Friday, 12th April 2024 14:31
Home / EPT BARCELONE : LUCIEN COHEN VAINQUEUR DU PLUS GROS TOURNOI DE L’HISTOIRE DE POKERSTARS

Il aura fait du Lulu pendant toute cette table finale, et comme il l’espérait hier pendant son interview, il est allé chercher la gagne.

Après une table finale rondement menée, Lucien Cohen remporte le 1 100 € Main Event de l’Estrellas, le plus gros tournoi live jamais organisé par PokerStars avec 7 398 entrées, 12 ans après s’être révélé à la face du monde en remportant à la surprise générale l’EPT Deauville 2011 devant Martin Jacobson.

Sans jamais lâcher le chiplead pendant les 5 heures de jeu de cette ultime journée, Lucien Cohen a fait le spectacle comme il sait si bien le faire, pour amuser la galerie, mais aussi pour profiter du moment et faire craquer ses adversaires.

Si certains peuvent être agacés par cette attitude parfois un peu extrême, ce n’était visiblement pas le cas des finalistes de cet Estrellas, qui semblaient tous apprécier le show Lucien Cohen, galvanisé par le soutien de sa famille dans le rail.

Des moves bien sentis, des lectures au couteau, un soupçon de réussite au bon moment, Lucien Cohen a clairement mérité sa victoire aujourd’hui sur le Main Event de l’Estrellas.

Si beaucoup réduisent son palmarès à un gros one time à Deauville, le dératiseur a pourtant multiplié les belles places d’honneur sur le circuit depuis cette grosse performance normande, cumulant plus d’1,7 millions de dollars de gains sur le circuit live avant cette victoire sur le Main Event de l’Estrellas.

Il a prouvé aujourd’hui que même en étant moins bon techniquement que ses adversaires, ses armes lui ont permis de s’adjuger un nouveau grand titre sur la scène internationale et que son poker était encore diablement efficace même en 2023.

RÉSUMÉ DE LA TABLE FINALE

Dès la troisième main de cet ultime jour sur l’Estrellas, Avihai Smadga poussait son petit tapis de 11 blindes au cut-off avec A8. Il est payé par Ferdinando D’Alessio avec AQ de petite blinde.

Ferdinando D’Alessio touche une Q sur le flop pour confirmer son avantage et envoie bouler Avihai Smadga en 6ème position de ce Main Event de l’Estrellas, pour un gain de 136 850 €.

Avihai Smadga, 6ème de l’Estrellas

Après avoir calé un petit bluff contre Ankit Ahuja, Lucien Cohen va enfoncer le clou contre ce même adversaire après un run-out chanceux. Lucien Cohen ouvre avec Q9 UTG et se fait payer par Ankit Ahuja avec J9 de grosse blinde. Les deux joueurs checkent sur le flop 887. Sur la turn J qui donne une deuxième paire à Ankit Ahuja, Lucien Cohen mise 1 500 000 et Ankit Ahuja check/raise à 4 100 000. Avec son tirage couleur, le vainqueur de l’EPT Deauville 2011 paye et trouve une river K magnifique qui lui offre la couleur.

Comme souvent, il parvient à retourner le cerveau de son opposant qui paye une mise à 8 500 000 sur la rivière.

Lucien Cohen s’envole à 90 millions, consolidant encore un peu plus son chiplead, d’autant qu’il achève son adversaire quelques minutes plus tard, après avoir payé son petit tapis avec 77 contre le A6 de Ankit Ahuja.

Malgré un flop KJQ dangereux, Lucien Cohen évite les balles turn et river et fait chuter Ankit Ahuja en 5ème place de ce Main Event de l’Estrellas, récoltant 177 810 € pour cette superbe performance.

Ankit Ahuja, 5ème de l’Estrellas

Lucien Cohen passe pour la première fois la barre des 100 millions de jetons après cette élimination.

Malgré un petit accroc, quand Lucien Cohen va faire doubler Petros Karadimos après avoir raise/call face au tapis du grec avec QJ contre AQ, le français va grinder plein de petits pots, sans jamais laisser les autres revenir dans la course, jusqu’à mettre un terme au deep run du serbe Danilo Velasevic en 4ème position.

De petite blinde, Danilo Velasevic shove ses 13 blindes avec A6 et Lucien Cohen effectue un call logique avec 88 en main.

Pas de mauvaise surprise sur le board et Lucien Cohen engrange de nouveaux jetons pour grimper à 141 millions, envoyant Danilo Velasevic collecter 232 090 € pour cette belle 4ème place.

Danilo Velasevic, 4ème de l’Estrellas

Après avoir doublé son petit tapis en jouant une paire de Rois de manière assez tricky contre le As-3 de Ferninando D’Alessio, Petros Karadimos va tenter de se frotter au « dératiseur », sans succès.

De petite blinde, Lucien Cohen ouvre à 3 000 000 avec 102 en main. Il est payé par Petros Karadimos en possession de Q5 de grosse blinde.

Sur le flop 3Q9, Lucien Cohen envoie une mise de continuation à 5 000 000, que paye rapidement le joueur grecque.

Le vainqueur de l’EPT Deauville se met en mode check/call sur la turn J où il paye les 4 000 000 de son adversaire.

La river J est magique pour Lucien Cohen qui trouve sa quinte et pousse très vite son tapis, réclamant les 13 000 000 restants à son opposant.

Comme depuis le début de cette table finale, Lucien Cohen parvient à se faire payer quand il est nutsé. Après une minute de réflexion, Petros Karadimos call avec sa top paire et Lucien Cohen peut montrer la main gagnante, avec cette quinte runner-runner.

Petros Karadimos termine sur la troisième marche du podium pour 294 620 €, largement sa plus grosse performance live à ce jour, lui qui affichait à peine 7 000 $ de gains avant cet Estrellas.

Petros Karadimos, 3ème de l’Estrellas

Le heads-up démarre alors entre les deux derniers survivants de cet Estrellas, le français Lucien Cohen, en possession de 180 millions et le belge Ferninando D’Alessio, avec 40 millions devant lui.

Après une courte pause, les deux hommes reviennent pour disputer un heads-up à 260 000 € et … il aurait bien pu durer qu’une seule main.

En effet, dès la reprise, les tapis volent entre les deux joueurs sur le flop KJ8, Lucien Cohen avait misé le flop avant de voir son adversaire relancer à tapis.

Les jeux :

J9 pour deuxième paire chez Ferdinando D’Alessio
54 pour tirage couleur chez Lucien Cohen

La turn 5 rajoute quelques outs au vainqueur de l’EPT Deauville 2011, mais la river 8 anéantit ses espoirs de conclure ce tournoi sur une seule main de tête-à-tête.

Tout est relancé entre les deux hommes avec désormais 140 millions pour Lucien Cohen et 80 millions chez Ferdinando D’Alessio.

Le heads-up durera encore une trentaine de minutes, les deux hommes ne parvenant pas à se départager avant de trouver tous les deux la top paire sur un flop KJ10. Relanceur initial avec K8 en main, Lucien Cohen place une mise de continuation à 10 000 000 devant lui et entent « tapis » pour 77 500 000 chez son adversaire qui détient K4.

Lucien Cohen étudie la situation pendant une quinzaine de secondes avant d’annoncer sereinement « call ». Bon call puisqu’il est devant, même si les chances de split sont encore bien présentes.

Un 8 sur la turn fait exploser de joie le clan de Lucien Cohen et la river 7 confirme le résultat de la main. Lucien Cohen se défait de son ultime adversaire et peut désormais récupérer son trophée et les 676 230 € qui l’accompagne.

Quant à Ferdinando D’Alessio, régulier des petits tournois de Namur, il réalise un énorme one time avec cette place de runner-up de l’Estrellas pour 415 320 €.

Ferdinando d’Alessio, runner-up de l’Estrellas

LES RÉSULTATS DE LA TABLE FINALE

Les résultats complets de l’Estrellas

LE REPLAY DU JOUR 5 DE L’ESTRELLAS

Apprenez le poker avec Pokerstars Learn, entraînez-vous avec l’appli PokerStars