les figures décrivant des personnalités royales sont l'exemple le plus frappant des cartes traditionnelles qui ont survécu à l'époque moderne. Mais il y a beaucoup d'autres exemples dans l'histoire.

Comme les différents jeux de cartes ont inspiré de nouvelles variantes de poker, ils ont aussi inspiré les designers et les artistes. Ces derniers se sont servis des 52 cartes comme un support parfait pour leurs créations parfois délirantes.

Les Cartes Uniques

Aujourd'hui les cartes viennent dans une taille et une forme standard, elles sont faites pour tenir confortablement dans la main d'une personne lambda. Pourtant il y a eu de nombreuses variations sur ce thème, avec des cartes aux dimensions folles !

Les premières cartes étaient ainsi parfois plus longues et plus étroites que celles que nous employons au 21e siècle, les cartes rectangulaires du deck moderne. Il y a de nombreux exemples de cartes circulaires ou ovoïdes au cours de l'histoire. Il y en a même eu en forme de triangle !

Vous pouvez trouver des cartes de toutes les formes... longues et ovales (comme sur l'image au-dessus), à la forme d'un animal ou d'un personnage de cartoon ou encore en forme de ballon ou de bouclier.

Parfois les changements sont moins dramatiques et impliquent seulement l'usage de différentes couleurs. Exit les traditionnelles cartes rouges et noires, certains fabricants font preuve d'une imagination sans limite !

Les joueurs de PokerStars sont habitués à cette option et peuvent choisir d'activer l'option Deck à 4 couleurs sur leurs tables virtuelles. Cette idée d'utiliser une couleur par famille de cartes (Les trèfles en vert, les carreaux en bleu par exemple, ndlr) n'a pas été inventée par Mike Caro même si ce dernier a bien mené une campagne en sa faveur dans les années 90, le précurseur des tells militant pour son adoption par l'intégralité du monde du poker.

Mike Caro a réussi à convaincre une soixantaine de salle de poker d'utiliser ce jeu de cartes à 4 couleurs en 1995 mais l'idée n'a pas été du goût de la majorité des joueurs et les decks à 4 couleurs ont été mis au placard.

Les jokers, l'as de pique et les figures ont souvent le droit à un traitement de faveur de la part des artistes, cela même dans les paquets de cartes moins exotiques.

Pendant ce temps, il existe toutes sortes de cartes à jouer personnalisées, des cartes contenant pratiquement tout ce que vous pouvez imaginer. Et même plus. Vous voulez un jeu de cartes un peu cool avec des personnages de Star Wars ? C'est possible. Un jeu de cartes Hello Kitty ? Aucun problème non plus.

Sur Internet, vous pouvez même trouver facilement des sites pour créer votre propre jeu avec vos dessins ou vos fichiers photos au dos des cartes.

Les cartes qui sortent de l'ordinaire

Les cartes sont souvent faites en papier cartonné ou avec du plastique, elles sont faites aussi dans des matériaux plus improbables les uns que les autres.

Pour augmenter leur durée de vie, les cartes papiers sont souvent recouvertes d'une fine pellicule de plastique. La qualité n'est pas forcément au rendez-vous et après 10 minutes de jeu il n'est pas rare qu'un deck devienne inutilisable... Les meilleures cartes et les plus résistantes sont généralement recouvertes d'acétate de cellulose, un plastique inventé en 1865.

Bien sûr, d'autres matériaux ont servi ou servent pour la construction des cartes. Plus on s'éloigne du papier et du plastique, plus on dérive vers quelque chose de moins fonctionnel. Mais quand on utilise ces matériaux pour produire un deck, c'est la coolitude que l'on recherche, la beauté du jeu et pas la fonctionnalité.

Il y a des jeux de cartes en contre-plaqué, la manipulation est un peu compliquée mais il reste toujours possible de s'en servir pour jouer aux cartes !

La United States Playing Card Company a créé des jeux de qualité depuis des décennies, comme les cartes Bicycle. Elle a récemment proposé un jeu de cartes fait avec des fibres de chanvre, une matière peu à peu oubliée.

Un autre producteur se spécialise lui dans les cartes en fibres de carbone... des cartes qui se tordent peu mais qui peuvent être utilisées dans une véritable partie. On repassera pour l'aspect pratique et les participants sont généralement vite d'accord pour utiliser un jeu moins flashy mais plus confortable.

D'autres manufactures ont poussé jusqu'à créer des cartes en acier ou en titanium. Des cartes de luxes et surtout très chères... ne rêvez même pas de tenter un mélange !

Quand le commerce des cartes est un bluff ! La semaine dernière sur internet, j'ai même eu le droit à la publicité pour les cartes en or 24 carats (enfin si on en croit l'annonce). Une petite recherche sur Google devrait vous permettre de trouver quelques fournisseurs de ce type de cartes... mais les cartes reçues devraient être plus en plaqué qu'en véritable or pur.

Bizarre, vous avez dit Bizarre

Nous parlions de standards, il y a une foule de curiosités dans l'univers des jeux de cartes. Tournons-nous du côté de ce Deck inventé dans les années 30... avec 65 cartes. Les 13 cartes supplémentaires représentent une famille de cartes supplémentaires pour compléter les Piques, Coeurs, Carreaux et Trèfles.

En Amérique, cette 5e famille était appelée « eagles » et les cartes étaient imprimées en vert. A la même époque au Royaume-Uni, un jeu de cartes à 5 familles est apparu lui aussi, cette dernière famille était prénommée les « royals » et était imprimée en bleu.

Ces decks n'étaient pas de véritables jeux de cartes, elles avaient été designées pour une nouvelle variante de bridge. Certains ont adapté les règles du poker et créé un ordre des mains différent incluant ces 13 nouvelles cartes... le Five Of a Kind (le carré est un Four of a kind en anglais, ndlr) battant la Quinte Flush dans cette variante de Five Suit Poker !

Les plus fous ont poussé jusqu'à mettre en place un jeu de cartes comprenant 78 feuilles (le petit nom des cartes au Maroc, ndlr) mais il faut se lever de bonne heure pour trouver un deck de 6 familles !

Au début des années 40, le poète et chef des surréalistes français André Breton a composé un jeu de cartes alternatif, « Le Jeu de Marseille ». Les quatre emblèmes imprimés aux coins des cartes ont été remplacées par la Flamme, l'Etoile, la Roue et la Serrure... et les figures en ont aussi pris pour leur grade. Exit le Roi et la Dame, la hiérarchie se maintenant de la manière suivante : As, Génie, Sirène, Mage et Dix !

Le jeu non standardisé jamais inventé reste un jeu de fiction. Les cartes s'animent pour de vrai dans l'oeuvre inoubliable de Lewis Carroll publiée en 1865... Dans Alice au Pays des Merveilles, les cartes parlent, marchent et provoquent la confusion chez la jeune fille avec leur non-sens...

Carroll ne pousse pas le vice jusqu'à faire jouer ses cartes aux cartes... Elles jouent au croquet, enfin une variation du croquet !

« Previous | Home | Next »

Archives