Pogacar intouchable, la lutte s’est déplacée sur le podium et le maillot à pois sur cette fin de Tour. Pour terminer la parenthèse pyrénéenne, ce jeudi, une étape mythique entre Pau et Luz Ardiden, via le Tourmalet. Une étape courte, de 129 km, mais qui pourrait être terrible si les favoris décidaient d’en découdre et le reste du peloton, alors, serait susceptible d’exploser. Avant d’en finir à Luz Ardiden, avec 13 km à plus de 7%, les coureurs auront avalé les 17 km du mythique Tourmalet avec plus de 7% de pente moyenne. Les coureurs qui visent le maillot à pois devront partir de loin pour tenter de ne pas voir Pogacar leur griller la politesse au soir de cette 18ème étape qui sera la dernière à pouvoir bouleverser les choses.

Pogacar double objectif

Si Tadej Pogacar veut faire encore mieux que l’an dernier, il peut évidemment compter sur cette étape de jeudi et celle de samedi, le contre-la-montre de Saint-Émilion, pour finir à quatre succès d’étape. Ce mercredi, dans le col du Portet, il a joué les arbitres, entre les coureurs qui se disputaient le podium, avant d’aller les cueillir sur la ligne. Il a demandé à Vingegaard de rouler lorsque Uran a été décroché. Il n’a pas hésité à faire un signe à Carapaz lorsque Vingegaard a tenté sa chance aussi, pour dire à l’Equatorien de défendre la deuxième place. Bref, Pogacar a joué les patrons et avec une grande lucidité. Il en aura encore assurément ce jeudi et pourrait même aller cueillir le maillot à pois en cas de grande performance. C’est le nouveau boss du cyclisme mondial !

Pogacar remporte l’étape2,90

Uran contre la montre

Voilà le grand perdant de l’étape de Saint-Lary-Soulan. Rigoberto Uran, 2ème du Tour en 2017, a vu ses espoirs de podium quasiment s’envoler, mercredi. Il pourrait toutefois avoir encore son mot à dire avant Paris. Pas très à l’aise pour attaquer, il pourra compter sur son équipe vers pour enclencher une grande manœuvre afin de distancer Vingegaard et Carapaz. Guerreiro, Higuita et Powless risquent d’être des atouts de poids si Uran veut faire la bagarre. On sait également que s’il se rapproche à l’issue de cette 18ème étape, il lui restera encore le contre-la-montre entre Libourne et Saint-Émilion, samedi, pour faire d’autres différences. Il en est capable, même s’il n’est pas un spécialiste, et pourrait au moins faire sauter Carapaz du podium. Voilà un risque à prendre !

Rigoberto Uran remporte l’étape56,00

Dernière chance pour Quintana

Nairo Quintana n’a pas retrouvé le sourire au sommet du col du Portet où il s’était imposé en 2018. Le Colombien a bien tenté d’anticiper dans cette grosse étape de montagne, mais a semblé trop court pour aller au bout. Surtout avec Wouter Poels, le porteur du maillot à pois, dans son porte-bagages, durant sa fuite en compagnie de son coéquipier, Élie Gesbert. Peut-être que le tracé de ce jeudi vers Luz Ardiden pourrait lui convenir autrement. Avec quelques points de retard sur Wouter Poels, 12 au total, il va lui falloir au moins prendre le maximum de points dans le Tourmalet en espérant ne pas voir le Néerlandais par-dessus son épaule. Avec un peu de réussite, Quintana pourrait même aller chercher un succès d’étape et prendre encore des points dans l’ascension finale, d’autant plus que les autres favoris ont été incapables de lâcher Pogacar encore ce mercredi. On pourrait avoir une échappée victorieuse sur cette étape.

Nairo Quintana remporte le maillot de grimpeur8,50

O’Connor, la surprise du chef

Surprenant à Tignes, Ben O’Connor n’en finit pas d’épater. 5ème également de l’étape du Col du Port, le jeune Australien est l’une des révélations de ce Tour, même s’il n’est pas dans le classement du maillot blanc, à 25 an. Le coureur d’AG2R-Citroën dispute son deuxième grand tour et avait déjà gagné une étape sur le Giro, l’an passé, avec l’équipe NTT. Ce jeudi, vers Luz Ardiden, il pourrait, en étant loin au classement, faire un coup d’éclat et surprendre des adversaires pour le podium. On a surtout vu qu’il pouvait être capable en partant de loin d’aller chercher une deuxième victoire d’étape à Luz Ardiden. C’est aussi la grosse cote du jour.

Ben O’Connor remporte l’étape56,00

Author Image

Article suivant

Loading...