Thursday, 20th June 2024 15:05
Home / ARNAUD ENSELME ET SAMY BOUJMALA À 6 LEFT DE L’EPT MONTE-CARLO

En revenant de pause, les joueurs français savaient que Jason Wheeler allait être l’enjeu de cette fin de journée. Short-stack avec 14 blindes à la reprise, l’américain a remporté 4 coups de suite pour revenir au niveau des français, avant qu’un gros setup contre Leo Worthington-Leese le pousse en dehors du tournoi.

Jason Wheeler, 7ème de l’EPT Monte-Carlo

Après une ouverture à 200k de Leo Worthington-Leese au Hi-Jack avec 66 en main. De grosse blinde, Jason Wheeler défend avec K10. Sur le flop 265, le joueur américain nous sert son move préféré, le donk-bet, muni de son flush-draw. Il place 200k devant lui, mais voit son adversaire anglais le relancer à 475k. Il décide de mettre ses 1,5 millions au milieu et se fait snap call par le brelan de son adversaire.

Aucune aide ne vient pour l’américain sur le reste du board et il doit quitter le tournoi en 7ème position, pour 139 150 €, lui qui avait déjà fini runner-up du PSC Prague derrière Kalidou Sow en 2017.

Nos deux français atteignent donc le dernier jour de cet EPT Monte-Carlo, déjà finaliste de l’épreuve depuis 8 joueurs left, mais désormais assurés de remporter un minimum de 180 900 €.

Ereintés à la fin de cette journée, Samy Boujmala et Arnaud Enselme se rendaient compte de la chance qu’ils avaient d’être à 6 éliminations de décrocher leur rêve, après une fin de journée où ils ont pu remonter des pions pour combattre, à la faveur d’un pot 3-bet avec top paire contre Mike Watson pour Samy et d’un coup avec tirage flush max contre Leonard Maue où il 2-barrels et fait folder l’allemand.

Certes, nos deux français seront en queue de peloton avec les deux plus petits tapis, mais plus de trente blindes à la reprise, donc rien d’impossible et une chance de devenir le 12ème français de l’Histoire à gagner un titre EPT.

Ils seront tous les deux soutenus par de nombreux potes présents dans le rail et leur famille qui, sur place où à distance, n’auront d’yeux que pour eux demain avec dans le viseur les 890 000 € de la première place.

Cela s’annonce difficile, face notamment à un adversaire du calibre de Mike Watson, avec plus de 80 blindes devant lui, mais, nos deux représentants français semblaient très confiants à la clôture de la journée.

Arnaud Enselme

« On arrive à un stade du tournoi où il ne reste plus qu’un jour, déclarait Samy Boujmala, les enjeux sont au max, donc c’est sûr qu’on sera boosté par l’adrénaline. Je ne me fais pas de soucis pour demain niveau fatigue, l’objectif est atteint, mais on se rapproche du trophée, du rêve d’une carrière de joueur de poker. Je commence à y croire, je regarde pas les paliers. Je suis boosté par le le fait de deep run avec Arnaud, c’est vraiment la folie, et demain j’aurais mes deux meilleurs potes pour me soutenir. »

Arnaud : « Je ne crois pas que j’ai vibré aussi fort sur un tournoi que sur ce double-up avec les rois, je ne sais pas trop quoi dire. On est à 5 places de toucher notre rêve avec Samy, c’est cool de partager ça. J’étais un peu tendu, mais les fins de tournoi, c’est là où c’est le plus important. Surtout en tournois live, où les occasions ne se représenteront pas forcément. Il n’y a pas de célébration pour moi, je suis toujours hyper concentré pour le tournoi, il n’y a rien qui est fait, on a encore du taf demain !« 

La suite de la table finale aura lieu demain à à partir de 12h30 (13h sur le Stream), avec deux français en quête de l’un des titres les plus prestigieux du circuit.

Une présentation des finalistes suivra dans la soirée.

CHIP-COUNT À 6 JOUEUR LEFT

L’ÉCHELLE DES GAINS RESTANTS À DISTRIBUER

Apprenez le poker avec Pokerstars Learn, entraînez-vous avec l’appli PokerStars