Vite, replonger dans le Top 14 pour évacuer la déception ! Les Maritimes viennent de disputer leur première grande finale européenne en Champion’s Cup et espèrent bien découvrir celle de Top 14 dans quelques semaines. Après une saison bien remplie, il s’agirait de ne pas craquer sur les deux dernières journées et desortir du Top 2, synonyme de demi-finale directe. En face, Pau vient jouer sa survie à Marcel Deflandre mais n’a plus beaucoup de marge de manœuvre.

Nos pronostics :

La Rochelle gagne1,10Match Nul12,00Section Paloise gagne5,25

Dernières infos

Retrouver le goût de la victoire, voilà l’essentiel pour ces deux équipes. Surpris de voir Bayonne ramener un succès de Toulouse il y a deux semaines, Pau a récupéré le strapontin de barragiste pour le maintien en Top 14. Une mauvaise nouvelle avant d’aller chez la meilleure équipe de la saison à domicile : La Rochelle avec 11 victoires en 12 matchs dans un stade Marcel Deflandre quasi imprenable. Seul Toulouse, cette saison, est venu gagner en terre Rochelaise. La tâche s’annonce ardue pour une équipe de Pau en perte de confiance mais qui reste une équipe solide à l’extérieur, cette saison, avec 4 succès en 11 matchs. Avant un dernier match qui pourrait être crucial lors de la dernière journée face à Montpellier, la Section Paloise, en frappant un grand coup dès ce week-end, pourrait bien assurer son avenir à court terme en Top 14. Pour la Rochelle, avec 3 voire 4 équipes qui se disputent les deux premières places, ce match contre un mal classé à domicile est une aubaine pour distancer éventuellement Clermont ou Toulouse mais aussi l’UBB qui se fait de plus en plus pressant pour une place directe en demi-finale. Chaque équipe va devoir puiser son énergie dans ses objectifs respectifs pour aller chercher une victoire cruciale en vue de la fin de saison

Le Joueur à suivre

Voilà la dernière chance de briller à la maison pour les rochelais cette saison. Dernier match à Deflandre pour valider l’une des deux premières places de la saison régulière et pour soigner les statistiques. Le staff rochelais devrait être amené à faire souffler quelques cadres. Notamment l’un d’entre eux qui fait une saison remarquable, il s’agit de Pierre Bourgarit. Si ce n’est pas le cas, il jouera ce weekend pour tenter d’aller chercher un 10e essai en top 14. Chose extrêmement rare pour un talonneur. Le dernier à apparaître dans ce classement était une référence, à savoir un champion du monde sud-africain : Bismarck du Plessis avec Montpellier et 8 essais, il y a 5 ans de cela.

Les moments clés

La clé pour Pau sera évidemment de parvenir à mettre des points à la meilleure défense du championnat avec seulement 400 points encaissés cette saison. La présence de leur meilleur marqueur pour cette fin de saison et de retour de blessure, Antoine Hastoy, devrait s’avérer primordiale. En effet Pau, 7e attaque, a des arguments et avec le 3e meilleur marqueur du championnat et 262 points au compteur. Le but des Palois sera de rester à portée des Rochelais le plus longtemps possible dans la partie grâce aux points aux pieds d’Hastoy, avant de porter le coup de grâce en fin de rencontre lorsque les locaux commenceront à sentir la fatigue de la récente finale européenne leur peser dans les jambes.

L’info en +

Si le doublé coupe d’Europe/Top 14 n’a été remporté que par Toulouse dans le passé, en 96, la bonne nouvelle pour le stade Rochelais, c’est que des finalistes européens malheureux ont déjà soulevé le Brennus quelques semaines plus tard. On pense à Biarritz, le Racing ou encore Clermont et même Toulouse. Voilà de quoi réchauffer les cœurs des Rochelais avant le sprint final.

Author Image

Article suivant

Loading...