Home / Comment survivre et gagner un gros tournoi de poker – 1re partie

Comment survivre et gagner un gros tournoi de poker – 1re partie

janvier 21, 2020
par PokerStarsSchool

S’inscrire à un tournoi de poker comme le Classico peut être une expérience décourageante. À peine vous aurez ouvert le lobby que vous verrez des milliers de joueurs également assis et prêts à se battre pour gagner le tournoi. Survivre à tous ces adversaires pour atteindre la table finale et gagner peut vous sembler tout simplement impossible. Cependant, vous n’avez aucune raison de commencer un tournoi de poker dans cet état d’esprit. Il est possible d’aller jusqu’au bout et de gagner et voici quelques conseils qui vous donneront les meilleures chances de succès

Ne mettez pas la charrue avant les bœufs
Essayez de ne pas vous concentrer sur le nombre total de joueurs, mais simplement sur ce qui se passe à votre table. Il s’agit du seul endroit où vous allez avoir un impact, les autres tables se débrouilleront toutes seules. Dans un tournoi avec des milliers de joueurs, vous allez devoir jouer longtemps au poker avant que les prix les plus intéressants ne soient distribués. (Dans un tournoi live comme le Main Event d’un PokerStars Championship, on parle de plusieurs jours alors que pour un tournoi en ligne comme le Sunday Special, on pourra dépasser les dix heures.)

Il est essentiel de se rappeler d’une chose : vous ne pouvez pas gagner un tournoi dans les premiers niveaux. Résistez à la tentation de vérifier de combien de jetons le chip leader dispose en début de tournoi. Ce n’est pas pertinent. La seule chose que vous devez avoir à l’esprit, c’est la taille de votre tapis comparé à la hauteur des blinds. Si vous êtes dans une zone confortable, par exemple, si votre tapis est supérieur à 25 grosses blinds, vous n’avez aucune raison de paniquer, même si vous avez le plus petit tapis de votre table. Continuez simplement à jouer votre jeu et si vous continuez à prendre les bonnes décisions, les jetons finiront par venir à vous. Ce n’est que lors des derniers niveaux du tournoi, quand vous atteignez la bulle ou les quelques dernières tables, que prendre en compte la profondeur de tapis de vos adversaires peut faire partie intégrante de votre stratégie.

L’importance du milieu de tournoi
De bien des manières, le milieu de tournoi, le moment où les blinds commencent à être élevées, mais que la bulle est encore bien loin, est la période la plus difficile à jouer. C’est dans ces moments-là que votre stratégie doit basculer et que vous devez essayer d’élargir un peu votre jeu. Dans les premiers niveaux, les blinds sont tellement peu élevées qu’essayer de les voler n’est vraiment pas intéressant. Au lieu de cela, il est préférable d’attendre de former une bonne main et de la valoriser le mieux possible. Mais une fois que vous avez atteint le milieu de tournoi, les blinds prennent une tout autre valeur, en particulier si les antes ont fait leur apparition. Si tous les joueurs ont passé jusqu’à vous et que vous êtes en fin de parole, essayez de voler les blinds le plus souvent possible. Pas besoin d’avoir une main forte pour cela étant donné que vous relancez en vol, en espérant ne pas voir de flop. Même si la petite ou la grosse blind paye, un simple continuation bet vous permettra bien souvent de remporter le pot.

En milieu de tournoi, vous allez rencontrer des tapis de tailles très différentes, et il faudra y prêter attention. Il est probable qu’à votre table vous ayez des short stacks à moins de 10 BB, des tapis moyens entre 25 et 35 BB et des tapis monstrueux à plus de 50 BB. Par rapport aux premiers niveaux du tournoi où tous les joueurs ont quasiment le même tapis, cela complique énormément les choses. Il est essentiel que vous analysiez les tailles des tapis des joueurs autour de vous avant d’agir. Par exemple, ne relancez pas une main comme 5-4 assortis alors que les trois joueurs qui doivent encore parler ont entre 10 et 20 BB. Il est fort possible que l’un d’eux fasse tapis, et vous ne pourriez pas payer. Mais si vous avez cette même main et que les joueurs qui restent à parler ont entre 25 et 35 BB, la situation est parfaite, car il y a plus de chances qu’ils suivent ou qu’ils passent plutôt qu’ils fassent tapis.

Si vous parvenez à monter un tapis en milieu de tournoi, vous aurez de bonnes chances de rentrer dans l’argent et de réaliser un bon parcours.

Dernies articles

Apprenez le poker avec Pokerstars Learn, entraînez-vous avec l’appli PokerStars