Saturday, 24th February 2024 08:59
Home / POWER PATH : LA RUÉE VERS L’OR DE NOA

Vainqueur du Gold Pass il y a quelques jours, grâce à la promotion Power Path, Noa Chan, barman dans la vie de tous les jours, va disputer son premier tournoi live à Paris dans moins de trois semaines sur l’EPT Paris.

Apprenons à mieux le connaître avant de le retrouver dans ce qui s’annonce comme l’événement pokéristique de ce début d’année 2024.

Comment as-tu découvert le poker et quelle a été ta première expérience live ?

Alors étonnamment, je connais le poker de loin depuis longtemps grâce aux émissions qui passaient sur Direct 8 et NRJ12 a l’époque et maintenant via YouTube.

J’ai eu une mallette de poker chez moi étant petit mais ce sont vraiment deux anciens collègues qui m’ont initié (l’un d’entre eux a d’ailleurs gagné un Spin à 10 000€ sur PokerStars.fr).

Je suis plus un joueur online que live, j’ai très très peu d’expérience en live. Mes seules expériences se résument à du Cash-Game en 2€/4€ au Casino Barrière de Lille et à de l’Ultimate Poker.

Comment ton expérience du poker s’est-elle développée au fil des années?

Disons que j’ai commencé par apprendre en autodidacte, en lançant des petits Spins puis en jouant des freerolls et des tournois en micro-limites. Puis après, j’ai fais un gros travail de documentation que ça soit par PokerStars Learn ou grâce à cette magnifique ressource gratuite qu’est YouTube.

Au fil du temps, je suis plus rentré dans la technique pure et dure, en pratiquant beaucoup. Je ne suis pas un grinder, pas du genre à multi-tabler, mais plutôt du genre à ouvrir un tournoi, le jouer à fond, apprendre puis recommencer. Encore aujourd’hui, je travaille mes ranges régulièrement et je fais des mathématiques à côté qui aident beaucoup à progresser.

Quels sont tes formats de jeu préférés ?

Les MTTs ! Je ne joue quasiment que ça. C’est ce qui occupe 80% de mes sessions poker. 15% de Spins et 5% de Cash-Game quand j’ai envie de me changer les idées.

Sur les limites, je suis plutôt un joueur de petites/moyennes limites, je joue assez souvent sur les tournois KO et avec le temps, j’essaye de jouer sur des structures plus deep. Le dernier en date, ça reste le Main Évent des Winter Series, où je bust 500ème je crois après avoir été chiplead une grande partie du Day 1, je m’étais mis pour objectif de chasser les bountys (je finis parmi ceux qui avaient gagné le plus de bountys). Donc bon, l’objectif est de consolider les acquis et de monter progressivement de limite.

Comment s’est passé ta qualif sur le Step 4 du Power Path ?

Le Step 4 s’est passé plus sereinement que le Step 3. Le step 3 a été compliqué malgré le fait qu’il y ait 70 tickets. À 100 left, je tombe à 2 BB sur un set-up les Rois contre les Dames et je crois que je ship mon ticket avec 0,7 BB. J’ai vraiment fermé la boutique en attendant que les shorts soient éliminés.

Le Step 4 a bien commencé, le tournoi avait déjà commencé quand j’ai fini mon Step 3, et après deux double-ups, j’ai rarement quitté le Top 20. La structure du tournoi fait que le chipleader avait 10/15 blindes et le reste du field 4/5 blindes. Donc plus les shorts stacks sautaient, plus on se rapprochait du but. Et à 4 left sur la table finale, je me retrouve short à mon tour. Le chipleader faisait tapis sur quasiment toutes les mains, et j’ai pris le spot avec une paire de 6. Un flip où je gagne en touchant un brelan à la river, j’ai sué un bon coup !

Au final, je me suis éloigné de la zone des short-stacks qui n’ont pas eu d’autre choix que pousser leur tapis. C’est passé assez vite, je remporte ce Gold Pass avec seulement 10 € investis en 4 heures de jeu !

Comment as-tu décidé d’utiliser ce Gold Pass ?

Rapidement, j’ai choisi de prendre le package pour l’EPT, avec le ticket pour le Main Event EPT (5 300 €), pour le Main Event FPS (1 100 €) et pour la FPS Cup (550 €) et 2 300 € de frais.

Je ne suis pas un grinder, les tickets online pouvaient être sympas mais je préfère profiter de ce one time pour jouer un tournoi comme l’EPT Paris plutôt que balancer les tickets en me disant « pas grave, il m’en reste vingt après ! ».

Quels sont tes centres d’intérêt en dehors du poker ?

Dans la vie, je suis barman et je fais de la musique à côté, donc rien à voir avec le Poker. Mon emploi du temps est assez particulier, j’ai le train de vie d’un restaurateur, je vis en décalé par rapport à la norme. Quand je ne travaille pas et que je ne joue pas, je compose des instrus (parties instrumentales d’un morceau) à côté. C’est mon jardin secret qui me permet de souffler et de me changer radicalement les idées.

Que serait un bon résultat pour toi sur l’EPT Paris ? Et quel serait un résultat fantastique ?

Un bon résultat ? C’est dur à quantifier sachant que c’est mon premier gros tournoi avec ce genre de buy-in. Je dirais d’abord profiter. J’ai la chance d’y aller avec moins de pression sachant que c’est « gratuit » pour moi. Je me mets plus un objectif sur le FPS en amont de l’EPT, j’espère aller au moins au Day 2, et pourquoi pas atteindre l’argent.

L’EPT aussi, le but sera de profiter, d’apprendre de ce genre d’événement et pourquoi pas si le run est bon aller aussi au Day 2. Razvan Belea, le vainqueur de l’an dernier, était bien un qualifié et a gagné le tournoi l’année dernière !

Un résultat exceptionnel serait d’atteindre l’argent sur l’EPT et un quart de finale sur le FPS. Et qui sait pourquoi pas encore plus que ça, qui ne tente rien n’a rien !

Est-ce que ce sera ton premier tournoi live ?

Et oui ! Difficile à croire, mais je n’ai jamais fait de MTT en live, bon entre nous, je compte bien aller m’entraîner avant l’EPT histoire de m’acclimater, de m’habituer au live, mais un tournoi de cette ampleur, oui, ce sera la première fois.

Comment tu penses que cela va se passer ? Est-ce que tu appréhendes le moment ?

Forcément, il y a un peu d’appréhension. Même si je suis plutôt sociable, là je vais être dans un endroit qui sera tout nouveau avec les caméras, le monde, le bruit. Le but, c’est d’y aller avec le moins de pression possible et une fois à la table, ça devrait aller.

Je ne me ferais pas coacher pour un one time comme ça, j’ai demandé des conseils à des amis qui ont déjà fait des tournois live et sont plus expérimentés. Je vais me préparer tout seul dans mon coin en participant en amont à des tournois à plus petit buy-in, avec un gros travail théorique à la maison et quelques sessions online pour garder la main.

Merci et good luck à toi pour cette première grosse expérience live sur l’EPT Paris.

LES PROCHAINS RENDEZ-VOUS POWER PATH

N’oubliez pas que cette promotion Power Path se poursuit sur PokerStars avec de nombreuses chances de gagner des tickets Gold Pass, Silver Pass et Bronze Pass dans les prochains jours.

Tous les jours, vous pouvez tenter votre chance à partir de 1 € de buy-in sur les Step 2 qui ont lieu toutes les heures. Le mardi, jeudi et dimanche soir ont lieu les Step 4 sur lesquels vous pouvez espérer gagner des Gold Pass (valeur de 9 300 €) et des Silver Pass (valeur de 2 300 €).

Le programme à venir sur les Power Path :

LIENS

MATHIAS GUILLAUD : « JE VEUX VIBRER POUR UN ONE TIME »

JADE KIEU : DU PLATINUM PASS AU SILVER PASS

JULIEN BRÉCARD DÉCROCHE LE PREMIER SILVER PASS

TOUS LES DÉTAILS SUR LA PROMOTION POWER PATH

Apprenez le poker avec Pokerstars Learn, entraînez-vous avec l’appli PokerStars