Home / Astuces et liste des vérifications essentielles pour les joueurs s’apprêtant à disputer leur premier tournoi de poker live

Astuces et liste des vérifications essentielles pour les joueurs s’apprêtant à disputer leur premier tournoi de poker live

janvier 27, 2023
par PokerStars Learn

Vérifications avant le voyage

  • Si vous voyagez à l’étranger, assurez-vous d’avoir souscrit une assurance de voyage, effectué les vaccins requis et informé votre banque de votre futur déplacement afin de pouvoir utiliser vos cartes sur place.
  • Contactez les organisateurs de l’événement pour connaître la structure du tournoi (jetons de départ, niveaux de blinds, pauses, etc.). Une fois ces informations en votre possession, vous pouvez commencer à planifier vos journées et à réfléchir à certains paramètres, comme par exemple :
    • les en-cas à apporter
    • l’heure à laquelle vous devrez vous coucher/vous lever pour être en forme
    • le nombre de pauses dont vous pourrez profiter pour prendre des repas légers et les moyens de restauration proposés par l’établissement
  • Réfléchissez aux collations saines que vous pouvez apporter.
  1. Des amandes : en plus de vous procurer un apport élevé en graisses saines et en protéines, ces noix contiennent des nutriments (tels que la vitamine E) qui stimulent le cerveau.
  2. Des myrtilles : ces délicieuses baies regorgent d’antioxydants et ont la réputation d’améliorer la mémoire et les fonctions cognitives.
  3. De l’avocat : l’avocat est riche en antioxydants et en graisses saines, ce qui en fait un excellent choix pour rester énergique et concentré.
  4. Du chocolat noir : une petite quantité de chocolat noir peut vous donner de l’énergie et vous apporter une dose d’antioxydants qui viendra stimuler votre cerveau.
  5. Du yaourt grec : riche en protéines et en probiotiques, le yaourt grec peut vous procurer un sentiment de satiété et vous aider à rester concentré.

 

  • Préparez un petit sac/sac à dos où conserver vos en-cas et d’autres affaires telles que des vêtements supplémentaires au cas où vous auriez froid, un chargeur, des écouteurs, des chewing-gums, des lunettes de soleil et du désinfectant pour les mains. Cela vous permettra d’être totalement à l’aise aux tables, tout au long de la journée.
  • Si vous avez remporté un siège pour un événement à gros buy-in tel qu’un EPT ou un PSPC, vous pouvez envisager de vendre ou d’échanger une partie de votre buy-in avec votre famille, vos amis ou d’autres joueurs avant de partir. De cette façon, vous aurez l’assurance d’un gain et aborderez potentiellement l’événement avec une pression moindre.

  • Vérifiez que vous avez tous les documents de voyage requis pour vos vols, vos transferts et votre hébergement.
  • Si vous prévoyez de vous rendre seul à l’événement, essayez de trouver d’autres joueurs en ligne qui y participent également. Échangez vos numéros et prévoyez de vous retrouver sur place ou rapprochez-vous des organisateurs de l’événement. Ces derniers planifient généralement de nombreuses activités divertissantes pour les joueurs, vous ne serez donc pas seul.
  • Ayez le bon état d’esprit. Il n’y a pas de mal à se sentir confiant, mais gardez bien à l’esprit qu’il est extrêmement difficile de remporter un tournoi de poker live. Peut-être qu’il vous arrivera d’être chip leader, puis de voir votre stack fondre jusqu’à devenir le plus petit tapis. Vous devez être préparé à ces fluctuations.

    Planifiez à l’avance votre programme en cas d’élimination, car vous aurez probablement l’opportunité de participer à de nombreuses activités.

  • Dites à votre famille et à vos amis de garder un œil sur le blog PokerStars et Poker News pour ne rater aucun reportage lié à l’événement. Tout éventuel stream en direct sera également annoncé sur le compte Twitter PokerStars Live.

Vérifications avant le tournoi

  • Dormez autant que possible pour être en forme et concentré, et prévoyez de vous réveiller suffisamment tôt pour ne pas devoir vous presser avant le début du tournoi.
  • Préparez le sac/sac à dos que vous prendrez avec vous aux tables.
  • Faites de l’exercice. Vous pouvez opter pour une petite séance de musculation ou de yoga, ou aller courir/marcher sur la plage. Le principal, c’est d’activer votre circulation sanguine tout en modérant votre effort. N’oubliez pas que vous allez passer la majeure partie de la journée assis pendant le tournoi.
  • Prenez une douche rafraîchissante pour vous réveiller et aborder la journée avec les idées claires.
  • Prenez un petit-déjeuner léger et sain. Les collations énergétiques que vous apporterez vous aideront à tenir jusqu’au déjeuner. Évitez les aliments gras, à moins que vous n’ayez envie de vous sentir amorphe aux tables.
  • Essayez de méditer pendant une dizaine de minutes. Vous trouverez de nombreuses applications et vidéos YouTube pour vous aider.

  • Regardez du poker live pour vous mettre dans l’ambiance et vous préparer mentalement.
  • Si possible, prenez connaissance du tirage des places (pour découvrir les joueurs qui seront à votre table). Vous pouvez utiliser Hendon Mob pour consulter les profils des joueurs et visualiser leurs résultats live.

Vérifications à la table

  • Si vous vous sentez à l’aise pour cela, parlez aux autres joueurs et présentez-vous. Évitez de dire que vous n’avez jamais joué au poker live avant ou que vous vous êtes qualifié, car les joueurs professionnels pourraient tirer profit de ces informations. Vous pouvez cependant tout aussi bien vous contenter de rester assis en silence en vous coupant des autres avec des écouteurs et des lunettes de soleil. En fin de compte, l’important c’est que vous soyez le plus à l’aise possible.
  • Les croupiers peuvent vous aider en cas de questions. Si vous souhaitez davantage de discrétion, vous pouvez également les poser au personnel de salle.
  • De nombreux membres du personnel de PokerStars seront aussi là pour vous aider : des blogueurs, des membres de l’équipe en charge des événements live ou des réseaux sociaux, et même des joueurs du Team PokerStars Pro.

Si vous vous sentez nerveux au début du tournoi, contentez-vous de passer les premières mains et d’observer le jeu et l’action à la table. N’hésitez pas à écouter de la musique relaxante pour vous détendre.

Profitez-en pour étudier vos adversaires. Regardez qui prend des risques et qui fait preuve de prudence.

N’oubliez pas que vous pouvez quitter la table à tout moment. Le croupier passera vos mains et prélèvera vos blinds/antes. Prenez un peu l’air et revenez quand vous vous sentez prêt. Pendant les premiers niveaux, la taille des blinds et des pots est largement inférieure à celle des tapis.

Don d’informations

La plupart des joueurs sont incapables de savoir si vous bluffez ou si vous avez une bonne main. Cependant, il existe plusieurs moyens d’éviter de donner des informations.

  • Ne répondez pas aux joueurs qui vous posent des questions pendant une main. Cela peut paraître impoli, mais c’est pratique courante au poker. Généralement, ils cherchent à avoir des informations sur la force de votre main.
    Vous pouvez tout bonnement ignorer les questions que l’on vous pose pendant une main ou y répondre après. J’essaie de ne pas parler quand je joue une main, c’est une règle que je me suis fixée. Cela montre à vos adversaires que vous êtes concentré sur le jeu et que vous avez établi une stratégie qu’ils ne pourront pas mettre à mal.
  • Lorsque vous jouez une main, concentrez-vous sur un point à la table (idéalement le même à chaque fois). Vous pouvez par exemple fixer le tableau ou un point droit devant vous. Essayez toutefois de rester consistant et de ne pas alterner.
  • Trouvez une posture dans laquelle vous êtes détendu, avec les mains et les pieds au même niveau. J’ai remarqué que beaucoup de joueurs ferment la bouche, ce qui met l’accent sur leur respiration en cas de nervosité (d’autant plus si un adversaire les fixe pour essayer d’obtenir des informations). Essayez de garder la bouche légèrement entrouverte pour pouvoir respirer par la bouche et par le nez.
    Vous pouvez même en profiter pour vous détendre et faire des exercices de respiration, en inspirant par le nez et en expirant par la bouche.
  • Certains joueurs portent également des lunettes de soleil pour éviter de donner des informations via le regard. C’est un bon moyen de vous couper un peu plus de vos adversaires.

Lecture d’informations

Même si vous ne jouez pas la main en cours, il est crucial d’observer en permanence vos adversaires et d’étudier leur fréquence de jeu et de bluff, la taille de leurs mises… Jouent-ils des mains faibles ou uniquement des mains fortes ? Abandonnent-ils en cas de grosse mise ? Et bien évidemment, vous pouvez également tenter de discerner des informations.

Mais faites attention, car certains joueurs expérimentés peuvent vous donner de fausses informations.

  1. Un joueur qui se penche vers l’avant est potentiellement content de la main qu’il possède. Si un joueur s’adosse à son siège, cela peut vouloir dire que sa main le contrarie.
  2. Prêtez attention aux mouvements nerveux des jambes. Si les jambes d’un joueur s’agitent, cela peut être signe de nervosité ou d’excitation. Il peut donc s’agir d’un bluff ou d’une grosse main. Si vous remarquez que les jambes d’un joueur s’activent dès qu’il a une bonne main, c’est une information précieuse.
  3. Un joueur qui saisit des jetons alors que ce n’est pas encore à son tour d’agir peut être un signe qu’il possède une main forte, à moins qu’il ne soit juste en train de tenter de vous faire croire qu’il va jouer gros pour vous dissuader de vous impliquer.

4. Lorsqu’un joueur se couvre la bouche/le visage ou se gratte le nez, c’est souvent signe de bluff.

5. Si l’un de vos adversaires évite le regard des autres ou prend un air détaché, cela peut indiquer qu’il possède une main forte. Et vice versa pour les mains faibles.

Ces informations ne sont utiles que si vous les avez remarquées à plusieurs reprises. Sans compter qu’elles peuvent signifier tout le contraire pour certains joueurs.

Prêtez bien attention à toutes les réactions de vos adversaires : lorsque vous misez, lorsque de nouvelles cartes sont dévoilées, etc. Prenez autant de notes mentales que possible.

Bad beats et tilt

Vous devez vous efforcer de suivre votre stratégie en toutes circonstances, que vous gagniez ou perdiez des mains. Lorsqu’ils n’arrêtent pas de gagner, certains joueurs se mettent à mal jouer à cause du « tilt de la victoire ». D’autres perdent un gros pot et jouent ensuite tellement mal qu’ils dilapident le reste de leur tapis.

Il est essentiel de contrôler vos émotions, qu’elles soient bonnes ou mauvaises.

Si vous vous sentez frustré ou énervé et que vous ne jouez pas comme vous le souhaiteriez, essayez de faire une pause pendant quelques tours. Faites un peu de méditation ou des exercices de respiration. Si cela ne fonctionne pas, quittez la table et allez prendre l’air cinq minutes.

Venons-en aux bad beats. Si vos As se font craquer par J9s, on ne peut pas vraiment parler de bad beat mais plutôt de variance : vous êtes censé perdre presque 20 % du temps. Certes, c’est malheureux, mais vous devez toujours garder à l’esprit qu’une grosse main n’est pas forcément synonyme de victoire. Lorsque vous aurez compris cela, vous serez en mesure de suivre votre stratégie dans la victoire comme dans la défaite.

Vous venez peut-être de perdre un gros pot, mais n’oubliez pas le célèbre adage : « il suffit d’un jeton et d’un siège ». Il est toujours possible de se refaire, même en partant d’un très petit tapis. Après tout, surmonter les situations difficiles fait partie intégrante du poker.

Le bluff

Il existe plusieurs types de bluff au poker.

  1. Le bluff pur: lorsque vous bluffez avec une main faible en espérant que votre adversaire passe. À utiliser uniquement contre les adversaires qui passent souvent. Inutile de risquer l’intégralité de votre stack sur un bluff, même si on voit régulièrement des joueurs le faire à la télévision.
  2. Le semi-bluff: le semi-bluff est un peu plus justifié, car vous pouvez encore améliorer votre main et gagner. On peut parler de semi-bluff dans une situation où vous avez un tirage et où il ne vous manque qu’une carte pour former une couleur, une quinte ou un full. Vous misez en espérant que votre adversaire passe, mais vous avez quand même des outs au cas où il déciderait de suivre. Le semi-bluff est parfois cruel, notamment lorsque vous misez et qu’une relance de votre adversaire vous force à passer.
  3. L’attrape-bluff: techniquement, ce n’est pas vous qui bluffez, vous suivez simplement avec une main faible, car vous sentez que votre adversaire bluffe et vous voulez l’attraper. Une fois de plus, c’est une décision risquée, car votre adversaire peut très bien posséder une bonne main et vous forcer à perdre le pot.

Généralement, il vaut mieux éviter de bluffer trop souvent. Néanmoins, si vos adversaires à la table vous considèrent comme un joueur serré (car vous n’avez pas joué beaucoup de mains et n’êtes allé à l’abattage qu’avec des mains fortes), ils sont plus susceptibles de passer avec une main faible ou moyenne.

Il en va de même pour vos adversaires : si vous remarquez qu’un joueur va constamment à l’abattage avec des bluffs, vous êtes davantage susceptible de suivre avec des mains plus faibles qui vous serviront d’attrape-bluffs.

Vérifications après le tournoi

Si vous êtes toujours en lice à la fin de la première journée, félicitations. Le moment est venu de se reposer. Vous pourrez vous coucher tard après votre victoire ou votre élimination, alors gardez les nuits blanches pour plus tard.

En attendant, détendez-vous. Allez vous promener et essayez de ne pas trop repenser à ce qui s’est passé aux tables. Néanmoins, si vous n’arrêtez pas de gamberger sur une main en particulier, discutez-en avec un autre joueur.

Si vous avez été éliminé de l’événement, ne soyez pas trop triste. Il est très difficile de gagner ou même d’atteindre les places payées lors d’un tournoi de poker live. Même les meilleurs joueurs du monde se font parfois éliminer prématurément.

Le fait d’avoir participé à un tel événement est déjà un accomplissement. Cela signifie que vous n’êtes plus un novice. Vous pouvez repartir avec de nombreux enseignements et profiter de votre temps libre pour vous détendre et faire ce dont vous avez envie. N’hésitez pas à participer aux nombreuses activités organisées par l’équipe des événements live. Vous pouvez également rester et regarder la suite du tournoi.

Conseils généraux et résumé

  • Évitez de vous engager dans des gros pots avec des mains faibles en début de tournoi.
  • Évitez de dilapider votre tapis avec des grosses mains en début de tournoi et essayez de jouer des petits pots.
  • Évitez de dépenser énormément de jetons dans un pot à plusieurs joueurs. Plus il y a de joueurs dans le pot, moins vous avez de chances de gagner.
  • Observez autant que possible vos adversaires, la taille des tapis, les styles de jeu, les schémas de mise et l’image que dégagent les joueurs à la table. Prenez vos décisions en fonction de ces informations.
  • Adaptez votre style à vos adversaires (ex : jouez plus serré en début de tournoi si vous affrontez des joueurs expérimentés). Essayez de bluffer davantage contre les joueurs serrés.
  • Ne vous laissez pas intimider par les joueurs pro ou agressifs. N’oubliez pas qu’il est déjà arrivé que des nouveaux joueurs remportent un tournoi. Tout le monde commence avec le même nombre de jetons et les mêmes probabilités au niveau des cartes.
  • Et le plus important : amusez-vous, profitez et tirez des leçons de cette expérience. C’est une aventure que vous raconterez pendant des années.

Astuces bonus :

Découvrez les conseils et astuces que les membres de notre Team PokerStars Pro vous recommandent d’appliquer lors d’un tournoi de poker live :

Dernies articles

Apprenez le poker avec Pokerstars Learn, entraînez-vous avec l’appli PokerStars