On atteint en cette fin d’année 2018, le tiers de la saison de NHL. Pas de trêve pendant les fêtes et jusqu’au mois d’avril. On saura alors quelles équipes sont qualifiées pour les play-offs. Petit tour d’horizons des forces en présence capable de rafler la Stanley Cup à l’issue de la finale.

Les favoris

[Cotes valables à l'heure de publication]

La division Atlantic est certainement la plus relevé à l’Est. On retrouve les deux grands favoris de la saison en NHL. Les Tampa Bay Lightning sont d’ailleurs les grands favoris pour le titre cette saison et leur première place au classement, toutes conférences confondues, n’est pas une surprise après environ 30 matchs. La meilleure attaque de la Ligue, 4,03 buts par match cartonne et l’équipe est emmenée par le meilleur gardien du championnat : Andrei Vasilevskiy. Pour sa deuxième grosse saison en tant que titulaire dans la ligue, le gardien russe tourne à 93% d’arrêts. Meilleur gardien, meilleur attaque la clé de la réussite pour les Lightning, dont la dernière finale remonte tout de même à 2015 !

[Cotes valables à l'heure de publication]

Voilà un autre favori pour le titre qui se trouve également dans la division Atlantic à l’Est à la deuxième place. Les Mapple Leafs sont également 2ème de la Ligue avec 3 défaites de plus que les Lightning. Deux joueurs offensivement sont en vue, il s’agit de John Tavares, 21 buts et Mitchell Marner et ses 44 points. Le Gardien des canadiens Frederik Andersen est également le deuxième avec le plus de victoires dans la ligue 18 sur les 20 de Toronto cette saison. Un atout certain pour les Mapple Leafs, 3ème équipe à avoir disputé la finale de la Stanley Cup : le collectif !

Les Outsiders

[Cotes valables à l'heure de publication]

Qui de mieux que les Capitals pour succéder aux Capitals, en finale de la Stanley Cup. Petite surprise l’an passé, ils sont encore emmenés par le meilleur marqueur de la ligue : Alex Ovetchkine. Près d’un but par match, déjà 29 pour le Russe qui a terminé meilleur marqueur, trophée Maurice Richard, à sept reprise sur les 11 dernières saisons. Il tient cette saison un rythme proche de son meilleur total en 2007/2008 : 65 buts. 4ème à l’Est, pour le moment, les joueurs de Washington pourraient encore cette saison créer la sensation après le premier titre de leur histoire l’an dernier.

[Cotes valables à l'heure de publication]

Pour les Flames, c’est une question d’anniversaire. Le premier et seul titre de la franchise a été obtenu il y a 30 ans tout juste et les Canadiens voudraient bien y goûter à nouveau. Pour le moment le club de la province d’Alberta est deuxième de la conférence Ouest derrière Winnipeg. La série actuelle est plutôt flatteuse avec 8 victoires pour seulement 2 défaites. Les Flames, c’est également une grosse défense avec moins de 30 lancés concédés par match, exactement 28, deuxième totale le moins élevé de la ligue avec un gardien, David Rittich, 3ème de la ligue avec 2,2 buts encaissés par match.

Les surprises possibles

[Cotes valables à l'heure de publication]

Finaliste en 2016 et battu, pour le seule finale de la Stanley Cup disputée par les Penguins de Pittsburg, la franchise californienne qui a intégré la Ligue en 1991 attend toujours son heure de gloire. Ils sont actuellement 5ème à l’Ouest et n’ont pas encore atteint les 20 victoires et ont déjà encaissé plus de 100 buts. Mais les Sharks, après un début de saison moyen, sont sur une bonne série avec 7 victoires et 3 défaites. Ils ont surtout le meilleur pourcentage de lancés cadrés de la ligue avec plus de 56 %, de quoi nourrir une attaque qui est la 3ème au classements des tirs tentés en NHL. Autre statistique importante, la propension à casser les supériorités numériques des adversaires. Avec plus de 85% de power play brisés chez les adversaires, les Sharks sont 3ème de ce classement de quoi avoir des certitudes cette saison.

[Cotes valables à l'heure de publication]

Finaliste il y a 20 ans, la deuxième finale de leur histoire, les Sabres ont cette saison des raisons d’espérer. Absente des play-offs l’année dernière, la franchise de Buffalo est partie sur de meilleures bases cette saison. 3ème à l’Est et 6ème équipe de la Ligue, les Sabres peuvent compter sur leur duo offensif : Jack Eichel 46 points (buts et passes) et Jeff Skinner, 25 buts, deuxième marqueur de la Ligue. Mais surtout les Sabres remportent beaucoup de victoires après le temps réglementaire et surtout aux tirs au but, déjà 3. Un bon indicateur si les joueurs de Buffalo se hissent en Play-Offs.

Sebastien is a key author in the PokerStars Sports FR team

Article suivant

Loading...