Home / Football / Euro 2024 – Pronostics du Groupe E : La Belgique dans un groupe ouvert

Euro 2024 – Pronostics du Groupe E : La Belgique dans un groupe ouvert

17 juin 2024 par Ciro
6 min

L’Euro 2024 commence en Allemagne le 14 juin. On vous présente la compétition, ses équipes et ses groupes, avec aujourd’hui le Groupe E, un groupe ouvert qui présente plusieurs curiosités.

La Belgique, transition réussie ?

La quasi-totalité de la génération dorée belge est partie. Vincent Kompany, Toby Alderweireld, Thomas Vermaelen, Daniel Van Buyten, Marouane Fellaini, Kevin Mirallas, Eden Hazard, Dries Mertens, Nacer Chadli, Moussa Dembélé sont partis. Seuls restent Jan Vertonghen (37 ans), Axel Witsel (35 ans), Romelu Lukaku (31 ans) et Kevin De Bruyne (32 ans) demeurent. Même Thibaut Courtois, revenu gagner sa deuxième Ligue des champions avec le Real Madrid, n’est plus en sélection. Les Debast, Faes, Castagne, Mangala, Onana, Tielemans, Bakayoko, De Ketelaere, Doky, Openda et Trossard ont émergé et doivent prouver que la relève est au niveau. Ca n’a pas encore été le cas lors de l’Euro 2021 avec une élimination en quarts de finale contre l’Italie (1-2) ni à la Coupe du monde 2022, ou les Diables rouges ont fini troisièmes du Groupe F derrière le Maroc et la Croatie. Mais avec Domenico Todesco en nouveau sélectionneur, la Belgique a fini leader invaincu du Groupe F des éliminatoires, et deuxième du Groupe 4 de la Ligue A de Ligue des Nations.

L’Ukraine, grande surprise de l’Euro ?

Plongée dans la guerre depuis plus de deux ans, l’Ukraine a le droit de rêver pour son Euro. Quart de finaliste pour sa première Coupe du monde en 2006 en Allemagne, les Bleus et Jaunes reviennent sur les terres de leur première épopée. Ils avaient même mieux que bien figuré à l’Euro 2021. Troisièmes du Groupe C derrière les Pays-Bas et l’Autriche, ils ont éliminé la Suède en huitièmes de finale (2-1) avant de tomber contre le futur finaliste anglais (0-4). Troisièmes du Groupe C des éliminatoires derrière l’Angleterre et l’Italie, l’Ukraine a éliminé la Bosnie (2-1) et l’Islande (2-1) en barrages, et fini deuxième du Groupe 1 de la Ligue B en Ligue des Nations, derrière l’Ecosse. L’Ukraine est en forme, et a un effectif des plus attirants. Bien sur Mychailo Mudryk, en progression à Chelsea un an et demi après son arrivée chez les Blues. Ensuite Artem Dovbyk, meilleur buteur de Liga avec Gerone, qui sera accompagné en attaque par son coéquipier catalan Viktor Tsygankov sur l’aile droite. Un beau trio d’attaque donc, alimenté par Stepanenko, Sudakov et le Gunner Zinchenko au milieu. La défense est rodée à la Premier League aussi avec Zabarnyi de Bournemouth et Mykolenko d’Everton. Elle sera complétée par Matvienko et Konoplya du Shakhtar Donetsk, et bien sûr par le gardien remplaçant du Real Madrid Andriy Lunin, impressionnant en Ligue des champions. Menée par l’ancien attaquant du Dynamo Kiev et de Tottenham Serhiy Rebrov, qui possédait à l’époque le slogan “Rebrov donne des ailes”, l’Ukraine peut être la vraie surprise de l’Euro.

La Slovaquie surprise peu attendue ?

Héritage de la Tchécoslovaquie, la Slovaquie peut se targuer d’avoir remporté l’Euro 1976 et d’avoir disputé les finales des Coupes du monde 1934, 1962 et les demi-finales des Euros 1960 et 1980. Depuis sa création en 1992, la Slovaquie a participé à son premier Euro en France en 2016, atteignant les huitièmes de finale. Éliminée au premier tour en 2021, elle revient en Allemagne cette année. Deuxième du Groupe J des éliminatoires de l’Euro derrière le Portugal, elle a n’a fini que troisième du Groupe 3 de la Ligue C en Ligue des Nations, derrière le Kazakhstan et l’Azerbaïdjan. Elle possède peu de références, à l’exception de Lobotka, sentinelle championne d’Italie avec Naples l’an dernier, Milan Skrinjar en défense centrale et Martin Dubravka de Newcastle (remplaçant) aux buts. Elle aura pourtant un rôle à jouer dans ce groupe assez ouvert.

La Roumanie et sa nouvelle génération dorée ?

Trente ans après son premier âge d’or, la Roumanie attire de nouveau le regard de la planète football. Quart de finaliste de la Coupe du monde 1994 aux Etats-Unis, huitième de finaliste en France 1998, quart de finaliste de l’Euro 2000 et présente au premier tour en 2008 et 2016, elle est de retour en Allemagne cette année. Pour cela, elle a fini en tête et invaincue du Groupe devant la Suisse et Israël, malgré une dernière place dans le Groupe 3 de la Ligue B en Ligue des Nations, derrière la Bosnie, la Finlande et le Monténégro. Son effectif présente peu de références à l’exception de Radu Dragusin, arrivé à Tottenham l’hiver dernier et de Ianis Hagi, milieu de terrain élégant et fils de la légende de Gheorghe Hagi, Maradona des Carpates. Mais les cinq buts encaissés en dix matchs en éliminatoires montrent la solidité et la dimension collective de cette sélection, petit poucet du groupe mais pas si loin de ses concurrents sur le papier.

Pronostic

On voit la Belgique et sa nouvelle génération se hisser en leader vers les huitièmes de finale. L’Ukraine prendra la deuxième place, la Roumanie troisième et la Slovaquie fermera la marche.

Le calendrier du Groupe D

Roumanie – Ukraine, lundi 17 juin à 15h, Allianz Arena de Munich

Belgique – Slovaquie, lundi 17 juin à 18h, Deutsche Bank Park de Francfort

Slovaquie – Ukraine, vendredi 21 juin à 15h, ESPRIT arena de Düsseldorf

Belgique – Roumanie, samedi 22 juin à 21h, RheinEnergieSTADION de Cologne

Slovaquie – Roumanie, mercredi 26 juin à 18h, Deutsche Bank Park de Francfort

Ukraine – Belgique, mercredi 26 juin à 18h, Mercedes-Benz Arena de Stuttgart

Le match à suivre

L’Ukraine est une curiosité et cet Euro et on veut voir son opposition face à la Belgique, qui sera décisive pour son avenir lors de la troisième journée.

expand_less