Thursday, 18th July 2024 11:11
Home / Les cotes de poker dont il faut se souvenir

Le poker est un jeu de mathématiques. Bien qu’il soit possible de devenir un joueur gagnant avec de l’expérience et une excellente maîtrise de la stratégie, un bon niveau en mathématiques vous permettra d’élever votre jeu à un niveau supérieur.

Il n’est pas facile d’acquérir toutes les connaissances mathématiques nécessaires pour jouer au poker, parce qu’il y en a beaucoup, beaucoup de concepts et beaucoup de calculs simples et de probabilités.

Cependant, certaines situations sont beaucoup plus courantes que d’autres. Si vous cherchez à vous familiariser avec les cotes de poker, il est logique de commencer par les situations que vous rencontrerez le plus souvent.

Voici quelques cotes de poker dont il faut se souvenir.

All-in pré-flop

Les all-ins pré-flop sont très courants dans les tournois de poker, en particulier à la fin de la partie lorsque les stacks sont relativement peu élevés et qu’il y a beaucoup d’argent à voler au milieu de la table. En tournoi, il convient de mettre en place une stratégie basée sur le fait de savoir quand relancer et quand suivre avant le flop.

Pour commencer, vous devez avoir une idée des chances qu’ont différents types de mains de gagner contre d’autres. En voici quelques-unes pour vous aider à démarrer.

Pocket pairs contre deux surcartes, par exemple 77 contre AK : 54 %.

Dominer un adversaire en partageant son kicker, par exemple A9 contre K9 : 74 %.

Paire haute contre paire basse, par exemple AA contre KK : 81 %.

Deux cartes supérieures, par exemple A9 contre 84 : 68 %.

Carte supérieure avec kicker supérieur, par exemple A9 contre K7 : 65 %.

Carte supérieure avec kicker inférieur, par exemple A9 contre KT : 60 %.

 

Cotes du pot et équité des mains

La cote du pot est le rapport entre la taille du pot et le montant que vous devez suivre pour continuer la main.

Lorsque les joueurs font une mise, ils fixent un certain prix pour suivre. Vous pouvez comparer la valeur de votre main à la cote du pot pour déterminer si vous obtenez un bon prix.

Voici quelques cotes du pot en fonction de la taille de la mise, ainsi que la valeur de la main dont vous avez besoin pour suivre.

Mise de ¼ du pot = cote du pot de 5:1 = 17 % d’équité nécessaire

1/3 de la mise du pot = cote du pot de 4:1 = 20 % d’équité nécessaire

½ mise au pot = cote du pot de 3:1 – 25 % d’équité nécessaire

¾ de la mise du pot = 2,5:1 cote du pot = 28,5 % d’équité nécessaire

Mise du pot complet = cote du pot de 2:1 – 33 % d’équité

 

Comme vous pouvez le constater, plus la mise de l’adversaire est importante, plus vous aurez besoin d’équité dans votre main pour suivre. Ainsi, si vous êtes confronté à une mise de ½ pot, vous devez gagner la main au moins 25 % du temps pour suivre et espérer faire un profit.

 

Il existe d’autres facteurs, tels que la range des mains de l’adversaire et les cotes implicites de la main, mais le fait de connaître les cotes du pot et l’équité nécessaire pour suivre est déjà un bon début.

Cotes des tirages

Une autre situation dans laquelle il est utile de connaître les cotes est celle où vous faites face à une mise avec un tirage. En fonction de la taille de la mise et donc de la cote du pot que vous obtenez, vous pouvez avoir un bon prix pour continuer avec l’espoir d’obtenir un tirage.

Voici les probabilités que les tirages parviennent à la rivière lorsque l’action se déroule au flop et au tournant.

Tirage quinte ouverte avec flush draw, 15 outs : 54 % au flop, 33 % au tournant

Tirage quinte intérieur avec flush draw, 12 outs : 45 % au flop, 26 % au tournant

Flush draw, 9 outs : 35 % au flop, 20 % au tournant

Quinte ouverte, 8 outs : 32 % au flop, 17 % au tournant

Deux surcartes contre une top pair, 6 outs : 24 % au flop, 13 % au tournant

Deux paires faisant un full house, 4 outs : 16 % au flop, 9 % au tournant

Tirage quinte intérieur, 4 outs : 16 % au flop, 9 % au tournant

Une surcarte contre une top pair, 3 outs : 12 % au flop, 6 % au tournant

Pocket pair contre set, 2 outs : 8 % au flop, 4 % au tournant

 Encore une fois, il existe d’autres facteurs qui déterminent le bon mouvement à effectuer. Mais le fait de connaître les cotes de ces tirages vous aidera à déterminer si vous avez suffisamment d’équité pour continuer contre une mise.

Articles liés

Derniers articles

Apprenez le poker avec Pokerstars Learn, entraînez-vous avec l’appli PokerStars