L'art de séduire appliqué au poker

pokerandtheartofseduction.jpg

Le Poker est sans aucun doute un jeu fait de multiples interactions, un jeu social. Le poker fait du lien comme aucun autre jeu de casino, les joueurs interagissent et luttent pour un pot. La stratégie de ce jeu de cartes implique d'ailleurs une dose significative de psychologie, les caractères des gens se révèlent au poker, leur personnalité aussi.

Parfois des personnalités incompatibles font monter la tension, il peut y avoir de l'orage aux tables. Le phénomène peut aussi aller à l'inverse, de grandes amitiés se forgent dans les parties de cartes, des communautés de passionnés aussi. Des histoires d'amour ont même pris naissance aux tables, les arcanes du jeu ayant fourni l'alibi parfait à des relations durables.

Le poker est souvent un reflet de la vie, les paraboles utilisées pour décrire les actions de ce jeu en sont l'illustration. Le métaphorique « Poker is war » (le poker est une guerre, ndlr) est une expression souvent employée après un pot 5-bet. « Poker as romance » (le poker comme une histoire d'amour, ndlr) n'est pas si loin et symbolise aussi en un sens les méandres que peut emprunter une main de poker, les retournements de situations à anticiper chaque street pareils à un jeu de séduction.

La nature suggestive du poker existe. Prendre le pot est un plaisir addictif, l'infini du poker et de l'amour. Quand tu as une grosse main et que tu veux pousser ton adversaire à t'offrir son tapis - dans un sens - tu tentes de l'amadouer avec des mises et des paroles... ton objectif est qu'il comble tes désirs.

Souvent il y a de l'humour, parfois trop graveleux voire sexiste, mais ce rapport au sexe et à l'amour se fait en mode sous-entendus. Certains se spécialisent dans des phrases de dragues bateaux tandis que d'autres débordent provoquant les rires ou parfois l'exaspération. Les joies du live et ses moments de vie...

La littérature poker propose aussi quelques exemples de coaching avec un discours orienté pour les hommes. C'est bien connu, aucune joueuse ne s'aventure aux tables de poker, et leur assurant que développer leur capacité de manipuler un joueur de poker les aidera aussi dans leur vie amoureuse.

Par exemple, si vous parcourez l'historique des magazines masculins de premier plan, il n'est pas surprenant de trouver de nombreux articles expliquant aux lecteurs comment jouer au poker et comment parler du poker. Les instructions sont conçues pour les aider à apprendre le jargon du jeu tout en apprenant le règles du poker et comment gagner de l'argent, mais aussi à parfaire leur volonté de conquête d'un partenaire amoureux. En gros le poker est considéré comme un jeu de séduction où l'on associe différentes qualités, des qualités de vainqueur et d'autres qui servent à impressionner.

Dans les magazines féminins aussi on retrouve des articles sur le poker. Parfois le jeu est décrit comme un chemin vers une histoire romantique. Ces articles suggèrent aux femmes d'apprendre à jouer et de connaître les termes techniques pour chercher un nouveau partenaire... ou renforcer la relation qu'elles ont déjà avec un amateur de cartes.

Dans les deux cas, le poker reste un « jeu d'hommes », un moyen de renforcer les stéréotypes genrés. Pour les articles qui visent les mecs, on fait de la connaissance des règles de base et du jargon un moyen de mettre en avant sa masculinité alors que les articles dédiés aux femmes, c'est l'idée traditionnelle, et souvent rétrograde, que l'apprentissage n'est fait que pour soutenir son homme en trouvant un intérêt dans le loisir qu'il pratique. De quoi développer une image de la féminité peu moderne... et que de plus en plus de joueuses compétentes contestent au quotidien aux tables de poker.

Dans tous les cas, poker et séduction ne font qu'un dans l'attrait qu'il a exercé sur nombre d'entre nous. Qui a lu cet article sans être complètement croc' de ce jeu ?!

« Previous | Home | Next »

Archives