Home / Football / Copa America : Pronostics et tout ce qu’il faut savoir sur la Copa America 2024

Copa America : Pronostics et tout ce qu’il faut savoir sur la Copa America 2024

20 juin 2024 par Mathieu Faurie
9 min

La Copa America 2024 débute ce jeudi 21 juin aux Etats-Unis, deux ans avec que la terre de l’oncle Sam n’accueille la Coupe du monde 2026. L’Argentine, sacrée en 2021 et championne du monde en 2022, remet son titre en jeu.

Alors que le dix-septième Euro de football a débuté en Allemagne, la Copa America livre déjà sa quarante-huitième édition, aux Etats-Unis. Après les invitations états-uniennes et centre américaines en 1993, 1995, 2007 et 2016, la Copa America accueille pour la première fois plusieurs équipes d’Amérique du Sud (Argentine, Pérou, Chili, Equateur, Venezuela, Uruguay, Bolivie, Brésil, Colombie, Paraguay), plusieurs équipes d’Amérique centrale (Jamaïque, Panama, Costa-Rica) et plusieurs équipes d’Amérique du Nord (Canada, Mexique et Etats-Unis). Pour la deuxième fois après le centenaire de 2016, elle accueille son record de participants avec seize équipes réparties dans quatre groupes, à l’image de l’ancien format de l’Euro.

Après ses sacres en 2021 et à la Coupe du monde 2022, qui ont enfin mis fin à la malédiction de Lionel Messi, terminé de consacrer la carrière de l’ex-Barcelonais et ramène l’Argentine sur le toit du monde pour la première fois depuis 1986, l’Albiceleste est la grand favori de la compétition. Son principal rival reste le Brésil, qui sera privé de Neymar. Mais en 2019, c’est bien sans le joueur d’Al-Hilal que la Seleçao avait remporté sa première Copa depuis 2007. La menace pourrait aussi venir du Nord. Tous deux présents à la Coupe du monde 2022 et futurs organisateurs de la Coupe du monde 2026 avec le Mexique, les Etats-Unis et le Canada développent plus que jamais le soccer, et rêvent de performer au pays du baseball et du basketball.

Les équipes à suivre

Argentine

L’Argentine est donc favorite de la compétition. Championne d’Amérique du Sud et du monde en titre, elle a l’occasion d’égaler la performance historique et jusque-là inédite de l’Espagne, qui avait signé le triplé Euro – Coupe du monde – Euro en 2008, 2010 et 2012. Pour se faire, Lionel Scaloni a rappelé 22 des 26 joueurs champions du monde au Qatar. L’Argentine comptera donc sur la continuité, les mêmes joueurs, la même énergie et la confiance qui l’avait porté au firmament il y a un an et demi. Lionel Messi est certes parti à l’Inter Miami, mais il ne connaîtra que d’autant mieux les terres ou il cherchera à établir encore plus sa légende avec l’Argentine. Les vieux tauliers comme Messi, Otamendi, Di Maria sont toujours là. Les cadres Emiliano Martinez, Romero, Lisandro Martinez, De Paul Lautaro Martinez, Julian Alvarez continuent leur progression, tandis que les révélations du Qatar telles que Montiel, Molina, Enzo Fernandez, Mac Allister ont explosé en Europe. Le jeune ailier de Manchester United Alejandro Garnacho est l’une des nouveautés à suivre chez l’Argentine cet été.

Brésil

De nouveau déçu et décevant en Coupe du monde avec un quart de finale perdu face à la Croatie (1-1, 2-4 tab), le Brésil arrive dans une forme incertaine aux Etats-Unis. La star Neymar est de nouveau absente, près d’un an après son départ pour l’Arabie saoudite. La star Lucas Paqueta est menacé d’une suspension à vie, et la légende Ronaldinho a renié cette sélection, annonçant qu’il ne regardait ni ne célébrait aucun match. Mais le Brésil a de belles forces en présence. Alisson sera toujours dans les buts, défendu par Eder Militao, Marquinhos, Couto, Gabriel, Wendell et Bremer pour former son arrière garde. Le milieu paraît équilibré et plein de qualités, avec la star de Newcastle Bruno Guimaraes, courtisé par les plus grands clubs européens. Il sera accompagné par Paqueta, Joao Gomes, Douglas Luiz, Pepe et Andreas Pereira. Surtout, l’attaque fait encore saliver avec le trio madrilène Vinicius, Endrick, Rodrygo, et les possibilités Raphinha, Savinho, Evanilson ou Martinelli. La Seleçao reste pleine de talents avec Dorival Junior a sa tête, et a les armes pour rivaliser avec l’Argentine.

Etats-Unis

La Team USA a fait honneur à sa nation en 2022. Sensation à la Coupe du monde 2014 avec un huitième de finale qui avait été massivement suivi au pays, absents en 2018 en Russie puis de retour au Qatar en 2022, les hommes de l’Anglais Gregg Berhalter ont accroché la deuxième place du Groupe B avant de sortir contre les Pays-Bas en huitièmes de finale (1-3). Avec des cadres comme Pulisic, Balogun, McKennie, Antonee Robinson, Sergino Dest, Musah, Tillman, Giovanni Reyna, Tyler Adams, Timothy Weah, Brenden Aaronson, Chris Richards, Ricardo Pepi, Cameron Carter-Vickers, Matt Turner, Tim Ream, Josh Sargent, Joe Scally, les USA ont un effectif en progression et un collectif qui s’aguerrit, se connait de mieux en mieux et se prépare pour la Coupe du monde qu’il accueillera pour la deuxième fois en 2026, en compagnie du Mexique et du Canada.

Les matchs à suivre

Le match d’ouverture Argentine – Canada cette nuit (2h) sera intéressant à suivre. L’Argentine doit se mettre en jambe d’entrée et à l’image de l’Allemagne dans l’Euro, assumer son statut de favori avec une victoire convaincante. L’entrée des Etats-Unis contre la Bolivie lundi (minuit) sera bien sûr à suivre, de même que l’Argentine – Pérou de la troisième journée (30 juin, 2h du matin). L’USA – Uruguay de la dernière journée (2 juin, 3h du matin) sera aussi décisif pour déterminer l’avenir et la progression du pays organisateur. Même jour même heure, Brésil – Colombie sera l’affiche la plus alléchante de la phase de groupes.

Pronostics

Groupe A

On voit l’Argentine et le Pérou se hisser du Groupe A. Le Canada semble encore manquer d’automatismes et a semble trop inoffensif face aux Pays-Bas et face aux Bleus en préparation, malgré des talents individuels comme Alfonso Davies ou Jonathan David en attaque. Le Pérou avait fini deuxième du Groupe C en 2015 derrière le Brésil, premier du Groupe B en 2016 devant l’Equateur et le Brésil, deuxième du Groupe B en 2021 et avait sorti le Paraguay aux tirs au but en quart de finale (3-3, 4-3 tab). C’est un peu osé mais on voit le Pérou récidiver et se sortir de ce groupe dense et intéressant.

Groupe B

Pas de surprise ici, on voit le Mexique et l’Equateur sortir en tête. Le Mexique reste une grande sélection du football américain, même si pour la première fois depuis 1990, il n’était pas présent en huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Il reste victorieux de la Gold Cup 2023 (Copa America centre et nord-américaine) et compte de belles individualités comme Santiago Gimenez de Feyenoord, ou Edson Alvarez de West Ham. Derrière, l’Equateur est une nation montante d’Amérique du Sud. Troisième du Groupe A de la Coupe du monde 2022 grâce à sa victoire lors du match d’ouverture contre le Qatar (2-0), La Tri compte de belles individualités à toutes les lignes comme Piero Hincapie (Bayer Leverkusen) William Pacho (Francfort) en défense, Moses Caicedo (Chelsea), transfert le plus cher du monde l’an dernier au milieu de terrain, qui sera accompagné par Jeremy Sarmiento de Brighton (promu en PL pendant son prêt à Ipswich), et par la pépite de 17 ans Kendry Paez, qui deviendra son coéquipier à Chelsea au début de la saison 2025-2026. A 34 ans, le capitaine Enner Valencia sera toujours de l’aventure en attaque, accompagné notamment par Kevin Rodriguez de l’Union Saint-Gilloise. Comme toujours ces dernières années, l’Equateur sera une curiosité à suivre dans cette Copa America.

Groupe C

A domicile, on voit les Etats-Unis se sortir du Groupe C, en compagnie de l’Uruguay. On ne donne voit pas Panama et la Bolivie, 45eme et 84eme du classement FIFA, se sortir de ce Groupe C, face à deux équipes qui auront de belles ambitions à la prochaine Coupe du monde.

Groupe D

Deux favoris se distinguent avec le Brésil et la Colombie. Mais les Cafeteros ont manqué la Coupe du monde 2022 et n’ont pas fait mieux que quart et demi-finaliste aux Copa America 2019 et 2021. Le Paraguay avait aussi fini quart de finaliste en 2019 et en 2021, et pourra disputer la qualification contre la Colombie. On voit le Brésil finir premier et la Colombie deuxième, avec une fin de parcours pour le Paraguay et le Costa-Rica.

Quarts de finale

Si on suit notre logique, on tomberait sur des quarts de finale Argentine – Equateur, Pérou – Mexique, Uruguay – Colombie et Etats-Unis – Brésil. On verrait l’Argentine, le Mexique, l’Uruguay et le Brésil atteindre le dernier carré.

Demi-finale

Dans ces potentielles demies Argentine – Mexique et Uruguay – Brésil, on voit bien sur les deux finalistes de la Copa America 2021 s’en sortir.

Finale

Une finale Brésil – Argentine ? Le calendrier et le tirage au sort semblent nous promettre cette finale, remake de 2021. Neymar manquerait cette nouvelle opposition face à Messi. Face à un Brésil en doute et qui s’est encore cassé les dents lors de la Coupe du monde 2022, on voit l’Argentine devenir la deuxième nation après l’Espagne, a signer le triplé coupe continentale, coupe du monde et coupe continentale.

Calendrier

vendredi 21 juin – mercredi 3 juillet : phases de groupes

vendredi 5 juillet – dimanche 7 juillet : quarts de finale

mercredi 10 juillet et jeudi 11 juillet : demi-finales

dimanche 14 juillet : match pour la troisième place

lundi 15 juillet : finale

expand_less