Match pour le top 4 ce samedi à Chaban-Delmas. La Rochelle, 2e, se déplace en Gironde face au 5e du championnat. Les Rochelais restent sur 2 défaites et dans ce Top 14 un peu fou, ou seul le Stade Toulousain semble avancer à pas de géant, tout le monde peut se prendre les pieds dans le tapis à chaque instant, sur sa pelouse comme à l’extérieur. De l’autre côté, l’UBB, bien installé dans le top 6 n’a aucune marge de manœuvre mais reste invaincu dans son stade cette saison, mais méfiance…

Nos pronostics :

Bordeaux-Bègles gagne1,50Match Nul13,00La Rochelle gagne2,65

UBB vs La Rochelle: aperçu et pronostics

Plus de point en seconde période1,95

Dernières infos

Après une trêve internationale, bienvenue pour tous les organismes, le Top 14 reprend avec des effectifs qui retrouvent petit à petit toutes leurs forces. Mieux, certains clubs en ont profité pour recruter des jokers et des joueurs libérés par leurs clubs respectifs. Ainsi l’UBB s’avance avec deux recrues pour samedi. Thomas Jolmes arrive de Toulon et pourra s’installer dans le paquet d’avants bordelais face à son ancien club. Mais les hommes de Christophe Urios enregistrent également l’arrivée d’un cadre, même vieillissant : Louis Picamoles. L’ancien Montpelliérain arrive avec appétit et espère rapidement retrouver son meilleur niveau en vue de la fin de saison. Voilà un joueur qui devrait permettre aux bordelais d’avancer et les retours attendus de Buros, Ducuing, Cordero et Lamerat derrière pourraient faciliter l’animation offensives des locaux. La Rochelle de son côté vient de remettre en cause son début d’année 2021 avec deux défaites de rang et se retrouve chahuté entre la première place et la 6e, dernière place qualificative pour la fin de saison. Émoussés physiquement, les Maritimes se sont régénérés en vue de ce nouveau bloc qui démarre. Le staff, Jono Gibbs et Ronan O’Gara, a identifié les failles de son équipe qui a pêché, donc, physiquement, mais aussi et surtout en matière de discipline. La défaite à la dernière minute face à Toulouse lors de l’avant dernière journée à domicile a certainement laissé des traces. À eux de repartir sur de nouvelles bases afin de rester bien installer aux deux premières places du championnat. Pour rappel, La Rochelle est la dernière équipe cette saison en Top 14 à s’être inclinée deux fois de suite. Attention au dicton : Jamais deux…

Le Joueur à suivre

Jules Plisson goûte désormais aisément ce relatif anonymat rochelais en Top 14. A 30 ans, l’ancien international a retrouvé du plaisir dans la simplicité. Dans le collectif des Maritimes il a trouvé sa place. Oubliée sa blessure aux ischio, l’ancien parisien se sent prêt pour la fin de saison. Même si on connaît les forces et faiblesses de Plisson, son activité, sa capacité a occuper le terrain adverse et son aisance au pieds, seront autant d’atouts qui devraient permettre au Stade Rochelais de réussir une fin de saison décisive. Dans le sillage de son coach, Ronan O’gara, légende irlandaise au poste d’ouvreur, Plisson retrouve son jeu, son envie et la réussite. Il devrait une nouvelle fois guider son équipe samedi à Bordeaux.

Les moments clés

Une fin de match tragique contre Toulouse et un sursaut d’orgueil contre Castres en fin de match, difficile de savoir où en est le Stade Rochelais. En face, l’UBB est une équipe qui ne tremble quasiment jamais. 5 de leurs 6 derniers matchs se sont terminés avec 6 points d’écart ou moins. Dans cette série : 4 victoires, 1 nul et 1 défaite, de quoi pouvoir dire que les bordelais aiment le suspens. Il vaudrait mieux prendre des distances pour La Rochelle, en vue d’une fin de match suffocante samedi à Chaban-Delmas avec les premiers gros rayons de soleil printaniers, qui réchaufferont à coup sûr un peu plus l’atmosphère de cette rencontre bouillante.

L’info en +

Voilà une info qui aurait pu passer inaperçue pour beaucoup de monde, excepté peut-être à la Rochelle. Aux dernières élections à la Ligue Nationale de Rugby le président des Maritimes, Vincent Merling a été écarté de la course à la présidence. Il ne sera même pas au comité directeur. Un affront qui pourrait servir à remobiliser tout un club unit derrière son emblématique président, celui-là même qui a remis La Rochelle sur la carte du rugby professionnel et hexagonal.

Author Image

Article suivant

Loading...