Après une saison régulière de 82 matchs, la NHL passe maintenant à la fin de saison où les choses sérieuses commencent avec les séries éliminatoires.

Et il va falloir pousser ses limites au delà de la douleur pour le but ultime de la saison “toucher du doigt” Lord Stanley. Pour obtenir le droit de toucher le Graal: la Coupe Stanley, il faut remporter 4 des matchs au meilleur des 7 dans ces phases de play-off.

La Coupe Stanley est le plus ancien trophée à être décerné aux sports professionnel. Elle a été jouée pour la première fois en 1893. La coupe Stanley est unique dans les sports Nord-Américains. C’est la même coupe qui est conservée par le champion jusqu’à ce qu’une nouvelle équipe soit couronnée.

Depuis la saison 1914-15, le trophée a été décerné 101 fois à 18 équipes toujours actives et cinq qui ont disparu de la NHL. Il n’a pas été attribué en 1919 et 2005 respectivement en raison d’une épidémie de grippe et d’un lock-out des joueurs de l’époque.

Les Canadiens de Montréal sont la franchise la plus titrée de la finale de la Coupe Stanley avec 24 titres, même si la dernière fois que le trophée s’est dirigé vers le Québec remonte à 1993. Les Canadiens ont disputé 34 fois la finale !!

La franchise de Toronto a remporté le trophée à 13 reprises, mais la dernière fois qu’elle a été victorieuse ou même en finaliste, c’était en 1967.

Les Pingouins de Pittsburgh sont les champions en titre. Cela fait 2 ans que les Pingouins sont vainqueurs de la saison.

Il y a actuellement 12 franchises qui se battent pour le trophée: Sabres de Buffalo, Blue Jackets de Columbus, Panthers de Floride, Wild du Minnesota, Predators de Nashville, Sénateurs d’Ottawa, Sharks de San Jose, Blues de St. Louis, Canucks de Vancouver, Golden Knights de Vegas, Capitals de Washington et les Winnipeg Jets.

Wayne Gretzky détient le record du nombre de buts marqués avec 122 et 382 points, tandis que Sidney Crosby, de Pittsburgh, avec 164 points, et Patrick Marleau, de Toronto, est le meneur de jeu actif avec 68 points.

Nashville Predators

Nashville a surpris la LNH en atteignant la finale de la Coupe Stanley l’an dernier après s’être faufilé dans les barrages de la Conférence Ouest. Mais personne ne les a sous-estimés cette fois après avoir remporté le Trophée des Présidents pour la première fois. Nashville a concédé le deuxième plus petit nombre de buts en saison régulière, tandis qu’un Ryan Johansen en bonne santé, les ajouts de Kyle Turris et de Nick Bonino et le retour de Mike Fisher de la retraite leur donnent la profondeur au milieu de l’année dernière. Ajoutez à cela leur gardien de but, Pekka Rinne, qui a connu une belle campagne, et les Predators sont prêts pour une autre course à la coupe. Nashville a battu Colorado Avalanche 4-2 au premier tour.

Joueurs clés: PK Subban, Pekka Rinne, Filip Forsberg.

Nashville Predator Vainqueur de la coupe Stanley

Les finalistes de la Coupe Stanley de 2015 ont manqué les barrages l’an dernier. Mais après avoir évité les blessures qui avaient tourmenté cette campagne, ils sont revenus à pendant les plays-off en tête de la Conférence de l’Est. Personne n’a gagné plus de matches ou marqué plus de buts en saison régulière que le Lightning, avec Nikita Kucherov (100 points) et Steven Stamkos (86) en tête. En defense, Victor Hedman est l’un des meilleurs défenseurs de la ligue et l’acquisition de Ryan McDonagh le jour de la date butoir renforce le noyau défensif. Mais leur forme laisse à désirer en fin de la saison et ils se dirigent vers les play-offs après avoir remporté seulement sept de leurs 14 derniers matchs. Tampa a accédé au deuxième tour pour la troisième fois en quatre ans avec une victoire de 4-1 sur les Devils du New Jersey. Kucherov récoltant un record de 10 points dans la série.

Joueurs clés: Steven Stamkos, Nikita Kucherov, Victor Hedman.

Tempa Bay Vainqueur de la coupe Stanley

Author Image

Loading...